samedi 2 mars 2024

Top 5 de la Semaine

Related Posts

Top 5 des pays européens où les voitures électriques battent des records de vente

Les champions européens de la voiture électrique

Le 19 janvier 2024 marque une ère nouvelle dans l’univers des véhicules propres, avec certains États européens enregistrant des chiffres de ventes spectaculaires pour les voitures électriques. La transition vers l’électromobilité s’opère à un rythme inégal à travers le continent, avec une prédilection marquée dans certains pays où plus de la moitié des véhicules neufs vendus sont électriques.

Les pays en tête de la révolution électrique

La Norvège se distingue une fois encore en tant que leader indiscutable, avec une proportion ahurissante de 82,4 % de véhicules électriques parmi les nouvelles immatriculations en 2023. L’Islande arrive en position secondaire, franchissant également le seuil de la majorité avec 50,1 % de parts de marché. Ces chiffres témoignent d’une adoption massive de la technologie électrique dans les pays nordiques.

Les grands marchés suivent la tendance

En termes de volume, c’est l’Allemagne qui se hisse au sommet avec 524 219 unités écoulées en 2023, constituant ainsi plus du quart des ventes européennes de voitures électriques. Malgré une proportion (18,4 %) inférieure à celle des champions nordiques, elle bénéficie d’un marché automobile de grande ampleur. Toutefois, l’arrêt des incitations fiscales à l’acquisition de véhicules propres annoncé récemment pourrait ralentir ce progrès.

Des marchés où l’électrique peine à convaincre

Certaines nations observent un recul modeste de la part de marché des véhicules électriques, notamment la Croatie et le Royaume-Uni. A contrario, la Slovaquie demeure l’État où l’adoption de l’électromobilité est la plus timide, avec seulement 2,7 % des nouveaux véhicules vendus étant électriques.

La carte de l’électromobilité en Europe

Un panorama de la diffusion des véhicules électriques en Europe, sur la base des données de l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles (ACEA), révèle des écarts considérables entre pays:

  • Norvège: 82,4 % (+3,1 points)
  • Islande: 50,1 % (+16,7 points)
  • Suède: 38,7 % (+5,7 points)
  • Danemark: 36,3 % (+15,5 points)
  • Finlande: 33,8 % (+16 points)

La tendance européenne, bien que positive, reste néanmoins mitigée avec une moyenne de 15,7 % pour l’ensemble des pays de l’UE, de l’EFTA et du Royaume-Uni, suggérant d’importantes marges de croissance pour l’industrie automobile électrique dans plusieurs régions.

La carte de vente des véhicules électriques en Europe est un patchwork varié de réussites et de potentiels. Si certains pays nordiques excellent, d’autres marchés montrent que l’évolution vers une mobilité durable prendra du temps et nécessitera des politiques adaptées. La Tesla Model Y, ayant récolté le titre de véhicule le plus vendu en Europe en 2023, symbolise l’entrain pour cette transition énergétique véhiculaire.

Restez informés sur la suite des évolutions dans le domaine automobile électrique en suivant l’actualité sur Google Actualités et la chaîne WhatsApp des Numériques.

Melwynn Debord
Melwynn Debord
Je suis Melwynn Debord, journaliste sportif de 39 ans, avec un parcours marqué par la vitesse et la passion pour le monde du moteur. Mon histoire dans le sport automobile a débuté très tôt, dès l'âge de 18 ans, lorsque j'ai pris le volant d'un kart pour la première fois. Ce moment a défini le cours de ma vie, me lançant sur une trajectoire remplie d'adrénaline, de compétition, et d'une fascination indéfectible pour la Formule 1. Le karting, bien plus qu'un passe-temps, est devenu pour moi une école de vie. Chaque tour de piste m'a enseigné la précision, la stratégie et l'importance de la maîtrise technique. J'ai appris à lire la piste, à anticiper les mouvements de mes adversaires et à pousser mes limites tout en respectant celles de la mécanique. Ma passion pour la Formule 1, quant à elle, est née de ces premières courses de karting. J'ai été captivé par la complexité technique, la vitesse vertigineuse et la richesse stratégique de la F1. J'ai suivi chaque saison, chaque course, absorbant les détails, les changements de règlement, les progrès technologiques et les histoires humaines derrière chaque équipe et pilote. En tant que journaliste sportif, je mets à profit cette passion et cette expérience en karting pour offrir une perspective unique sur la Formule 1. Je ne me contente pas de rapporter les résultats et les statistiques ; je plonge dans l'essence du sport automobile, explorant les subtiles nuances tactiques et techniques qui font la différence entre la victoire et la défaite. Chaque article, chaque reportage est pour moi une occasion de partager cette passion, de transmettre aux amateurs de sport automobile l'excitation que je ressens à chaque virage serré, à chaque dépassement audacieux. Je suis Melwynn Debord, un conteur à la recherche constante de l'histoire parfaite dans le monde trépidant de la Formule 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Populaires