Hier avaient lieu les quatre quarts de finale de cette édition 2017 de Wimbledon. Un absent de marque, Rafael Nadal, éliminé lundi par Gilles Müller. Sinon, il y avait du beau monde : Federer, Murray, Djokovic. De quoi nous faire saliver. 

Querrey bat Murray : 3/6 6/4 6/7 6/1 6/1 

Coup de tonnerre à Londres ! Le tenant du titre, numéro 1 mondial et chouchou du public, a été sorti par l’américain Sam Querrey. Quelle sensation ! Querrey répète son exploit de l’année dernière lorsqu’il avait sorti Novak Djokovic. Celui qui avait battu Tsonga en 2 jours et 7/5 au 5ème set a eu raison d’un petit Murray avec un petit physique. Le britannique aurait du se rendre le match plus facile et serrer le jeu lorsqu’il menait 6/4 4/3 service à suivre. Mais au lieu de ça, il s’est embarqué dans un combat au cours duquel il a complètement péri pour finir par prendre 2 bâtons. Il n’y a pas eu d’exploit. Son niveau de jeu était très moyen et son état physique posait question. Il ne pouvait pas gagner Wimbledon pour la troisième fois dans ces conditions. Même s’il rester numéro 1 mondial à l’issue du tournoi, il ne restera pas sur le trône bien longtemps, Nadal, Federer et Djokovic étant à l’affût. Les deux premiers sont dangereux car n’ont (quasiment) plus aucun point à défendre d’ici la fin de l’année. Rafa sera à nouveau numéro 1 mondial, c’est une certitude.

Cilic bat Müller : 3/6 7/6 7/5 5/7 6/1 

Le tombeur de Rafael Nadal a payé l’énergie physique et psychique dépensée pour venir à bout du taureau 15/13 dans le 5ème set deux jours plus tôt. Il a fait jeu égal avec le croate pendant 4 sets mais il a sombré physiquement dans la manche décisive. Cilic continue son petit bonhomme de chemin sans faire de bruit et s’impose comme un sérieux outsider. Il pourrait remporter un deuxième tournoi du Grand Chelem après l’US Open 2014.

Federer bat Raonic : 6/4 6/2 7/6 

La promenade de santé se poursuit pour Fedexpress qui n’a toujours pas perdu le moindre set. Il a donné une leçon de tennis au canadien qui l’avait pourtant battu l’année dernière en demi-finale. Et, au moment où cela aurait pu basculer dans le tie-break du 3ème, il a sorti des coups de génie pour s’épargner une fin de match incertaine. Du Roger dans le texte. Il fait plus que jamais figure de favori pour aller chercher un 8ème sacre ici et un 19ème tournoi du Grand Chelem.

Berdych bat Djokovic : 7/6 2/0 ab. 

On ne s’y attendait pas à celle-là. Djoko a quasiment toujours mis des énormes branlées à Berdych. On ne donnait pas cher de la peau du tchèque dans ce match. Pourtant, scénario catastrophe pour le serbe qui a dû abandonner à cause d’une douleur au bras. Déjà manipulé à l’épaule par le kiné la veille lors de son match face à Mannarino, la douleur a l’air de s’être diffusée dans le bras au point de ne plus pouvoir taper un coup droit, ce qui devient assez problématique. Il a déclaré avoir un problème au coude depuis un an et demi et veut prendre une pause et envisage même de se faire opérer. Il aura certainement besoin de ça car depuis plus d’un an et sa victoire à Roland Garros, il a un niveau de jeu très inquiétant.

Programme des demi-finales de vendredi 

Cilic-Querrey (génial, franchement ça fait rêver, trop hâte)

Federer-Berdych (on voit bien une petite doudoune made by Roger)