Mais qu’est-ce que c’est ce bordel ? Pourquoi un vendredi ? Ils sont complètement malades. Ils vont rien foutre du week-end, c’est scandaleux. On se calme les mecs, on se calme. On le sait, on chamboule tout avec cette programmation. Mais attendez, c’est le All Star Week-end ok ?? La saison régulière s’arrête quelques jours, petit arrêt aux stands. Pour laisser place à la magie du show à Los Angeles. Donc, le Vestiaire du Sport vous fait un mini débrief de cette mini semaine NBA. Et lundi, on arrivera, la tête dans les étoiles, avec un beau débrief de ce week-end de rêve. 

Le duel de la semaine : Portland vs Golden State 

Gros gros match au Moda Center de Portland. Les Blazers, 6èmes à l’Ouest et en embuscade pour aller chercher le podium, sont très intéressants cette saison. Le duo Lillard-McCollum continue à briser des défenses et l’apport de Jusuf Burkic est vraiment intéressant. Et, la veille de la Saint Valentin, ils ont donné de l’amour à leur public comme jaja. Lillard était en fusion et nous a planté 44 points au plus petit des calmes. McCollum a joué son rôle de lieutenant à la perfection avec 29 unités sans faire de son.

Même les 50 points de Kevin Durant de l’autre côté du parquet n’y ont rien fait. Les Blazers ont réalisé leur petit exploit en s’imposant 123 à 117. Cette défaite, côté Warriors, leur fait perdre la 1ère place de l’ouest au profit des Rockets. Ce mano a mano est digne d’Hollywood. Pourtant, Lakers et Clippers sont à des années lumières des spotlights.

La doudoune et le chambrage de la semaine : Golden State vs Phoenix

Décidément, les Suns sont souvent mis à l’honneur dans cette chronique. Déjà victimes de la branlée de la semaine lors du dernier opus, les Suns ont récidivé. Ils en ont mangé une encore plus grosse. Après les Spurs, ce sont les Warriors qui sont venus victimiser des Suns nourrissonesques. Ouai, ça existe pas, mais « smartphone », ça existait pas il y a 20 ans. Avec en prime, Steve Kerr qui laisse les manettes du coaching à ses joueurs. Histoire d’en rajouter une couche et de poser un gros caca sur le front de Phoenix. Vous voulez le score final ? Etes-vous sûrs de la vouloir ? On met les enfants à l’écart. Roulement de tambours… 129-83 !! Non, vous ne rêvez pas. +46. Phoenix est juste grotesque. Ils sont d’ailleurs bons derniers à l’Ouest.

L’équipe (new look) de la semaine : Cleveland

On en avait parlé avec vous sur Facebook et lors du dernier épisode, la semaine dernière a été marquée par une soirée trade de dingot au cours de laquelle les Cavs ont renouvelé une bonne grosse partie de leur effectif. Exit les vieux croûtons, welcome la jeunesse. Résultat des courses : 2 gros succès contre 2 grosses équipes. D’abord, on commence par une fessée au TD Garden histoire de gâcher la fête de Paul Pierce. Ensuite, on complète avec une belle revanche contre OKC. LeBron James a tapé du poing sur la table et ses nouveaux lieutenants l’ont suivi comme il le fallait. Ce nouveau Cleveland est excitant. De quoi rivaliser les Warriors ? Rien n’est moins sûr.

Les séries en cours de la semaine : Houston et Utah

Les mecs ne s’arrêtent plus. Le Jazz est phénoménal emmené par un Donovan Mitchell totalement hallucinant. Le type a leadé son équipe en points tout au long de la série de 11 victoires. Exploit jamais réalisé dans l’histoire de la NBA pour un rookie. Ce petit est en or massif. Il arrive à faire oublier Gordon Hayward avec une facilité déconcertante. Et Utah en est à 11. Presque éliminés de la course aux playoffs avant ce run, le Jazz toque à la porte et se retrouve à à peine une victoire des Pelicans.

Côté Rockets, c’est de la folie. Le duo James Harden – Chris Paul est tout simplement injouable. Tu rajoutes un zeste de Clint Capella et ça fait une team quasi invincible. Avec leur série en cours de 10 victoires consécutives, les Rockets ont repris le pouvoir à l’Ouest, au nez et à la barbe de Golden State. Putain qu’on a hâte que les playoffs arrivent.

Le flop de la semaine : Boston

Et oui Boston va mal. Les Verts traversent une mauvaise passe. Ca fait 3 défaites de rang dont la fessée reçue à domicile par les Cavs et une défaite face aux Clippers d’un DeAndre Jordan claquant son career-high de 30 pions. Résultat, les Celtics se retrouvent distancés par les Raptors en tête de l’Est et voient Cleveland se rapprocher à vitesse grand V. Le All-Star Break va leur faire le plus grand bien à ces lutins.

La perf’ martienne de la semaine : Nikola Jokic

On le sait, on l’a dit, Nikola Jokic est d’un autre monde. Le mec mesure 54 mètres, il joue pivot mais il a l’agilité d’un renard. En vrai, je sais même pas si un renard c’est agile, jamais vu. Mais on se lance, on y va. Et la nuit dernière, ils nous a sortis un truc venu de très très loin. Le triple-double le plus rapide de l’histoire. 14 minutes et 33 secondes sur le parquet pour enfiler 16 points, 11 rebonds et 10 passes. AH BON !!! Et le type a fini avec 30 pions, 17 passes et 15 rebonds pour une victoire des Nuggets face aux Bucks. Denver tient bon et s’accroche à sa 6ème place à l’Ouest.

La reconversion de la semaine : Victor Oladipo

En plus de faire une saison ahurissante et d’être devenu All-Star, Victor Oladipo s’est lancé dans le stand-up. Vous étonnez pas si vous le voyez au Panam cet été.

Ce qu’il ne faut pas rater la semaine prochaine

Evidemment le All-Star Week-end dès ce soir. Avec le match des rookies et des sophomores. Puis les concours samedi soir. Et le match tant attendu de dimanche soir entre Team LeBron et Team Stephen. Immanquable.