On ne vous oublie toujours pas. Même en week-end Coupe Davis à Albert City, le Vestiaire du Sport trouve le temps de balancer son débrief de la semaine. Juste pour vos beaux yeux. C’est ça la loyauté.

Le duel de la semaine : OKC vs Philadelphie

On aime bien cette affiche. Elle respire la testostérone et les dunks venus de Saturne. Après un premier acte de malade mental terminé après 3 prolongations il y a quelques semaines, Phillie avait à coeur de prendre sa revanche sur le parquet du Thunder. Mais, une fois de plus, c’est le Big Three d’OKC qui a pris le dessus. Et notamment la paire Westbrook-George. 37 points, 14 passe pour le premier ; 31 pions pour mon second.

En face, les Sixers se sont accrochés, notamment par le biais de Jojo Embiid qui nous a sorti un match plus qu’honorable avec 27 points et 10 rebonds. Ben Simmons s’est aussi mis en avant avec 22 unités à 10/14 au shoot. On veut que le futur Rookie of the Year prenne plus de responsabilité et plus de shoots, quitte à avoir un peu plus de déchets. Score final : 122-112 pour OKC qui pointe aujourd’hui à la 5ème place à l’Ouest malgré 3 défaites de rang depuis ce match. Les Sixers sont 8èmes à l’Est, juste devant les Pistons.

La branlée de la semaine : Cleveland vs Houston

C’était la nuit dernière à la Q Arena de Cleveland. On attendait beaucoup de ce match. On se disait que les Cavs allaient enfin se réveiller et remettre un peu d’intensité pour éviter de reprendre une secousse lors d’un match diffusé sur la télé nationale. Et beh putain, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils nous ont encore déçus les petits Cavaliers. Ils ont encore reçu une fessée de zinzin. 120-88 à domicile, ça fait mal aux fesses. Avec Isaiah Thomas et JR Smith en meilleurs marqueurs à 12 points, LeBron limité à 11 petites unités. Là, ce n’est plus que défensivement que ça va, niveau attaque ça devient une catastrophe aussi.

Et le pire dans tout ça, c’est que les Rockets n’ont même pas été très bons. Harden a joué en marchant en claquant 16 petits points. Chris Paul en a planté 22 en même pas 30 minutes. Au bout d’un moment, tu te dis que les mecs vont changer un truc, taper un grand coup. Et beh non pas du tout, le management des Cavs qui balance avec la plus grande tranquillité qu’on leur connait que Tyronn Lue ne sera pas viré. D’accord, très bien. Ce mec est un peintre, ascendant clown et ce sont les seuls à ne pas le voir. En attendant, le King a carrément demandé à ce que les Cavs ne soient plus diffusés sur la télé nationale jusqu’à la fin de la saison. Ca commence à devenir humiliant de prendre des roustes pareilles devant toute l’Amérique.

L’équipe de la semaine : Utah

Coller 30 points aux Warriors, puis 32 aux Suns et enfin gagner un gros duel de costauds contre les Spurs, c’est le projet du Jazz. Quelle semaine pour Utah qui en est à 5 victoires d’affilée. Le Jazz, mené par Gobzilla et son rookie de feu Donovan Mitchell, casse tout sur son passage. Et se rapproche dangereusement de la 8ème place à l’Ouest. Denver est dans le viseur. Objectif playoffs pour les Mormons.

Le flop de la semaine : Miami

Depuis qu’ils ont eu l’occasion de choper la 3ème place de l’Est aux Cavs, le Heat se fait caca dessus et n’avance plus. 3 défaites d’affilée pour les floridiens. Cleveland, Philadelphie et Detroit sont venus raser les hommes de Spoelstra. Wake up les mecs, parce que vous êtes 7èmes maintenant, et les Pistons ne sont pas loin.

Le trade de la semaine : Blake Griffin

On a beaucoup parlé des Pistons depuis le début de ce débrief. Vous vous demandez sûrement pourquoi. Et beh parce que. Parce que les Pistons ont fait un énorme coup cette semaine. Un coup qu’on attendait pas. Ils ont réussi à se procurer Blake Griffin. Et ça c’est beau. On a même pas envie de vous parler ce que les Pistons ont dû lâcher en échange tellement c’est dérisoire. C’est la fin de l’ère Blake Griffin aux Clippers. Ils ont dégagé le mec qui a incarné l’espoir pendant de longues et belles années. Et comme l’a dit Austin Rivers, ça a bien choqué le vestiaire de LA cette décision du management des Clips. En tout cas, depuis ce trade, Detroit vole avec 3 victoires consécutives. Longue vie à Blake.

Les pépins All-Star de la semaine : John Wall et Kevin Love

Après la terrible blessure de DMC la semaine dernière, c’est Jean Mur et Kevin Amour qui ont souffert cette semaine et qui seront absent du All-Star Game. Super timing pour les Cavs en tout cas. Les deux joueurs de la Team LeBron ont été remplacés par Goran Dragic et Andre Drummond. Logique. Il va être content le King de se taper que des remplaçants.

Concernant les concours, Klay Thompson gagnera le 3 points contest, on en est sûr, tellement la sélection est pétée. Mais attention au concours de dunks. Larry Nance Jr, Aaron Gordon, Victor Oladipo et Dennis Smith Jr. GROTESQUE. Rendez-vous samedi prochain pour ce show à ne rater sous aucun prétexte.

La fin de match complètement bargeot de la semaine : Denver vs OKC

Complètement folle cette fin de match. On vous spoil pas, regardez ça, ça vaut complètement le détour.

La perf de mammouth de la semaine : James Harden

Décidément, on ne voit plus ce qui pourrait empêcher le meilleur cuisinier de la NBA de devenir le nouveau MVP de la Ligue. Et sa perf contre le Magic cette semaine a été HIS-TO-RIQUE. Premier triple-double de l’histoire à 60 points. Oui, vous entendez bien. 60 pions, 11 passes, 10 rebonds pour le Barbu. Le type a détruit Orlando comme il faut. A coup sur la performance de l’année… Jusqu’à la prochaine ?

Le poster de la semaine : Joel Embiid sur Russell Westbrook

Malgré la défaite de ses Sixers, Joel Embiid nous a sorti le poster de la semaine. Et sur le Marsu svp. Attention aux mineurs, ça fait froid dans le dos.

Le brisage de cheville de la semaine

Compliqué pour Steven Adams ce move. Très compliqué. Chevilles brisées, merci au revoir.

Ce qu’il faut attendre de la semaine prochaine

Evidemment le All-Star Game du week-end prochain. On y sera, ou pas.