Elle est de retour pour vous jouer un mauvais tour et ce n’est pas la Team Rocket plus rapide que la lumière mais bien la Ligue des Champions, cette fameuse coupe aux grandes oreilles qu’un seul club français a remporté en 1993. Et c’est encore pas cette année qu’un nouveau club de l’Hexagone mettra son nom au palmarès puisqu’aucun n’a réussit à dépasser le stade des huitièmes de finale. Mais les affiches sont, du coup, beaucoup plus intéressantes avec quatre clubs espagnols, deux clubs anglais et les deux intrus italien et allemand. Ce soir donne le coup d’envoi des quarts de finale de la Ligue des Champions donc, et le Vestiaire du Sport, dans la chose qu’il affectionne le plus, vous propose ses pronos qui risquent d’en faire rire plus d’un.

Juventus – Real Madrid

Dans les confrontations directes, ça fait 9 victoires pour le Real Madrid, 8 pour la Vieille Dame pour seulement deux matchs nuls en 19 matchs. Autant vous dire qu’on pariera pas sur ce dernier. On se souvient tous de la confrontation de l’an dernier en finale de cette même coupe où les meringues de Madrid avaient battu la Juventus pour s’adjuger leur 12ème trophée, le deuxième consécutif sous la houlette de Zinédine Zidane. Grâce à un somptueux Ronaldo et des jeunes qui montraient toute l’étendue de leurs talents, les blancs avaient fracassé les blancs et noirs 4-1. Cependant, sur une confrontation match aller-retour, la Juventus tient la dernière victoire puisqu’en 2015, en demi finale, la Vieille Dame s’était imposée 2-1 à domicile et avait résisté aux assauts espagnols en obtenant le nul à Bernabeu. Au niveau des forces en présence, Ronaldo tient la baraque à Madrid tandis que la paire Higuain-Dybala devrait enflammer un stade qui ne demande que ça.

Notre prono : La rédaction se divise : victoire de la Juventus pour Paul 2-1 alors qu’Alex voit le Real 2-0.

Séville – Bayern Munich

Il faut des premières partout et cette affiche en fait partie puisque ces deux équipes ne se sont jamais rencontrées de toute leur vie. Du coup, pour vous faire un point « histoire », c’est compliqué, on va donc s’intéresser aux derniers matchs des deux équipes. Le Fc Séville reste sur une défaite et un nul tandis que le Bayern vient tout juste d’atomiser le Borussia Dortmund en leur passant un set et une roue de vélo (6-0). Côté allemand, c’est l’attaque à tout va avec 20 buts marqués pour trois seulement encaissés, de l’autre c’est 7 buts marqués pour 7 encaissés sur les cinq derniers matchs. Mais très franchement, on ne sait pas quoi penser de cette équipe de Séville capable du meilleur (à Manchester) comme du pire donc on danse un coup sur le pied gauche, un coup sur le pied droit. Au niveau des forces en présence, évidemment côté Séville on pense à nos deux français N’Zonzi et Ben Yedder et du côté allemand on pense… à tout le collectif en fait parce que cette équipe est monstrueuse. Lewandowski aura à coeur de planter vous pouvez en être sûr.

Notre prono : La rédaction se divise évidemment : Paul joue la surprise avec une victoire 1-0 de Séville tandis qu’Alex joue la facilité (3-0) pour le Bayern histoire de danser la salsa au match retour. 

FC Barcelone – AS Rome

Certainement pas l’affiche la plus équilibrée mais bon il faut faire avec. Au niveau des confrontations directes, on est sur une part équitable du gâteau avec une victoire pour chaque équipe et deux nuls. Cependant, la dernière victoire, c’était en 2015, et ce fut une véritable boucherie puisque Messi & Co. en avaient passé 6 au Camp Nou, un petit set en laissant un mikado à la Roma. Cette année, les deux équipes tournent bien puisque la Roma est troisième de son championnat pendant que le Barca met tout le monde d’accord en Liga et au niveau des séries en cours, c’est sensiblement pareil puisque les deux équipes restent sur 4 victoires et un nul lors des cinq derniers matchs. Pour ce qui sont des forces en présence, évidemment Lionel Messi sera à surveiller par la défense de la Roma tandis qu’en face Edin Dzeko est capable d’en planter un du milieu de terrain. En plus de ça, la défense du Barca était trouée comme de l’emmental lors du dernier match où la paire Umtiti-Piqué a complètement pris l’eau.

Notre prono : La rédaction renoue les liens : Paul et Alex voient une victoire sans appel (3-0 et 4-0) pour les Blaugrana. 

Liverpool – Manchester City 

Certainement l’affiche que l’on attend le plus de ces quarts de finale. Un quart à l’ancienne, 100% anglais, entre deux équipes qui vont s’envoyer des tacles venus d’ailleurs pour prendre le meilleur au milieu de terrain. Va y avoir de l’engagement, c’est le Vestiaire du Sport qui te le dit. Au niveau des confrontations entre les deux équipes, c’est une véritable boucherie puisque sur les 94 derniers matchs, Manchester City n’en a remporté que 16 pour 28 matchs nuls. Autant dire que si Liverpool n’est pas THE bête noire pour City, on se jette dans l’océan. Cette année, part du gâteau équitable puisque City s’était imposé lors de la phase aller du championnat 5-0 et Liverpool avait pris sa revanche à Anfield en début d’année 4-3. Au niveau des forces en présence, comment ne pas parler de Mohamed Salah qui casse tout, de Firmino et Mané qui à tout moment, peuvent t’envoyer un ballon en lucarne et de l’autre côté, Agüero forfait, Sterling, De Bruyne et Jesus pour ne citer qu’eux tellement le collectif est pléthorique, auront à coeur de faire oublier leur attaquant fétiche. 

Notre prono : La rédaction se divise pour de bon : Paul voit une victoire de City 2-1 à Anfield tandis qu’Alex voit un match engagé, une boucherie avec des fusées venus d’un autre monde et voit Liverpool s’imposer 3-2.