Elle va être magnifique cette dernière journée de championnat ! Pourquoi ? Parce que l’avant dernière nous a offert un superbe spectacle, quelques surprises, assez de retournements de situation pour se projeter vers un multiplex de dingo samedi prochain en direct sur Bein Sports. En attendant, le Vestiaire du Sport se charge de vous raconter tout ce qu’il s’est passé samedi soir, soir de football total en Ligue 1.

Paris Saint Germain 0 – 2 Rennes

On va pas dire que la fête a été gâchée pour les parisiens qui recevaient le trophée de champion de France à la fin du match mais presque. Pour la première fois depuis 2014, les hommes d’Unai Emery ont connu la défaite au Parc des Princes. Cette défaite fait le bonheur de leur adversaire du soir qui se qualifie pour la prochaine Ligue Europa. Les homme de Sabri Lamouchi ont réalisé une superbe saison ponctuée par une qualification méritée tant le jeu proposé a été bon tout au long du championnat. Au classement, Paris reste en tête mais enchaine un troisième match nul consécutif tandis que Rennes est cinquième avec 57 points et reste sur trois victoires consécutives.

Lors de leur prochain match, Paris ira à Caen qui n’est pas encore mathématiquement sauvé tandis que Rennes recevra Montpellier qui n’a plus rien à jouer. 

Monaco 1 – 0 Saint Etienne

Elle a été longue à se dessiner cette victoire pour les monégasques mais elle est ultra importante. D’abord, les hommes de Jardim ont buté sur un excellent Ruffier décisif sur plusieurs frappes monégasques mais le gardien stéphanois n’a rien pu faire sur le pénalty de Fabinho dans le temps additionnel. Parti du mauvais côté, Stéphane Ruffier n’a pu que constater les dégats d’un match que son équipe aurait pu aussi gagner. Au classement, Monaco récupère sa place de dauphin avec 77 points, grâce à la défaite de Lyon à Strasbourg, et Saint Etienne marque le pas en enchainant deux défaites consécutives sur les deux derniers matchs et se classe à la huitième place avec 52 points.

Lors de leur prochain match, Monaco ira à Troyes qui jouera sa survie dans l’élite tandis que Saint Etienne recevra Lille, déjà mathématiquement maintenu. L’Europe est encore possible pour Saint Etienne. Si les joueurs de Gasset s’imposent et que dans le même temps Nice et Bordeaux s’inclinent, les stéphanois verront l’Europe, enfin le début de l’Europe, l’Europe d’un match aller retour en Roumanie en plein mois de juillet du moins. 

Strasbourg 3 – 2 Lyon

Un scénario fou, complètement dingue dans ce match où on pensait que les lyonnais avaient fait le plus dur en menant 2-1 au score en milieu de deuxième période. Mais c’était sans compter sur les ressources mentales extraordinaires de cette équipe de Strasbourg portée par un public en feu qui a réussi l’impensable en inscrivant deux buts, dont un superbe coup franc, dans les cinq dernières minutes du match. Au classement, Lyon fait la mauvaise opération en glissant à la troisième place avec 75 points tandis que Strasbourg, grâce à cette victoire, est assurée de jouer la saison prochaine dans l’élite et pointe à la 16ème place avec 38 points.

Lors de leur prochain match, Strasbourg ira à Nantes qui n’a plus rien à jouer tandis que Lyon recevra Nice, toujours en course pour une qualification pour la prochaine Europa League. Autant dire qu’il y aura de l’enjeu pour les deux équipes samedi prochain. Le perdant, si perdant il y a, va pleurer, beaucoup pleurer. 

Guingamp 3 – 3 Marseille

Et comme un match fou n’arrive jamais seul, un autre s’est déroulé vendredi soir en Bretagne, plus précisément au Roudourou où l’Olympique de Marseille se devait de s’imposer pour continuer de croire en une qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions. Malheureusement, les joueurs de Rudi Garcia n’ont pu faire mieux qu’un match nul arraché in extremis alors qu’ils étaient réduits à 10 suite à l’expulsion de Mandanda, puis à neuf suite à la sortie sur blessure de Bouna Sarr. Au classement, Marseille reste quatrième avec 74 points tandis que Guingamp est 11ème avec 47 points.

Marseille a encore une petite chance de se qualifier directement, soit en gagnant mercredi soir contre l’Atlético Madrid, soit en espérant une défaite de Monaco et Lyon combinée à une victoire au Vélodrome contre Amiens. Pour Guingamp, c’est un déplacement à Toulouse qui jouera sa survie dans l’élite. 

Nice 4 – 1 Caen

Nice n’est plus qu’à un match de valider son billet pour la Ligue Europa. Grâce à une superbe victoire contre Caen, une équipe qui n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre depuis des mois et des mois, les niçois sont en bonne posture pour re-gouter au parfum européen. Balotelli et Pléa, qui jouaient certainement leur dernier match avec les rouges et noirs à domicile ont inscrit respectivement un doublé et un but pour une victoire largement méritée. Au classement, les niçois sont sixième avec 54 points tandis que Caen glisse à une dangereuse 17ème place avec seulement 37 points.

Lors de leur prochain match, Nice se déplace à Lyon qui jouera sa qualification pour la prochaine Ligue des Champions tandis que Caen recevra le Paris Saint Germain, déjà champion et déjà en vacances.

Bordeaux 4 – 2 Toulouse

Un beau derby de la Garonne est venue illuminée une bien pâle journée, pluvieuse la majeure partie du temps, dans le sud ouest. Grâce à un doublé de Braithwaite, qui n’a pas été tendre avec son ancien club, un but de Lerager et le onzième but de Malcom, qui disputait son dernier match au Matmut Atlantique, les bordelais continue leur mission « qualification en Europe ». Les toulousains, qui avaient pourtant ouvert le score, sont trop friables en défense et ne savent toujours pas tenir un résultat. Au classement, Bordeaux est septième avec 52 points tandis que Toulouse est 18ème avec 34 points.

Lors de leur prochain match, Bordeaux se déplacera à Metz, déjà condamné à descendre en Ligue 2 tandis que Toulouse recevra Guingamp dans un match où la ville rose jouera sa survie dans l’élite face à une équipe qui n’a plus rien à jouer. Une victoire de Paris à Caen combinée à une victoire de Toulouse contre Guingamp sauverait les toulousains d’un barrage ou d’une descente. 

Montpellier 1 – 1 Troyes

Montpellier avait une dernière carte à jouer mais se devait de gagner contre Troyes pour espérer une qualification en Europa League. Malheureusement, les hommes de Michel Der Zakarian n’ont pu faire mieux qu’un match nul à la Mosson dans un match très pauvre en occasions. Troyes reste en survie dans ce championnat et jouera son avenir la semaine prochaine. Au classement, Montpellier rentre dans les rangs et pointe à la neuvième place avec 50 points tandis que Troyes est toujours dans une situation délicate avec une 19ème place et seulement 33 points. Au mieux pour Troyes, ce sera un barrage, au pire une descente en Ligue 2 directement mais il n’y aura pas de maintien sans un match aller retour contre le troisième ou une autre équipe de Ligue 2.

Lors de leur prochain match, Montpellier ira à Rennes qui aura à coeur de s’imposer pour conserver sa cinquième place tandis que Troyes recevra Monaco, qui voudra elle aussi garder sa deuxième place pour se qualifier directement en Ligue des Champions. Autant dire que ça va être compliqué pour Troyes qui va certainement faire l’ascenseur. 

Angers 0 – 2 Nantes

Match sans enjeu au stade Raymond Kopa entre deux équipes qui ont clairement déçu dans cette deuxième partie de saison. Grâce à Lima et Coulibaly en deuxième période, les nantais de Ranieri gagnent seulement pour la troisième fois en 2018. Au classement, Nantes est 10ème avec 49 points et met fin à une série de deux défaites consécutives tandis qu’Angers est 14ème avec 41 points et alterne comme d’habitude le chaud et le froid.

Lors de leur prochain match, Angers ira à Dijon dans un match qui comptera pour du beurre tandis que Nantes recevra Strasbourg dans un match qui n’aura pas plus d’enjeu. 

Amiens 2 – 0 Metz

Amiens, déjà assuré de se maintenir en Ligue 1, recevait Metz, déjà assuré de descendre en Ligue 2. Autant dire que sur le papier l’affiche ne faisait pas rêver mais il y a eu match entre ces deux équipes. Grâce à un pénalty et un but contre son camp, Amiens enregistre sa douzième victoire de la saison et ne perd plus depuis quatre matchs. Les amiénois sont 12ème avec 45 points tandis que Metz va repartir avec la cuillère de bois, à la dernière place avec 26 points.

Lors de leur prochain match, Amiens ira à Marseille qui se doit de gagner pour espérer se qualifier directement en Ligue des Champions tandis que Metz recevra Bordeaux qui est obligé de gagner pour espérer se qualifier en Europa League.

Lille 2 – 1 Dijon

Et le dernier match de cette journée, c’était un alléchant Lille -Dijon… non on déconne. En tout cas, maintenant on en est sûr, Lille disputera bien une nouvelle saison dans l’élite du championnat français grâce à une troisième victoire consécutive. Pourtant menés sur une bourde du gardien lillois, ils se sont remis à l’endroit et ont inscrit un doublé par l’intermédiaire de Mothiba. Au classement, Lille est 15ème avec 38 points tandis que Dijon est 13ème avec 45 points et enregistre une troisième défaite sur les cinq derniers matchs.

Lors de leur prochain match, Lille ira à Saint Etienne, qui a encore une petite chance de voir l’Europe l’an prochain tandis que Dijon recevra Angers dans un match qui n’aura aucun interêt sportif.

L’équipe type de la 37ème journée : 

Gardien : Ruffier
Défenseurs : Sabaly – Malcuit – Perrin – Le Marchand
Milieux : Thauvin – Seri – Liénard
Attaquants : Balotelli – Braithwaite – Mothiba parce que les mecs ont vu double ce week-end.