C’est déjà la fin des demi-finales de conférence pour les deux finalistes NBA des deux dernières années, Golden State et Cleveland. Alors que les deux autres séries sont actuellement à 2-2, Warriors et Cavs ont une semaine de repos devant eux avant de jouer leurs finales de conférence après avoir sweepé (victoire 4-0) leurs adversaires lors des deux premiers tours.

Golden State : un danger qui peut venir de partout 

Cette équipe a 4 All-Stars dans son roster. La résultante est qu’à chaque match, on ne sait jamais qui va s’envoyer une grosse ligne de stats. Green peut être en triple-double à chaque match, Klay Thompson peut enfiler les 3 points comme des perles, Durant peut être un des joueurs les plus dominants de la ligue, et Curry peut nous faire du Curry.

Portland et Utah en ont fait les frais sans pouvoir se mettre la moindre victoire sous la dent. 2 fois 4-0, 8 matchs 8 victoires. Merci, au revoir.

Cleveland : un LeBron James stratosphérique 

Contre les Raptors, LeBron James a maintenu un niveau complètement dingue sur les 4 matchs de la série. 35 points minimum à chaque match. Il est devenu ainsi le premier joueur à scorer au moins 35 points sur les 4 matchs d’un sweep. Certes, Irving et Love réalisent eux aussi de bons playoffs. JR Smith, Tristan Thompson, Kyle Korver, Channing Frye sont également solides. Et LeBron aura besoin de ses lieutenants s’il veut rapporter à Cleveland une seconde bague consécutive. Mais on est obligé de pointer du doigt ses stats individuelles tellement elles sont folles. Sa domination en playoffs n’a pas d’égal à tel point qu’il va très très vite dépasser Michael Jordan à la 1ère place du all-time top scorer en playoffs. Il va également jouer une 7ème finale de conférence consécutive. Cette conférence est à lui.

Pour parler d’une stat sur l’équipe, les Cavs sont la première équipe de l’histoire à commencer deux campagnes de playoffs consécutives par 2 sweep. Cette année, c’est Indiana et Toronto qui se sont fait détruire.

La possibilité d’une troisième finale d’affilée Golden State vs Cleveland 

Les deux équipes sont tellement dominantes dans leurs conférences qu’on ne voit pas ce qui pourrait les empêcher de se retrouver une troisième fois d’affilée en finale NBA. Cette fois-ci pour la belle. Et ce serait une première dans l’histoire des finales NBA. Les Celtics et les Lakers se sont beaucoup joués en finale NBA, et notamment dans les années 50 et 60, mais jamais 3 fois d’affilée. Cela ferait rentrer cette rivalité dans l’histoire.

On ne va pas vous cacher que c’est réellement ce qu’on attend. Même si les Warriors partiront favoris, il ne faut pas oublier qu’ils ont perdu leurs 3 derniers matchs de playoffs contre les Cavs, dont 2 à la maison. On souhaite bonne chance à Boston et Washington d’un côté et San Antonio et Houston de l’autre mais bon, soyons réalistes, Warriors et Cavaliers veulent une belle à tout prix. Comme Roger attendait son Rafa ou Cristiano attendait son Messi, LeBron attend son Curry.