Un lendemain de Ligue des Champions, c’est toujours particulier. Ces sentiments mêlés, l’excitation, la frustration, l’attente du prochain tour. Hier c’était la fin des quarts de finale. Mais il n’y avait pas que ça. La totale t’est compilée ici rien que pour toi. 

Football – Ligue des Champions : Suite et fin des quarts de finale 

Monaco 3 – 1 Dortmund (6-3)

Monaco c’est complètement fou. Après avoir réussi l’exploit au match aller en battant le Borussia sur ses terres 3 buts à 2, les monégasques ont confirmé en dominant les jaunes et noirs 3-1. Emballé c’est pesé. 4ème qualification en demi-finale de ligue des champions pour le club de la principauté. Après la fabuleuse aventure de 2004 (et la finale perdue face à Porto), Monaco nous refait vibrer. 1ère demi-finale d’un club français depuis 2010 et l’épopée lyonnaise. Monaco fait peur et l’a confirmé hier soir en réalisant une prestation aboutie. Mbappé a encore marqué. Comme en 1/8ème de finale, il aura marqué à l’aller et au retour. C’est du délire. Le mec est MON-STRU-EUX. Hier soir, il a ouvert le score à la 3ème minute et a mis son équipe sur orbite. Falcao l’a suivi 15 minutes plus tard sur un coup de casque rageur. Malgré la réduction du score de Reus en début de seconde période, Valère Germain, le beau gosse de l’équipe, entré en jeu après seulement 23 secondes a enterré les derniers espoirs allemands. Maintenant, on attend le tirage au sort. Ce sera dans le débrief de samedi.

Barcelone 0 – 0 Juventus (0-3)

Humiliés 3-0 à l’aller par la Vieille Dame, les Blaugrana préparaient en secret le deuxième épisode de leur saga phare « La remontada ». Après le premier opus face au PSG, tous les ingrédients étaient réunis. Mais malheureusement pour eux, la Juve c’est pas le PSG. Les faiblesses du Barça ont éclaté au grand jour. Malgré une attaque-défense sur toute la durée du match, les barcelonais n’ont jamais réussi à faire sauter le verrou italien. 0 but marqué sur les 2 matchs joués. Une sacrée claque reçue par les joueurs de Luis Enrique.

Voici donc les 4 qualifiés pour le dernier carré :

Real Madrid / Atletico Madrid / Monaco / Juventus

Tirage au sort ce vendredi.

Tennis – Monte-Carlo

Hormis Dimitrov (défait par Struff en 3 sets), les cadors ont fait le boulot hier sur la terre battue monégasque. Murray, numéro 1 mondial, pour sa rentrée après une sieste pendant Miami, a gagné 7/5 7/5 contre le géant luxembourgeois Gilles Muller. Pas un match évident pour une reprise mais le britannique s’en est sorti. Wawrinka a, de son côté, bataillé pour se défaire de Vesely (6/2 4/6 6/2), tout comme Nadal contre Edmund. Le taureau de Manacor ne s’est pas rassuré mais il a assuré l’essentiel. Cilic a torpillé Chardy 3 et 0. Boucherie. Mais le bilan n’est pas si négatif côté français avec la victoire de Lucas Pouille qui sera opposé à Adrian Mannarino pour une place en quarts de finale.

NBA – Playoffs

Washington 109 – 101 Atlanta (2-0)

2ème victoire pour les Wizards dans cette série face aux Hawks. Emmené par leur base arrière exceptionnelle hier soir (63 points pour le duo Wall-Beal), Washington a maitrisé Atlanta. Les faucons devront absolument réagir chez eux, sous peine de rentrer en vacances un peu plus tôt que prévu.

Houston 115 – 111 OKC (2-0)

Après un 1er match totalement dominé par les Rockets, on attendait une deuxième confrontation un peu plus serrée. Et on n’a pas été déçu. Le Thunder a mené quasiment tout le match avant de se faire croquer dans le dernier quart-temps. Le marsu a réalisé un match EXCEPTIONNEL avec un triple-double à 51 points, 10 rebonds et 13 passes. Mais bon, nuance quand même, il a pris 43 shoots pour une réussite inférieure à 40%. En face, Harden a été un peu plus efficace avec un 7/17 qui lui permet de compiler 35 points. On a hâte du match 3 à Oklahoma.

Golden State 110 – 81 Portland (2-0)

Après un match 1 assez tendu qui avait été d’un niveau incroyable, le match 2 a été une véritable boucherie en faveur des Warriors. Malgré l’absence de Kevin Durant à cause d’une blessure au mollet, Golden State a parfaitement maitrisé son sujet avec une excellente performance collective avec encore un match à plus de 30 passes décisives. En face, le duo McCollum/Lillard, si bon à l’aller, a explosé en plein vol avec 23 points cumulés à 9/23 au shoot. Il va falloir faire au mieux au Moda Center parce que là, ça sent le sweep.

Rugby 

Thierry Dusautoir, monument du rugby français, a décidé de mettre un terme à son immense carrière, à l’âge de 35 ans. Elu meilleur joueur du monde en 2011, il détient le record de capitanat en équipe de France. Quel joueur, quelle carrière, merci !

A suivre sur les Antennes du Vestiaire du Sport

Europa League (avec le match retour de Lyon face au Besiktas), 1/8ème de finale de Monte-Carlo, playoffs NBA, on aura tout ça demain à te raconter.