Hier, c’était la première journée de notre Grand Chelem préféré, Roland Garros. Il y a toujours cette excitation du début. Même si tu sais qu’au bout de 4 jours ça va te gonfler de voir du tennis de 11h à 21h, t’attendais ce moment depuis un an. 

Côté français, le bilan est mitigé. On va évacuer les mauvaises nouvelles d’abord. Stéphane Robert a pris une doudoune contre Dimitrov sur le Chatrier. On s’y attendait, pas de surprise. Sur le Lenglen, Mannarino a également pris une danse contre Horacio Zeballos. Merci d’être venu. Une des wild-card tableau, Quentin Halys, a complètement craqué physiquement contre l’argentin Trungelliti. Il a remporté les deux premières manches avant de concéder les 3 suivantes. Quel dommage !

Ensuite, en dernier match sur le Chatrier, on a eu droit à un duel franco-français, un choc de générations, entre Lucas Pouille, tête de série numéro 16, et Julien Benneteau, bénéficiaire d’une Wild Card. Le combat a été intense, le plus jeune des deux a vraiment souffert pour s’en sortir en 5 manches 7/6 3/6 4/6 6/4 6/4. Benneteau a vivement remercié le public à la fin de son combat. Il était très ému et a donné rendez-vous à tout le monde l’année prochaine.

La très belle suprise du jour c’est Benjamin Bonzi. Le jeune français de presque 21 ans, 260ème mondial, et détenteur d’une Wild Card tableau, s’est imposé contre le russe Daniil Medvedev après l’abandon de ce dernier dans la 4ème manche. Un jeu pas du tout adapté à la terre-battue et un physique de poulpe ont eu raison du russe, de 21 ans également, et 65ème joueur mondial. Pour Bonzi, c’est un rêve, d’autant plus que cette qualification pour le deuxième tour lui assure un prise-money minimum de 70 000€. De quoi financer tranquillement la suite de sa saison. Le français sera opposé à Albert Ramos-Vinolas au prochain tour. Un spécialiste de la terre cette fois.

Enfin, Océane Dodin a gagné son premier match à Roland Garros en écartant Camila Giorgi en deux petits sets 6/2 6/3.

Côté favoris, Dominic Thiem a pulvérisé Bernard Tomic et a parfaitement lancé sa quinzaine. Chez les filles, la numéro 1 mondiale, Angélique Kerber, qui ne joue plus un cactus depuis quelques semaines, a perdu d’entrée 2 et 2 contre Makarova. Première fois que la tête de série numéro 1 perd d’entrée à Roland Garros. Le tableau féminin sera encore plus ouvert que d’habitude.

Aujourd’hui, du lourd sur les courts avec notre affiche de choix, Nadal-Paire, en 2ème match après 11h sur le Lenglen. Si le français y met du sien, il a vraiment les armes pour emmerder l’espagnol et le faire douter tellement le taureau joue loin de sa ligne.