Hier c’était vraiment la journée consacrée à l’Europe. Entre Lyon qui a battu Nantes, Marseille qui s’est imposé face à Nice et Macron qui a fait fermer la bouche de 11 millions de nationalistes, on avait clairement l’Ode à la joie de Beethoven dans la tête. Pour les incultes, c’est la chanson officielle de l’union européenne. Tu connais qu’une seule chanson officielle et c’est celle de la Ligue des Champions ? Evolue mon petit, y’a pas que le foot dans la vie. Et oui Beethoven, c’est aussi le nom d’un film où le personnage principal est un clébard. 

Emmanuel Macron a du vraiment apprécier son dimanche. En plus de devenir le 25ème Président de la République, le 8ème sous la Vème République, son équipe préférée, Marseille a fait tomber le troisième de notre bonne vieille Ligue 1, Nice. Deux buts de Gomis et Evra ont répondu au but de Mario Balotelli. Victoire 2-1 pour des Olympiens qui sucrent la cinquième place à Bordeaux où ils se déplaceront la semaine prochaine. Les Bordelais payent leur manque d’expérience à Saint Etienne vendredi. Après avoir menés deux fois au score, ils se sont faits à chaque fois rattraper par des Verts pas très inspirés qui arrachent un nul 2-2. On en connait un autre vert pas très inspiré. Yannick Jadot, l’homme qui s’est rallié à Benoit Hamon, l’homme aux 6,5% de voies. Lyon a quasiment assuré sa quatrième place au classement en venant à bout des Canaris sur le score de 3-2. Les Gones préparent au mieux leur match retour de Ligue Europa face à l’Ajax Amsterdam. Défaits 4-1 à l’aller, les Gones ont autant de chance de se qualifier que Marine Le Pen en avait dans sa quête de l’Elysée. 65-35 quand même, quelle branlée. C’est moins bien que le 49-3 de Manuel Valls mais qu’importe.

La cinquième place est directement qualificative pour l’Europa League alors que la sixième place ne l’est pas encore. Grâce à la victoire de Paris sur Monaco en Coupe de la Ligue, Marseille est pour l’instant qualifié. Cependant, si Paris remporte la Coupe de France contre Angers, la sixième place deviendrait qualificative donc Bordeaux serait aussi qualifié pour la petite coupe. Lors de la prochaine journée, Bordeaux reçoit Marseille. Si Bordeaux ne perd pas, les supporters fêteront 40 ans d’invincibilité en bord de Garonne. Si Marseille l’emporte, on restera à 39 ans comme l’âge de notre nouveau Président qui supporte Marseille… Ca sent pas bon pour les Girondins. Lyon, de son côté, se déplace à Montpellier. Un point suffit aux Lyonnais pour être tranquille lors de la 38ème journée. Les jeux ne sont finalement pas faits et cette Ligue 1 sera passionnante jusqu’à la fin. On a déjà hâte d’être dimanche prochain. Entre l’investiture d’Emmanuel Macron et la « finale » d’un des plus grands classiques de la Ligue 1, on va être servi.