Et non ce n’était pas le coup d’un soir. Après le succès de sa première édition, le Vestiaire du Sport récidive avec un 2ème opus de la série la plus attendue de 2018 : « Les infos à la con ». Et aujourd’hui, notre cobaye est le footballeur Loïc Rémy qui fête ses 30 ans. Un tel événement, ça se fête. Attention, on sort les lunettes de soleil et la crème solaire pour éviter d’être brûlé au 2nd degré. 

Loïc Rémy : Quelle galère ça a été de trouver son prénom au petit. Le père adorait le prénom Rémi mais difficile d’appeler son gosse Rémi Rémy. Ils ont ainsi dû se rabattre sur Loïc, prénom inspiré par un ami breton qui faisait du fromage et du beurre dans une petite bourgade à quelques kilomètres de Vannes. Le Vestiaire du Sport, un vrai journal d’investigation.

2 janvier : Petit Loïc est né un 2 janvier. Et ça, c’est pas du tout un hasard. Et non. Qui d’autre est né un 2 janvier ? Qui d’autre ? Et beh il s’agit d’Anky van Grunsven. Vous ne connaissez pas ? Sérieusement ? Mais quelle honte. Anky (« enculé » en bordelais) était une immense cavalière de dressage néerlandaise. Des médailles olympiques en veux-tu en voilà. Pourquoi croyez-vous que Loïc est un fan inconditionnel des chevaux et que tous ses coéquipiers le surnomment Queue de Cheval ? Il faut pas chercher midi à 14h. La réponse est là, sous nos yeux. On en profite pour faire la bise à Claude Makelele.

14 octobre : Là, c’est de la pure folie. Loïc Rémy a joué son premier match de Ligue 1 le 14 octobre 2006 avec son club formateur l’Olympique Lyonnais. Lors du grand derby face à l’AS Saint-Etienne. 14 octobre comme la date de naissance d’un des fondateurs du Vestiaire du Sport. C’est quand même dingue que personne n’en ait parlé avant. Il faut absolument que j’en parle à Armand.

2 : Comme les deux titres de champion de France qu’il a remporté avec Lyon. En jouant en tout et pour tout 11 matchs. C’est comme gagner une partie de Cluedo en faisant équipe avec ton frère policier. T’as zéro mérite.

2008 : Jean-Michel Aulas n’en pouvant plus de se faire piquer toutes les nanas de Lyon par Loïc, il décide de le prêter à Lens, afin de lui donner une leçon de vie. M. Rémy débarque dans sa famille d’accueil et rencontre Patrick qui fera de sa vie un enfer. Résultat des courses, Loïc quitte le Nord traumatisé et décide d’aller le plus loin possible en signant à Nice puis Marseille.

Salade niçoise : Après une victoire contre Nancy en championnat, Loïc Rémy se lance dans un combat sans merci. Faire supprimer le duo thon-anchois de la recette de la salade niçoise. Il déclarera même après le match : « Il faut choisir, ce n’est pas possible, cet assemblage me gâche la vie et m’empêche de dormir« . Il se mettra à dos une bonne partie de la population qui lui demande d’aller faire sa bouillabaisse ailleurs, à Marseille même. Il signe alors à l’OM en 2010.

Revanche : Toujours traumatisé de son passage à Lens, Loïc se venge en calant un doublé importantissime face au RC Lens lors de la saison 2011-2012. Il avait confié à l’époque à son pote Mathieu Valbuena : « Ce n’est pas parce qu’on est père et oncle en même temps qu’on peut se permettre d’humilier un jeune martiniquais en pleine éclosion« .

QPR : Après 5 ans dans le Sud, Loïc a trop chaud et n’en peut plus des ventilateurs. Il décide de changer de pays. Mais là, quelque chose d’incroyable se produit. Persuadé de signer un contrat avec les Glasgow Rangers, son club préféré lorsqu’il était gamin, Loin Rémy s’engage en fait avec le club de Queens Park Rangers. Un véritable cataclysme pour lui et sa famille qui se faisaient une joie d’aller s’installer en Ecosse et d’enfin utiliser la série de clubs achetés à Décathlon plus d’un SMIC. Il arrive à négocier son prêt à Nouveau-Château, une très bonne équipe sur PES.

Anchois : Non content de ne pas avoir pu se faire entendre à Nice sur la suppression du duo thon-anchois, Loïc ne veut pas en rester là. L’Angleterre c’est terminé. Direction l’Espagne et ses tapas aux anchois OU au thon. Pas de mélange bizarre. Loïc se rend à Las Palmas et marque ainsi 6 buts en 13 rencontres. Des stats d’un mec apaisé.

Didier Deschamps : Loïc Rémy a entretenu pendant très longtemps une relation privilégiée avec Didier Deschamps. Il était, selon ses dires, fasciné par sa dentition qui lui faisait penser aux magnifiques vestiges médiévaux de Carcassonne, sa ville préférée. Cette relation lui a permis à maintes reprises d’être sélectionné en équipe de France afin de pouvoir bénéficier de vacances gratuites.

Bordeaux : Des rumeurs enverraient Loïc Rémy du côté de Bordeaux afin de relancer une équipe en pleine perdition. Loïc, on a beau être bordelais, on te le dit pour ton bien, ne t’inflige pas ça.