Pour un bordelais, Alain Giresse représente tellement de choses. Enfin, pour un bordelais qui connaît un peu le football. « Gigi », c’est le meilleur joueur de l’histoire de Bordeaux. Ceux qui ont une culture footballistique modérée réagiront violemment : « Mais non c’est Zizou ». Oui, Zizou est certainement le meilleur joueur à être passé par les Girondins de Bordeaux, mais il n’a pas marqué le club comme l’a fait Gigi. Alain Giresse, c’est le petit prince de Lescure. A Bordeaux, il n’y a personne au-dessus de lui. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Il y a 65 ans jour pour jour, le 2 août 1952, Alain Giresse sort du ventre de sa maman à Langoiran en Gironde. C’est un vrai bon girondin pur souche. Donc ce n’est pas étonnant qu’il débute sa carrière professionnelle à Bordeaux, chez les Girondins, à l’âge de 18 ans.

Les Girondins de Bordeaux

16 saisons plus tard, Gigi aura joué 593 matchs en marine et blanc. Avec plus de 180 buts. Pas mal pour un milieu de terrain. Milieu de terrain de 162 cm. Petit par la taille mais immense par le talent. Ces totaux font de lui le joueur de champ ayant joué le plus de matchs en Ligue 1 et le meilleur buteur de l’histoire des Girondins de Bordeaux. En 16 saisons, c’est 2 titres de champion de France en 1984 et 1985. Et une Coupe de France en 1986, son dernier match avec les Girondins au cours duquel il marque le but de la victoire grâce à un lob somptueux. Il contribue également à emmener Bordeaux en demi-finales de la Ligue des Champions en 1985 contre la Juventus de Michel Platini. Giresse, c’était le talent à l’état pur, un virtuose. Et ça, Lescure ne l’a jamais oublié.

L’Equipe de France

Il était là en 1982, 1984 et 1986.

D’abord en 1982, lors de la Coupe du Monde. Il était là lors du drame de Séville, il était même l’un des acteurs principaux. C’est lui qui marque le but du 3-1 en prolongations. C’est lui qui pense délivrer les Bleus et les envoyer en finale contre l’Italie. Mais une demi-heure plus tard, le cauchemar prend forme. Les allemands reviennent à 3 partout et s’imposent aux tirs aux buts. Le pire souvenir de l’histoire de l’équipe de France de football. Lot de consolation : il finira 2ème au classement du Ballon d’or cette année-là. Révélateur de son talent.

Ensuite en 1984 pour le triomphe lors de l’Euro. Il forme ainsi le carré magique avec Jean Tigana, Michel Platini et Luis Fernandez. Qu’elle était belle cette équipe de France.

Enfin en 1986, pour la seconde demi-finale consécutive en Coupe du Monde.

Giresse en équipe de France, c’est 47 sélections pour 6 buts. Mais c’est aussi et surtout l’incarnation d’un des âges d’or du football français.

Fin de carrière à l’OM

Il aurait pu s’en passer de ces 2 saisons à l’OM pour finir sa carrière de joueur. Tapie rachète le club, il veut faire son Champions Project à lui donc décide d’acheter des stars. Giresse fait partie de celles-ci. Il joue 83 matchs pour 8 buts. A oublier, on préfère retenir les 16 saisons bordelaises et les épopées en équipe de France.

Renconversion : sélectionneur de tous les pays d’Afrique

Il devient entraîneur de Ligue 1 puis de la Géorgie. Avant d’entamer son tour d’Afrique. Gabon, Mali, Sénégal puis encore Mali dont il est l’actuel sélectionneur. Meilleur résultat : une 3ème place lors de la CAN 2012 avec le Mali.

ALAIN ON T’AIME. Profite bien de cette belle journée.