Hier soir avait lieu à la Q Arena de Cleveland le Game 3 des finales 2017. Menés 2-0, les Cavs devaient absolument réagir s’ils voulaient encore avoir une chance de gagner ces finales. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Le premier constat que l’on peut faire, c’est qu’on a assisté à un match d’une intensité et d’un niveau de jeu incroyables. Prise d’antenne 3h du matin. La pire heure qui soit. Compliqué de trouver de quoi s’occuper de minuit à 3h. Tu sors l’Intérieur Sport de Tony Yoka (chaudement recommandé par le Vestiaire du Sport), tu joues à NBA 2K en mode bitume, tu bois des bières, tu bouffes des chips, tu tentes des trucs quoi.

Et là, à 3h, c’est parti. Un premier quart-temps de folie à 850 à l’heure. A ce moment-là, on voit deux hommes forts se dessiner : LeBron côté Cavs, ce n’est pas une surprise. Mais plus surprenant, Klay Thompson côté Warriors. Une réussite insolente depuis chez le voisin. Les Warriors sont plus adroits et donc prennent l’avantage 39-32. Prendre presque 40 points à la maison dans le premier quart-temps, c’est pas normal ça M. Tyronn Lue. Ensuite, l’intensité est baissée d’un cran mais LeBron et Thompson ont continué leur boulot. 6 points d’avance à la mi-temps pour Golden State.

C’est lors du 3ème quart-temps que la différence s’était faite lors des 2 premiers matchs avec des gros gros écarts mangés par les Cavs. Mais hier, ça a été l’inverse. Kiri a été exceptionnel, il s’est mis à ne rien rater en pénétration. Des shoots complètement improbables, une agilité d’espion. Le grand Irving était présent. Et Durant qui avait montré le bout de son nez en première mi-temps a complètement disparu. Tout ceci a permis aux Cavs de repasser devant et d’entamer le dernier quart-temps avec 5 points d’avance.

Dans le dernier quart, les Cavs ont réussi à maintenir leur avance quasiment tout le long malgré quelques échecs. Ils ont eu d’innombrables occasions de sécuriser la victoire mais ils n’ont pas mis les shoots qui leur auraient permis de passer à +7 ou +8. Résultat, ils restaient sous la menace et KD, l’assassin silencieux, leur a planté un marteau XXL dans le dos à 45 secondes de la fin pour repasser devant (ça nous a fait penser à un fameux shoot de Game 7 soit dit en passant). Le 3 points le plus important de la série. Durant, avec sa dégaine à la Matuidi, a complètement tué le game. LeBron James et Kyrie Irving (77 points à eux deux dont 39 pour le King en 46 minutes) ont tout donné mais ça n’a pas été suffisant. Tristan Thompson n’a pas assez pesé avec un bagel au scoring et seulement 3 rebonds captés. Contre 13 pour Curry. Il y a vraiment un souci à ce niveau-là messieurs. Love a été très faible avec un triste 1/9 au shoot.

Il y avait la place. C’était un grand match de basket. Mais à la fin de la journée, c’est toujours la même histoire. Warriors win. 15-0 en playoffs cette année. A une victoire du sweep. Messieurs de l’Ohio, soyez plus tueurs, sinon vous allez vous faire tuer.