Lionel Messi propulse le PSG devant Lyon

Lionel Messi et Neymar n’ont eu besoin que de cinq minutes pour combiner le but du Paris Saint-Germain lors d’une victoire 1-0 à Lyon en championnat de France dimanche 18 septembre alors que le leader du PSG a pris deux points d’avance sur Marseille, deuxième. Messi a commencé et terminé le mouvement habile après avoir échangé des passes avec Neymar et enroulé le ballon de manière experte devant le plongeon désespéré du gardien de but Anthony Lopes pour son quatrième but en championnat de la saison.

C’était la septième passe décisive de Neymar en championnat cette saison, et les anciens coéquipiers de Barcelone se sont à nouveau combinés quelques instants plus tard alors que Messi se rapprochait. Neymar faisait sa 100e apparition en championnat pour le PSG, période au cours de laquelle il a été impliqué dans 121 buts (77 buts et 44 passes décisives).

Alors que la Coupe du monde au Qatar approche à grands pas, la star brésilienne a l’air plus en forme qu’il ne l’a été pendant de nombreuses années en proie à des blessures depuis qu’il a rejoint Barcelone pour un record du monde de 222 millions d’euros (222 millions de dollars) en 2017. Son partenariat avec Messi se rapproche de ce que c’était au Barça quand ils ont partagé 299 buts de 2013 à 2017.

Lyon est plus entré dans le jeu en première mi-temps et Alexandre Lacazette a vu un tir arrêté par Gianluigi Donnarumma, mais a également raté une tête franche proche du but. Messi avait un tir dégagé de la ligne au début de la seconde période alors que le PSG faisait pression avant de s’estomper. Avec Lyon en possession du ballon, le milieu de terrain du PSG a été étiré et Marco Verratti a boité au milieu de la seconde période après un coup au muscle du mollet.

« C’est un coup dur », a déclaré l’entraîneur du PSG Christophe Galtier. « Il était censé aller rejoindre l’équipe nationale (italienne) ce soir (mais) il reviendra à Paris pour des tests. »

Le PSG a riposté et le tir bas de Messi a attiré un superbe arrêt bas de Lopes à la 78e, puis Lopes a fait un arrêt encore meilleur pour récupérer le coup franc de curling de Messi vers la fin. Neymar semblait mécontent d’avoir été remplacé à la 85e et avait l’air maussade en regardant depuis le banc.

Le défenseur niçois Jean-Clair Todibo voudra rapidement oublier ce match après avoir été expulsé à peine neuf secondes après la défaite 1-0 à domicile de son équipe contre Angers. L’ancien défenseur central de Barcelone a fait trébucher Abdallah Sima alors qu’il courait au but et l’arbitre Bastien Dechepy n’a pas hésité à lui montrer le carton rouge le plus rapide de l’histoire de la première division française.

« Une décision d’arbitrage qui me choque et condamne mon équipe à débuter le match avec un gros désavantage », a écrit Todibo sur son compte Twitter. « Les décisions des arbitres en ce début de saison ont été très discutables et j’espère que la LFP fera quelque chose pour y remédier. »

Angers a également terminé avec 10 joueurs après l’expulsion du milieu de terrain Sofiane Boufal à la 62e minute, mais Nice n’a pas trouvé d’égalisation face à la belle frappe de 20 mètres du milieu de terrain Nabil Bentaleb pour Angers à la 43e.

Marseille reste invaincu mais a perdu des points lors d’un match nul 1-1 à domicile avec Rennes où le milieu de terrain Matteo Guendouzi a marqué aux deux bouts.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page