Hier, c’était les demi-finales de Wimbledon. Une moisie, l’autre stylée. Querrey-Cilic et Federer-Berdych. On te laisse deviner qui est quoi. En ce jour de fête nationale, pas de français à se mettre sous la dent mais seulement Roger. C’est déjà pas mal. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Cilic bat Querrey : 6/7 6/4 7/6 7/5 

Petite anecdote marrante sur ce match : les deux joueurs font la même taille, soit 1,98m. Ouais, non en fait c’est pas marrant du tout, c’est même carrément une info de merde. Tout ça pour dire que ça va se résumer à un duel de serveurs et que (télé)visuellement parlant, c’est dégueulasse. On était prévenu au moins, ça servait à rien d’allumer Bein Sports dès 14h. Valait mieux regarder le Tour de France.

Pour parler du match, on va pas vous mentir, on l’a pas vu. Ok, c’est notre boulot mais c’est comme si tu demandais à un garagiste de voitures de luxe d’aller s’occuper du dérailleur d’un vélo. Il le fera faire par quelqu’un d’autre. 2 tie-breaks, pas beaucoup de breaks, un Cilic un poil plus fort. Voilà, pas de surprise. Le vainqueur de l’US Open 2014 est allé chercher sa première finale à Wimbledon. Bravo à lui.

Federer bat Berdych : 7/6 7/6 6/4 

Roger, c’est toujours aussi beau. Aucun set perdu, une maîtrise des événements hallucinante. Même quand il paraît un peu moins bien, il s’en sort toujours. Il a une telle emprise psychologique et technique sur ses adversaires qu’on a cette impression, comme lors de la période 2003-2007, que rien ne peut lui arriver. Pourtant, en face ce n’est pas un peintre. Le tchèque l’avait déjà battu deux fois en Grand Chelem dont une fois à Wimbledon. Il fallait que le suisse se méfie. Après avoir lourdé un break d’avance dans le premier set, Roger a réglé le premier set au tie-break. Même tarif au deuxième. Lors du troisième, un break aura suffi au suisse pour passer devant et remporter la victoire. Il se qualifie pour sa 11ème finale à Londres et tentera de décrocher une 8ème couronne et un 19ème titre du Grand Chelem.

Finale Dimanche : Federer vs Cilic

Evidemment, Roger est favori mais attention à Cilic qui a drôlement bien mené sa barque lors de ce tournoi. Le croate est dangereux et a déjà battu Roger en Grand Chelem, à l’US Open en 2014. Une belle branlée d’ailleurs. En tout état de cause, le duel sera intéressant à suivre.