Hier se jouait la fin des 2èmes tours de cette édition 2017 de Wimbledon. Le gazon commence à s’user, la chaleur fait tourner les têtes, il ne commence à rester que les plus solides. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Tranquilles comme les favoris

Novak Djokovic, triple vainqueur à Wimbledon et tête de série numéro 2, a mis une dérouillée au tchèque Pavlasek (ah bon qu’il est tchèque). Une victoire claire, nette et précise 6/2 6/2 6/1 en 1h34. De quoi préparer sereinement son 3ème tour contre le revenant letton Ernests Gulbis. L’albatros, le gambler, celui qui est le plus riche de tous, qui ne gagnait plus un match avant Wimbledon. Ce mec-là, il est au 3ème tour et en passant il a mis une petite pilule à Juan Martin Del Potro. 6/4 6/4 7/6. Le tour de Tandil n’est plus. C’est un premier vrai test pour le serbe qui devra se méfier de Gulbis comme de la peste.

De son côté, le septuple vainqueur du tournoi, le maître de Londres, Roger Federer a également été expéditif (comme à son habitude) face au serbe Lajovic. Après avoir gagné le premier set au tie-break (remporté 7/0, fanny le Lajovic), le suisse a remporté les deux dernières manches 6/3 et 6/2. Le tout en 90 minutes, pas de temps additionnel. Toujours aussi carré avec Roger. Pour Fed, ce sera Zverev au prochain tour. Le plus vieux des deux. Le serveur volleyeur Mischa. Ca va jouer au chat et à la souris dans tous les sens.

Raonic, tête de série numéro 6, et finaliste l’an passé, a également validé son ticket pour le prochain tour en dominant en 4 sets Mikhaïl Youzhny. Ca passe aussi pour Alexander Zverev et Dimitrov.

Des français combatifs 

Encore une mention spéciale à Adrian Mannarino. Après avoir sorti Feliciano Lopez au 1er tour, le français s’est sorti d’une situation délicate en venant à bout du japonais Sugita qui l’avait battu en finale à Antalya. Une victoire au forceps en 5 sets 6/1 5/7 4/6 7/6 6/2. Combat.

Il sera opposé au prochain tour à un autre français Gaël Monfils, vainqueur en 3 manches sur le Centre Court du local Kyle Edmund. Un succès tranquille 7/6 6/4 6/4. On aura au moins un français présent sur les courts lundi prochain en 2ème semaine. Ca fait du bien après un Roland désastreux.

Enfin, notre Gillou a rendu les armes contre plus fort que lui, Dominic Thiem. Malgré le gain du 1er set, il a dû s’incliner en 4 sets. Une défaite logique mais le niçois n’a pas démérité. Dominator continue son petit bonhomme de chemin.

Programme du jour

Début du 3ème tour avec Rafa, Andy, Jo, Benoît. Du beau monde et 2 bonnes chances d’accès à la deuxième semaine dans le clan tricolore.