Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Jonny. Jonny Halliday ? Ici t’es sur le Vestiaire du Sport, un blog de sport alors tes blagues vaseuses, tu peux te les mettre là où on pense. Du coup, on s’est dit qu’on allait rendre un hommage prononcé à l’homme mais aussi à sa façon de taper les pénalités. Parce que démouler un cake juste avant d’inscrire trois points, c’est pas donné à tout le monde. 

38 : C’est l’âge qu’a notre artiste aujourd’hui. Quand on regarde les photos, on se rend compte qu’il a sacrément pris du poids depuis la fin de sa carrière. En même temps, quand tu te prives pendant vingt ans de bouffer des Mcdo et qu’un beau jour, tu te réveilles en te disant que tu vas pouvoir aller commander un Big Mac, ça doit être l’un des plus beaux jours de ta vie avec une victoire en finale de la Coupe du Monde par exemple.

1,78 : C’est en mètre la taille que mesure à peu de chose près Jonny. On l’a pas vu depuis longtemps donc on sait pas trop si avec sa prise de poids, il a pas perdu quelques centimètres. On court pas à côté de chaque personne pour lesquelles on fait des portraits avec un mètre pour connaitre la taille exacte, on a autre chose à foutre. Par contre c’est vrai que pour un mec qui joue à l’ouverture, c’est un peu court sur patte surtout qu’il était pas bien rapide cet homme.

5179 : C’est le nombre de points qu’a inscrits Jonny durant sa carrière. Sans être trop bons en maths, on a réussi à faire un calcul savant, une division en fait, et ça fait une moyenne de 12 points par match. C’est quand même solide de savoir que, dès le coup d’envoi, le mec savait qu’il allait au moins en planter une petite dizaine. Il aura empilé les pénalités et les transformations comme des perles avec sa manière bien à lui de toujours nous chier dessus.

420 : C’est le nombre de matchs qu’il aura disputé. C’est de là que notre calcul savant est apparu. 420 matchs pour une carrière qui ne s’est résumée qu’à deux clubs (Falcons de Newcastle et Toulon) et deux équipes nationales (Angleterre et Lions), c’est franchement propre. Le mec est resté fidèle pendant 12 ans au club anglais. Y’en a certains qui devraient prendre exemple.

10 : C’est le numéro qu’il portait généralement. Après, vu le monstre que c’était et vu le taux de déroulage du type, il aurait pu jouer à n’importe quel poste. Même en première ligne, on est sûr qu’il aurait réussi à faire tourner quelques mêlées pour derrière planter ses propres points.

700 000 : C’est le salaire par an du type lorsqu’il a signé à Toulon. En plus de ça, le mec s’est vu offrir une maison avec vue sur mer et piscine. Ok, Jonny t’as un peu d’oseille du coup maintenant mais fais pas comme la plupart des sportifs qui se crament en dix ans avec des parachutes de MD. T’as l’air d’être un gars bien, reste le. Et on attend toujours les 2000€ que tu nous as promis pour faire l’éloge de toi dans cet article, espèce de pince.

9 : C’est le nombre de titres que Jonny a soulevé durant sa carrière. Là, on vous cache pas qu’on est un peu déçu. On croyait que c’était une légende mais en fait c’est un joueur tout à fait banal. Rabiot en football a déjà 9 titres avec les championnats et les coupes. Après Rabiot est loin d’avoir une Coupe du Monde, la France non plus d’ailleurs, alors rien que pour ça Wilkinson > Rabiot, voilà c’est dit. Et comme on est feignant, on a fait un tableau récapitulatif.

Tournoi des 6 Nations (4) : 2000, 2001, 2003, 2011
Coupe du Monde (1) :

2003

Coupe d’Europe (2) :

2013, 2014

Championnat (2) :

1998, 2014


2 000 000
: C’est en tout ce que gagnait Jonny en une saison lorsqu’il jouait. En plus d’avoir une barbe taillée au millimètre, le mec recevait un chèque de zinzin. Nous aussi, on se rase avec Gillette et pourtant tout le monde s’en branle. C’est même nous qui payons nos rasoirs, c’est quoi cette blague. La perfection au masculin ouais, c’est surtout l’enculade au masculin.

13 + 187 : C’est le nombre d’années qu’il a passé sur la scène internationale avec le 15 de la Rose. C’est pas le recordman parce qu’il faut pas oublier qu’avant lui, il y a de vraies légendes qui ont joué sans contrat chez Gillette. Des mecs comme Simon Shaw (14 ans et 319 jours), Mike Catt (13 ans et 215 jours) et Jason Leonard (13 ans et 202 jours) ont quand même fait mieux que lui. 

70 : 70,10 % pour être précis, c’est le pourcentage de victoire de Sir Jonny, que ce soit avec le XV d’Angleterre ou les Lions britanniques et irlandais. Ca fait 7 matchs sur 10 remportés, c’est pas mal mais c’est pas stratosphérique. Demandez à Monaco cette année, ils voient cette statistique, ils se marrent comme jamais.