Première journée à Flushing Meadows pour la dernière levée des quatre tournois du Grand Chelem. Soixante quatre mecs et autant de nanas étaient sur les courts de l’Us Open à New York pendant que les spectateurs profitaient des changements de côté pour s’empiffrer de hot dogs. Décalage horaire oblige, c’est un petit peu l’enfer de suivre ce tournoi. Quand ça commence, on est encore au boulot et quand ça finit on est en train de rêver du prochain épisode de GOT. Le Vestiaire du Sport ne dort jamais et te propose de revenir sur les temps forts de cette première journée de tennis.

Tableau masculin

C’est la partie basse du tableau qui était concernée par cette première journée. Autant dire, pas la plus interessante surtout quand on a appris que Murray, tête de série numéro 2 annonçait son forfait. Pas de grosse surprise du coup. Au niveau des têtes de série, les numéros 32, 21, 25 et 13 sont tombées. Robin Haase (32) a pris la foudre de l’ouragan Harvey pendant deux heures contre l’Anglais Edmund. David Ferrer (21), qu’on croyait guéri d’un syndrome toujours non identifié, a déçu contre Kukushkin. Khachanov (25) a été ridicule pendant trois sets après avoir remporté le premier. La grosse déception américaine de la soirée vient de Jack Sock (13) qui s’incline en 5 sets dans un match marathon contre un australien, 73ème mondial, qui a le nom de famille de nos anciens téléviseur, Thompson.
Hormis ces quatre grosses désillusions, les favoris sont passés. Alexander Zverev, grandissime favori dans cette partie si ouverte, a balayé le King en trois sets. Cilic perd un set mais s’impose assez facilement contre l’américain Sandgren. Les plombs de Kevin Anderson au service ont eu raison d’un autre américain, Aragone, en trois sets secs. Enfin tout va bien pour les hispaniques, Ramos, Carreno Busta et Schwartzman qui se qualifient pour le deuxième tour.

Côté français

Dans l’ensemble, très belle journée pour nos petits bleus qui font un 4/6 léger pour le goût. Les quatre prochains mousquetaires ? Evidemment qui dit défaite au premier tour dit Gilles Simon. Le français n’y arrive plus et n’est que l’ombre de lui même cette année. Ils sont où tes coups à plat qui rendaient dingue tout le circuit Gillou ? Défaite en trois sets contre Sam Querrey 6/4, 6/3, 6/4. Pour ta défense, c’est toujours un peu emmerdant de jouer le géant américain en First. Idem pour Herbert qui était opposé à John Isner. Là aussi tu rentres sur le terrain, t’es déjà pas en confiance de ton année un peu dégueulasse et tu sais qu’au retour, tu vas pas toucher la moitié des services de ton adversaire. Du coup, tu prends une mini taule en quatre sets, 6/1, 6/3, 4/6, 6/3.
Benoit Paire a remporté son premier match depuis trois mois en battant Llacko en trois sets 6/3, 6/2, 7/6. Tsonga le Kinder dispose du Roumain Copil en trois sets également 6/3, 6/3, 6/4. Nicolas Mahut, qualifié dans le grand tableau, a eu besoin de 5 sets pour se défaire du hongrois Fucsovics, 7/6 au 5ème. Mental de dingue. Enfin Lucas Pouille bat le belge Bemelmans en trois sets 6/3, 6/4, 6/4.

Tableau féminin

Le choc de ce premier tour opposait la roumaine Simone Halep, tête de série numéro 2, contre l’invitée revenante et dopée Maria Sharapova. Et cette confrontation n’a pas déçu puisque les deux joueuses se sont livrées un énorme combat pour finalement voir la Russe créer un mini ouragan (moins fort qu’Harvey). Adios la tête de série numéro 2 ! Victoire de Poutine 6/4, 4/6, 6/3. Et comme une tête de série ne peut partir sans sa jumelle, on dit adios à la tête de série numéro 7 aussi puisque Konta a perdu en trois sets contre Krunic, 78ème joueuse mondiale. Ca passe heureusement pour l’espagnole Muguruza tête de série numéro 3 qui ne concède que trois petits jeux, Caroline Wozniacki (5), Venus Williams (9) passent aussi respectivement en deux et trois sets.

Côté françaises

Elles font aussi bien que les hommes nos petites françaises avec un 3/5 dont un match franco-français qui devait forcément faire perdre une force vive dans le clan tricolore. Océane Dodin défiait Pauline Parmentier. La marque de cordon bleu contre le hachis a été remporté par le cordon en trois sets, 3/6, 6/0, 7/6. Caroline Garcia ne laisse qu’un seul petit jeu à son adversaire Martincova et Alizé Cornet s’impose 6/4, 6/4 contre l’anglaise Watson. Amandine Hesse, titulaire d’une WC n’a pas saisi sa chance et s’incline contre la chinoise Peng en deux sets 6/4, 6/1.