Johan Micoud, une carrière d’alcoolique