Presque 2 mois. Le quart de la saison est consommé. Et un duel LeBron James vs James Harden est clairement en train de se dessiner concernant la lutte pour le trophée de MVP. Et ça se fait clairement ressentir chez les Cavs et les Rockets qui sont, une nouvelle fois, les équipes en forme de la Ligue. Du spectacle, du trashtalking, du Embiid show, le Vestiaire du Sport vous tient une nouvelle fois de plus la main pour le débrief de cette 7ème semaine de NBA.

Le duel de la semaine : Philly vs Cleveland

Gros gros match en perspective au Wells Fargo Center. Mais, si on fait le bilan, il n’y a jamais vraiment eu match. Certes, les Sixers ont fait quelques rapprochés, mais globalement, les Cavs étaient nettement supérieurs et en pleine confiance. Le score final témoigne d’ailleurs de cette domination : 113-91. Malgré les 30 points de Jojo Embiid qui demeurent plus anecdotiques qu’autre chose, Cleveland n’a jamais tremblé, à l’image d’un King à 30 points – 14 rebonds en seulement 31 minutes et d’un D. Wade toujours aussi important à 15 unités.

La purge de la semaine : Chicago vs Phoenix

Et oui, parce que ça n’existe pas qu’en ligue 1. La NBA, aussi, a son lot de bonnes grosses purges à l’ancienne. Bon dernier à l’Est avec seulement 3 minuscules victoires, les Bulls affrontaient les Suns, 12èmes à l’Ouest, dont la défense rivalise avec celle du FC Metz. Et beh vous savez quoi, on n’a pas regardé le match, mais ça devait être une bonne grosse daube. En tout cas, les moins mauvais, ce sont les Suns qui ont réussi à s’imposer 104-99. Chicago est évidemment notre flop de la semaine. Même notre flop de la saison. C’est MJ qui doit chialer de honte devant une telle tragédie.

Les équipes de la semaine : Cleveland et Houston

Comme d’hab’ on va dire. Mais, en même temps, que voulez-vous. Ces deux teams sont complètement injouables en ce moment. Impactées ultra positivement par les deux meilleurs joueurs de la ligue, Cavs et Rockets sont sur un nuage. Houston a chipé la 1ère place de l’Ouest aux Warriors et compte bien la garder. Quant aux Cavs, ils se rapprochent doucement mais sûrement de Boston qui reste néanmoins solide malgré la fin de leur série de 16 victoires consécutives.

  • Victimes des Rockets : New York (+15) ; Brooklyn (+14) ; Indiana (+21). Que des danses. C’est Java Land au Texas en ce moment. Le barbu enchaîne les perfs de mammouth et le collectif est de plus en plus solide. Attention aux Warriors, ils ont des vrais clients à l’Ouest
  • Victimes des Cavs : Philadelphie (+22) ; Miami (+11) ; Atlanta (+7) ; Memphis (+5). On est sur quelque chose de plutôt décroissant. Mais qu’importe, l’essentiel est assuré à chaque fois. 4 victoires de plus pour la bande au petit Lue. 

La série positive en cours : Cleveland

Sans transition bonsoir, 4 victoires de plus qu’on ajoute aux 7 victoires précédentes, ça fait 11. Oui, mon cher Thierry, le compte est bon. 11 victoires de rang pour les Cavaliers, série en cours. Ca commence à ressembler à quelque chose. S’ils pouvaient la tenir jusqu’à Noël et le duel face aux Warriors, ça pourrait être rigolo.

La série noire en cours : Memphis

Parallèlement à la belle série en cours, on a une belle série de merde qui ne s’arrête jamais. Et, on ne s’y attendait pas, mais elle concerne les Grizzlies. Memphis est au fond du trou et continue encore et toujours de creuser. Avec la défaite la nuit dernière contre les Cavs, les Griz sont à 11 défaites consécutives. Et pourtant, hier ils n’ont pas démérité, à l’image d’un Tyreke Evans à 31 points. Mais, une énième fois, LeBron a fait le taf en fin de match en marquant les 13 derniers points de son équipe. Résultat : Memphis continue son chemin de croix éternel.

Les joueurs de la semaine : LeBron James Harden (volume 44)

Qui de mieux que les deux joueurs du mois de novembre pour être nos joueurs de la semaine. Certes, pas très original. Mais le but n’est pas de l’être. On essaie de refléter la réalité du terrain le mieux possible. Et là, pour le coup, il n’y a pas de débat. The Beard est toujours #1 pour les points et passes. Le King est #3 pour les points et #4 pour les passes et surtout top 10 en % de réussite au shoot. C’est là qu’il impressionne cette année. Il n’a quasiment plus de déchet et shoote à presque 60% de réussite alors qu’il n’a jamais autant pris de tirs de chez le voisin. Quant à Harden, l’arrivée de Chris Paul l’a galvanisé et il n’a jamais été aussi fort. C’est le rêve d’une bague qui le guide.

La perf de la semaine : Donovan Mitchell

Pas de triple-double de Lonzo ou de reverse dunk de Ben Simmons. Cette semaine, c’est un autre rookie qui est à l’honneur : Donovan Mitchell. Le joueur du Jazz a signé une perf de mammouth lors de la victoire de son équipe face aux Pelicans. 41 points ! Soit le match le plus prolifique pour un rookie depuis 2011. Loin d’être anodin. Attention à la fusée Donovan, ça peut être très solide.

Le moment chambrage de la semaine : Joel Embiid

Ce mec est exceptionnel. A chaque semaine son lot de Jojo. En plus d’être particulièrement performant, le tank de Philly a un don inné pour le trashtalking. En témoigne cette scène où à quelques secondes de la fin du match contre Detroit, il fait signe à Andre Drummond, alors auteur de sa 6ème faute, de quitter le terrain. Il a fait une nouvelle fois se soulever le Wells Fargo Center.

Le moment balek de la semaine : la défense de Phoenix

Les Suns ont déjà rendu les armes. Malgré un score plutôt positif face à Boston, la défense de Phoenix décide de s’en battre complètement les couilles. Ca donne 3 shoots à 3 points complètement ouverts d’affilée pour les Celtics. Une scène hallucinante.

Les éjections de la semaine

Cette semaine était celle de la nervosité. En témoignent les éjections de LeBron, Anthony Davis et KD. Il fallait pas trop emmerder les arbitres. Mais pas de soucis, si on ne veut pas que ça se termine comme au foot, il faut prendre ce genre de décisions. A noter que c’est la première éjection en saison régulière du King de toute sa carrière.

Le block de la semaine 

Bon beh, à votre avis, c’est qui ? C’est encore une fois Tonton LeBron. Taurean Prince s’en souviendra de celui-là.

Ce qu’il faut attendre de la semaine prochaine

Le match de la hype dans la nuit de mercredi à jeudi entre les Lakers et les Sixers. Mais aussi et surtout un excellent Boston – San Antonio la nuit suivante. Bonne semaine les mecs !