20 !! 20 semaines de NBA !! Et on les a toutes vécues ensemble. Comme des potos. C’est beau non ? Nous voilà début mars, ça commence à puer les playoffs. Les duels sont de plus en plus tendus, les hiérarchies se bousculent. Allez on embarque pour la 20ème avec le Vestiaire du Sport avec encore plus de vidéos, ton remède miracle contre la gueule de bois du dimanche.

Le duel de la semaine : Houston vs Boston

Gros choc au Toyota Center devant 20.000 texans en folie. Le number 1 de l’Ouest contre le number 2 de l’Est. Malgré une adresse pas toujours au rendez-vous, ce match a tenu toutes ses promesses d’un point de vue suspense. Les Celtics pensaient pouvoir remporter ce duel jusqu’à la dernière minute. Mais les Rockets qui se sont accrochés derrière leur plan de jeu ont fini par s’imposer 123-120. Houston mourra avec ses principes : shooter, shooter, shooter. 49 tentatives à 3 points hier pour les texans (avec 19 paniers réussis). Toujours plus. Malgré une adresse plus faible qu’à l’accoutumée, le futur MVP, James Harden, a fini la rencontre avec 26 points et 10 passes.

C’est certainement leur confiance actuelle qui a fait basculer le match en leur faveur. En effet, les Rockets ont enchainé hier une 15ème victoire consécutive.  A un succès de la plus longue série de la saison, propriété… des Celtics.

Le mec qui a monopolisé toutes les discussions de la semaine : LeBron James 

Et oui, encore et toujours LeBron James. Cette semaine, le King a fait parler de lui à double titre :

  • Pour la première fois de sa carrière, il a terminé un mois entier de compétition en triple-double de moyenne. Monster February. Vous me direz, ok, Russell l’a fait sur une saison l’année dernière, on est habitué. Mais quand même, ils sont très peu dans l’histoire à avoir réalisé cette performance. Et au vu du contexte actuel très compliqué des Cavs, c’est assez monstrueux de continuer, de manière régulière, à empiler des perfs comme celle-ci. Bravo patron, qui en est à 13 triples-doubles cette saison.
  • Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le King est rentré tout seul dans l’histoire en devenant le premier à compiler 30.000 points, 8.000 rebonds et 8.000 passes sur l’ensemble d’une carrière. Peut-être pas encore le GOAT mais définitivement le meilleur all-around player de l’histoire. A n’en pas douter. Encore bravo patron.

La fin de match qui part en sucette de la semaine : Utah vs Minnesota

On commence dès maintenant notre session vidéo. Avec un Jeff Teague qui pète une durite et balance Ricky Rubio dans les tribunes. Les Wolves, comme beaucoup d’équipes en ce moment, se sont cassés les dents face au Jazz, qui n’est plus qu’à 2 victoires des playoffs. De son côté, Minnesota a perdu sa 3ème place de l’Ouest au profit de Portland. Frustration quand tu nous tiens.

Le moment clutch de la semaine : Dwyane Wade

Flash n’est pas mort. Flash est ressuscité. Son retour à Miami lui a fait tellement de bien. Et cette semaine, contre les Sixers, il s’est baladé et nous a planté un jumper de rêve face à Ben Simmons pour permettre à son équipe de l’emporter sur le fil.

Le crossover de la semaine (de l’année) : James Harden

Bon là, euh, comment dire ? Ca relève même plus du crossover ce qu’il s’est passé au Staples Center dans la nuit de mercredi à jeudi. Non mesdames messieurs. C’est plus que ça. Bien plus que ça. J’ai beaucoup de mal à trouver les mots. C’est extrêmement humiliant ce qu’a subi Wesley Johnson. Regardez ces images. Ca fait froid dans le dos.

Le move de la semaine (de l’année) : LeBron James 

Quel numéro d’équilibriste il nous a sorti le LeBron. Un move venu d’ailleurs pour le King qui a d’ailleurs dit en conférence de presse que c’est certainement l’un des plus beaux moves de sa carrière. C’est dire…

La nouvelle perf’ mammouthesque de la semaine : Anthony Davis

Evidemment nommé joueur du mois de février à l’Ouest, Anthony Davis est stratosphérique. Depuis la blessure de Cousins, AD est partout et sort que des matchs de zinzinot. C’est complètement dingue. Et cette fois, ce sont les Suns qui ont pris cher face au plus beau des monosourcils. 53 points, 17 rebonds. Le mec a des stats à la Wilt Chamberlain, c’est ridicule. Grâce à lui, les Pelicans sont sur une série de 7 victoires d’affilée et sont maintenant 5èmes à l’Ouest, devant les Spurs messieurs dames !!!

Le mec qui s’est mis à shooter comme par magie : Lonzo Ball 

Et oui, entre deux aller-retours au studio pour enregistrer son album, Lonzo Ball crucifie les Spurs en balançant 6 shoots à 3 points dont deux ultra clutch. Bravo Zo, t’es un vrai.

Ce qu’on attend de la semaine prochaine

OKC-Houston de dingot dans la nuit de mardi à mercredi !!!! Westbrook vs Harden, on adore.