Et voilà la dernière semaine de NBA avant le fameux Christmas Day de demain. Le Vestiaire du Sport vous invite pour la 10ème fois de la saison dans les coulisses de la NBA.

Le duel de la semaine : Los Angeles vs Golden State 

Quelle soirée !! Kobe Bryant était honoré au Staples Center dans la nuit de lundi à mardi. Ses deux maillots mythiques –8 et 24– étaient retirés par les Lakers au plafond du Staples Center. Un moment incroyable pour le Black Mamba, sa famille, et toute l’organisation des Lakers, Magic Johnson en premier lieu. Les Warriors étaient présents pour assister à cette cérémonie. 5 bagues quand même mesdames et messieurs.

Après cette cérémonie, place au match entre les jeunes Lakers face et les ogres d’Oakland toujours privés de Stephen Curry, blessé à la cheville. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le match a fait honneur à Kobe. Un scénario incroyable, une grosse intensité, un match qui se termine en prolongations avec malheureusement un dénouement défavorable. Mais qu’importe, quel match nous avons vécu. KD, l’autre snake de la soirée, a été particulièrement clutch en plantant le panier de la gagne pour compiler 36 points au total. Résultat des courses : victoire des Warriors 116-114, malgré le très bon match de Kuzma et ses 25 unités. On aura l’occasion de reparler du Kuz’ plus tard dans le débrief.

Les équipes de la semaine : Toronto et OKC 

Classique LVS, on met à l’honneur deux équipes cette semaine. Parité Ouest-Est, aussi important que le parité hommes-femmes.

Toronto, c’est décidément vraiment costaud cette saison. Grâce à leur perfect week et leur série de 6 victoires consécutives, les Raptors ont chipé la 2ème place de l’Est à Cleveland et se rapprochent dangereusement des Celtics. Sacramento, Charlotte et Philadelphie deux fois. C’est pas le tableau de chasse de l’année mais les canadiens ont le mérite d’être réguliers. Ils ont maintenant un bilan de 23 victoires pour 8 défaites. Et chapeau à Mr Derozan qui commence tout doucement à monter en pression, en témoignent ses 45 patates face aux Sixers.

OKC, ça va mieux. Après un début de saison un peu compliqué avec une difficile complicité au sein du trident Westbrook-George-Carmelo, le Thunder est en train de guérir. Sous l’impulsion de Westbrook qui, après une semaine un peu compliquée au niveau des pourcentages, s’est bien ressaisi pour enchaîner les grosses performances. Denver, Utah, Atlanta puis encore Utah se sont cassés les dents face à la meilleure équipe de la semaine. OKC est en train de devenir l’équipe dangereuse qu’elle doit être au vu de la richesse de son effectif.

Le flop de la semaine : Philadelphie 

Allô, Phillie, nous avons un problème. Après un début de saison extrêmement encourageant pour les jeunes Sixers, c’est maintenant la tempête. 9 défaites sur les 10 derniers matchs et une série de 5 défaites consécutives qui fait bien mal aux fesses. Chicago, Sacramento et Toronto deux fois sont venus torcher nos minis Sixers cette semaine. Et les absences répétées de Joel Embiid n’y sont pas étrangères. Il s’agirait de se réveiller messieurs. Philadelphie est 10ème à l’Est avec 14 victoires pour 18 défaites.

Les fins de série de la semaine : Houston et Golden State

On l’avait vu la semaine dernière, les Rockets avaient fait grimper leur série de victoires consécutives à 13. Ils en avaient même ajouté une 14ème. Mais, on le sait, toutes les bonnes choses ont une fin, même au Texas. Et Houston a fini par perdre. Face aux Lakers à domicile. Match complètement dingue remporté 122 à 116 par les angelinos emmenés par un Kyle Kuzma complètement en feu avec 38 points, record en carrière bien évidemment. Malgré les 51 points de notre barbu adoré James Harden, les Rockets ont dû céder. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Houston a enchaîné un deuxième revers consécutif face aux Clippers. Allô Houston, on a un problème.

Côté Warriors, petite chute contre les Nuggets après 10 victoires de rang. On a toujours dit que le McDo c’était pas bien. Match cata au shoot avec 20% de réussite à 3 points. A oublier avant de recevoir Cleveland pour le Christmas Game.

Le rookie de la semaine : Kyle Kuzma

On en a déjà parlé deux fois lors de cet article. Kuzma est définitivement la très bonne surprise des rookies version 2017-2018. 27ème choix de la draft messieurs. Cette semaine, il a enchaîné les grosses performances au point de rentrer dans l’histoire des Lakers. 3 matchs d’affilée à plus de 25 points. Il est le 3ème laker à signer une telle perf’ dans son année rookie après notamment l’illustre Jerry West. C’est bien mon Kuz’, continue comme ça poto.

La perf’ de la semaine : Michael Beasley

Beasley en mode MVP face aux Celtics. 32 points en sortie de banc contre les numbers 1 à l’Est, c’est pas dégueulasse. Les Knicks ont besoin d’un Beasley à ce niveau-là pour aller chercher les playoffs cette saison. Et pour l’instant, c’est plutôt pas mal parti avec une 8ème place avec un bilan positif de 17 victoires pour 15 défaites.

L’instant clutch de la semaine : Russell Westbrook 

Le mec qui te retourne une salle en 2-2, c’est le Marsu. Regardez, c’est juste pour vous.

La pire fin de match de la semaine : Indiana 

Comment bousiller un match sur une seule action hyper mal gérée ? Demandez aux Pacers qui sont passés à côté d’un succès de prestige face aux Celtics à cause d’une connerie de CM2.

La filouterie de la semaine : LeBron James

Coquinou tonton LeBron. Cette action n’a pas suffi pour l’emporter face à la Giannis Team mais on aime bien cette petite ruse de grand-père.

Le poster de la semaine : Larry Nance Jr 

C’est pas le poster de la semaine, c’est le poster de l’année bordel de merde. Et c’est pas KD qui dira le contraire.

Ce qu’on attend de la semaine prochaine 

Evidemment le Christmas Day de demain avec l’affiche immanquable entre les Cavs et les Warriors à 21h sur Bein Sports. Putain qu’on a hâte. Merci Père Noël pour ce beau cadeau.