Tout d’abord, permettez-moi de vous dire (le type c’est Emmanuel Macron) que je vous demande pardon pour ce changement de programme. Je ne vous avais pas prévenu, et j’en suis navré. Cette semaine, le débrief se fait le lundi et non le dimanche. La vraie raison est qu’il fallait que je sorte deux vidéos hier dont ma première interview que je vous laisserai évidemment découvrir. Mais ça ne change pas grand chose à ce que je voulais vous dire. On va faire un numéro un peu spécial pour surtout se focaliser sur LE GROS DOSSIER de la semaine : le trade de Jimmy Butler chez les Sixers. On va entourer ça de petits updates et d’une surprise finale. Et ça nous fera un 4ème épisode bien rempli. Allez, viens avec le Vestiaire du Sport, on est bien, même le lundi. 

Le point classement de la semaine

Parce que je ne vous laisserai jamais partir sans vous donner une petite idée de la hiérarchie NBA en place.

  • Conférence Ouest

Sans surprise, les Warriors sont toujours à la première place. Mais à la différence de la semaine dernière, les californiens ont perdu un match cette semaine. Pire, ils ont pris une bonne grosse java à la maison contre les Bucks. 134-111 dans la che-tron par Monsieur Giannis & co. Bilan : 11v-2d.

Derrière, deux équipes arrivent à suivre le rythme, dont une a sacrément le vent en poupe et pourrait être mon équipe de la semaine : les Blazers. 4 victoires de rang et un jeu plus qu’intéressant. Mais ça, on le sait depuis des années que Portland fait du beau basket. C’est au moment de la post-season qu’il faudra jouer plus dur et montrer ce qui se passe dans le bide. Et le mieux pour ça, c’est de finir le plus haut possible au classement pour éviter de se taper les Warriors trop vite.

L’autre équipe qui suit le rythme, c’est Denver. Qui n’est qu’à 2 victoires des Warriors. Mais les Nuggets viennent d’enchainer 3 défaites d’affilée. Attention.

Sinon, derrière, on peut noter que les Lakers, grâce à leurs 5 victoires sur les 6 derniers matchs, sont playoffables (8ème place) pour la première fois de la saison. Comme quoi, le coup de gueule de Magic contre Luke Walton a remis les idées en place et fait du bien à toute l’organisation.

Derrière, les Wolves, tout fraîchement orphelins de Jimmy Butler, sombrent avec 5 défaites d’affilée et une avant-dernière place à l’Ouest. J’en avais parlé, cette saison risque d’être très compliquée pour les loups.

  • Conférence Est

Encore et toujours nos Raptors qui ont le meilleur bilan de la Ligue avec 12 victoires pour 1 minuscule défaite. Même quand ils jouent sans Kawhi, les dinos sont irrésistibles. Impressionnant.

Les Bucks sont juste derrière, même s’ils ont laissé deux matchs en route cette semaine. Mais ils ont impressionné contre les Warriors. 10 victoires-3 défaites. Les Sixers ne sont pas loin aussi et se sont bien positionnés. Super timing juste avant d’accueillir leur nouveau All-Star.

Je voudrais mettre en lumière les performances des Hornets qui sont à plus de 50% de victoires. Emmenés par un Tony Parker qui a retrouvé une seconde jeunesse. Hier encore, il a roulé sur les Pistons en inscrivant 24 points en 28 petites minutes. Il fait un bien fou à la franchise du GOAT.

Enfin, en bout de piste, encore et toujours nos Cavs qui restent bloqués à une minuscule victoire… Pour 11 défaites. Marasme n’est même plus assez fort.

La grosse info de la semaine : Jimmy Butler

La nouvelle est tombée samedi en fin d’après-midi. Jimmy Butler est enfin tradé. Chez les Sixers. Après de longues semaines de conflit à Minneapolis, les dirigeants de Wolves ont enfin réussi à monter un deal leur permettant de satisfaire les envies de départ de Jimmy Buckets.

Les composantes exactes du trade entre Wolves et Sixers sont les suivantes :

Butler + Justin Patton vs Robert Covington + Dario Saric + Jerryd Bayless + 2nd tour de draft 2022

  • Sixers

Très honnêtement, je trouve que les Sixers s’en sortent vraiment pas mal. Ok, Covington et Saric étaient importants dans la rotation. Mais ce sont pas eux qui peuvent t’emmener là où tu veux aller, c’est-à-dire en finale NBA. Il te faut un autre All-Star pour épauler Embiid et Simmons. Pourquoi 3 me direz-vous et pas 2 tout simplement ? Parce que Simmons n’est pas réellement un scorer. Il ne va pas te coller 26 points tous les soirs. C’est un facilitateur de jeu exceptionnel avec un QI basket hors norme mais il est un poil léger au niveau du scoring. Et ça mettait trop de pression offensive sur Joel Embiid qui doit également avoir son impact défensif.

Avoir Jimmy Butler va permettre de vraiment alléger le pivot des deux côtés du terrain. Tu récupères un gars qui est impactant des deux côtés, qui est un vrai guerrier, qui est ultra clutch et qui a une hype de malade. Jimmy, c’est pas Olivier Besancenot, c’est pas une huitre.

Après, il y a toujours un point d’interrogation concernant son attitude et la manière avec laquelle il va réussir à s’adapter à un collectif. On le sait, aux Bulls, son leadership en papier mâché et les querelles de vestiaire ont poussé le management à le foutre à la porte. Chez les Wolves, il a foutu un sacré bordel en balançant des bombes à la presse et en choisissant ses matchs. C’est pas le mec le plus facile de la terre à gérer.

Mais mon avis est que ça va le faire. Il arrive dans une équipe qui a faim de gagner, qui a eu une belle expérience en play-offs l’année dernière. Il y a de vraies belles connections à faire avec Simmons, Fultz et Embiid. Et en plus, c’est une franchise mythique, une ville qui pue le basket avec une salle bouillante qui ne peut que te donner envie de mouiller le maillot.

  • Wolves

S’agissant des Wolves, il fallait le faire, c’était une évidence. Tu ne pouvais pas rester dans une situation si galérienne toute une saison. Mais derrière, ça va être compliqué. Il te manque quand même ta pièce maitresse. La saison risque d’être assez longue, trop longue.

Le moment cocorico/clutch de la semaine : Evan Fournier

Parce qu’un premier game-winner au buzzer, ça se fête. Bon, ok c’était contre les Cavs mais ça reste un game-winner.

Le block de la semaine : Tyson « Immortel » Chandler

C’était hier soir. Lakers vs Hawks. LeBron vient de permettre aux angelinos de passer devant avec 1 point d’avance. Dernière possession pour les faucons. Trae Young cuisine, balance son flotteur. Et qui surgit de nulle part pour tout arracher sur son passage ? Le tout nouvel arrivant en provenance des Suns, Tyson Chandler, 36 ans.

Ce qu’il ne faut pas manquer la semaine prochaine 

WARRIORS VS ROCKETS dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour voir si les Rockets vont vraiment mieux. Bon gros test. Et ça me permet de dire qu’au vu des rumeurs, ça pue entre Melo et Houston. Il est possible qu’il soit coupé dans les prochaines semaines. Affaire à suivre.

Pour la version vidéo c’est ici :