Premier épisode de 2019. Presque 2 ans que je vous parle de NBA. C’est beau le basket américain. C’est beau la vie. Et 2019 a commencé sur les chapeaux de roue. Ou sur les chapeaux des roux. Le chapeau d’Ed Sheeran. Ou celui de Ron Weasley. Enfin, ça a bien commencé quoi. Avec un match stratosphérique au centre du débrief de cette semaine. Le match de l’année jusqu’à présent. Mesdames et messieurs, le Vestiaire du Sport vous présente son 12ème épisode de la saison 2 de la série préférée de votre tante : « Une semaine en NBA ». Prenez place. 

Le match de la semaine / Le finish de la semaine / Le moment WTF de la semaine / Le joueur de la semaine / Le trashtalk de la semaine : Warriors vs Rockets 

Et oui le Warriors-Rockets de cette semaine a été tout ça à la fois. Un match complètement lunaire avec des faits de jeu tout autant bargeots les uns que les autres. Et un constat clair et simple : cette affiche ferait une sacrée belle affiche back to back de finale de conférence.

  • Le contexte

Très simple : d’un côté, t’as des Warriors qui perdent beaucoup plus de match que prévu, qui ne font plus aussi peur que les années précédentes, mais qui sont néanmoins 2èmes de conférence (aujourd’hui 3èmes). De l’autre, t’as les Rockets qui nous ont sorti un début de saison complètement pourri. Mais qui restent sur une magnifique série de 9 victoires sur les 10 derniers matchs. Emmenés par un James Harden stratosphérique.

  • La fin de match

Gros match de basket entre les deux franchises. James Harden qui envoie une bombe pour permettre aux Rockets d’accrocher une prolongation à l’Oracle Arena. 5 minutes supplémentaires complètement irrespirables. Et un barbu, MVP en titre, qui balance un 10ème tir de chez le voisin à 1 seconde de la fin pour crucifier les californiens. 44 points. Triple double. La climatisation est installée à Oakland. Le public n’en revient pas. Les images parlent d’elles-mêmes. Et juste avant de vous laisser avec ça, je veux juste que vous regardiez bien Harden quand il se relève après sa bombe. C’est le moment trashtalk de la semaine. Un petit « Motherfuck » gentiment destiné à son adversaire du soir, Draymond Green. De l’or en barre.

  • Le moment WTF 

Oui parce que ce game-winner ne doit pas occulter ce qu’il s’est passé lors de l’action précédente. Un fiasco arbitral comme rarement observé sur la planète NBA. Ok, on est habitué à voir des erreurs d’arbitrage. Il y en a un paquet. Mais des comme ça, avec en plus une review vidéo, c’est beaucoup plus rare. L’action est simple : 132-132. Balle Warriors. Cafouillage. Le ballon roule jusqu’en sortie de terrain. KD s’arrache pour le récupérer. Il a les deux pieds collés au sol en dehors du terrain, ramène le ballon dans le terrain. Curry finit par le récupérer et plante un panier à 2 points. Ce qui a obligé par la suite James Harden à balancer un tir de chez le voisin pour le parking.

Mais comment les arbitres, d’autant plus après review vidéo, ont pu laisser le jeu se poursuivre ? C’est évident que KD a les deux pieds en dehors du terrain. Tout le stade l’a vu. Tous les téléspectateurs l’ont vu. Sauf les arbitres. Les seules personnes sur cette planète à ne pas l’avoir vu. Regardez les images, c’est choquant.

  • Le joueur de la semaine : James Harden

Pareil que la semaine dernière. Pas original je sais. Mais pas le choix. Le barbu a continué le massacre. Après ce match face aux Warriors, il restait sur une moyenne de 41,1 points par match sur les 11 derniers matchs. Avec 10 victoires pour son équipe. Et tout ceci sans Chris Paul. Il y a eu un petit accroc la nuit dernière. Les Rockets ont de nouveau perdu. Face à Portland. Mais ça n’a pas empêché le chef cuisinier de planter 38 pions. Mais avec un pourcentage de réussite dégueulasse. Toujours son petit péché mignon, même dans ses plus grosses perfs. Le MVP en titre prend beaucoup beaucoup de shoots. Donc il y a forcément beaucoup beaucoup de déchets.

Le pêle-mêle de la semaine

Ouais flemme de faire des catégories pour le reste. Je suis rentré hier de vacances. Je suis au bout du rouleau.

  • Le shoot à 3 points domine le monde. Record de paniers à 3 points réussis dans un match entre Sacramento et les Warriors. 41. Dont 10 pour Stéphane Curie. Ça aide.
  • N’est pas James Harden qui veut. Ce même Curry a tenté de réaliser le double step-back du barbu. Mais contrairement à ce dernier, Curry s’est vu siffler un marcher. Rien de mieux pour alimenter la hate autour d’Harden. Les images pour vous.

  • Les Lakers sont complètement perdus sans LeBron James. 1 victoire pour 4 défaites. Il faudra essayer de stopper la série noire face aux Wolves ce soir lors du Sunday Night Live.
  • Gianni est un animal.

  • Le retour de Kawhi à San Antonio a été plus que compliqué. Des sifflets, des chants « Traitre », et une défaite face à un DeMar Derozan en triple-double pour la première fois de sa carrière. On a senti qui était le plus motivé après ce fameux trade estival.

Ce qu’il ne faut pas rater la semaine prochaine

ROCKETS vs NUGGETS dans la nuit de lundi à mardi. Pas mal du tout ça. James Harden face à la meilleure équipe de l’ouest. Il y a vraiment moyen que ça soit un bon match de basket-ball.