Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Wimbledon, court numéro 18, le 24 juin 2010 à 16h48.

John Isner et Nicolas Mahut viennent de terminer leur match du 1er tour du tournoi de Wimbledon. Match entamé deux jours avant, le 22 juin, à 18h18. Le géant américain est sorti vainqueur de ce match complètement dingue qui restera dans les annales pour bien des raisons. Retour en chiffres sur ce qu’il s’est passé il y a 7 ans au temple du tennis à Wimbledon.

3 : Ce match s’est joué sur 3 jours. Il a commencé le mardi 22 juin à 18h18 pour se terminer le jeudi 24 juin à 16h48.

11h05 : C’est le match le plus long de l’histoire. 11h et 5 minutes de jeu dont 8h11 pour le seul 5ème set joué sur les deux derniers jours. En fait, le mardi, ils ont joué les 4 premiers sets. 2 sets partout, le match est interrompu par la nuit. Le lendemain, ils commencent le 5ème set et sont une nouvelle fois interrompus par la nuit à 59 partout dans le 5ème set (pas de tie-break au 5ème set à l’époque). Les mecs sont venus jouer plus de 7h le mercredi et ils ont pas pu finir le set. Complètement hallucinant. Ensuite, ils sont revenus sur le court numéro 18 plein à craquer le jeudi pour finir le match et Isner l’a finalement emporté 70/68 au 5ème set. Score final pour l’américain : 6-4 3-6 6-7 7-6 70-68. Rien que la durée du 5ème set est supérieure à l’ancien record du match le plus long joué entre Arnaud Clément et Fabrice Santoro à Roland Garros.

183 : Soit le nombre de jeux qui ont été joués durant ce match. C’est un record évidemment, vous vous en serez doutés.

113 : Toi c’est le nombre d’aces que t’as mis dans toute ta vie, matchs et entrainements confondus. Isner, lui, il en calé 113 sur ce seul match. Record lors d’un match de tennis professionnel. Si on ajoute les 103 aces de Mahut, ça fait 216 sur l’ensemble du match, c’est plutôt costaud.

490-91 : Le ratio cumulé coups gagnants-fautes directes des deux joueurs. Bon ok, les 216 aces ça aide. Mais ça fait quand même très très peu de déchets pour 3 jours de matchs. Verdasco, lui, c’est en un set qu’il envoie 91 pruneaux dans la bâche. On t’aime Fernando.

126 : Le nombre de balles qui ont été utilisées pour ce match. Avec ça, t’es tranquille pour t’entrainer pendant 4 ans.

85 : C’est le nombre de matchs qui ont été disputés pendant que ce match se jouait. Les mecs ont pas foutu un bordel noir au niveau de l’organisation, non non pas du tout. Faites votre propre tournoi les gars. Dites le si vous voulez pas vous mélanger aux autres.

Toutes les plus grandes personnalités du tennis se sont exprimées à propos de ce match pour évoquer leur stupéfaction et transmettre leurs félicitations. Ce match ne sera jamais oublié. Que ce soit à Londres, ou partout ailleurs dans le monde.