Comment se remettre d’une telle soirée ? On a assisté à deux derniers matchs stratosphériques qui ont clôturé des demi-finales de conférences NBA gigantesques. Rien n’est joué à l’Est, un peu plus à l’Ouest mais quoi qu’il arrive, on a hâte de voir ce que ça va donner tant toutes les équipes ont été impressionnantes. Le Vestiaire du Sport te dévoile ses pronostics pour les dernières rencontres avant la tant attendue finale NBA.

Conférence Ouest : Golden State Warriors (1) – Portland Trail Blazzers (3)

Qui l’eut cru les amis ? Portland est en finale de conférence Ouest. Si ça, ce n’est pas une surprise… c’est à n’y plus rien comprendre. Nous qui les ont vu perdre dès le premier tour contre OKC, nous voilà comme des cons maintenant. Que dire de cette demi-finale contre Denver ? Alors c’est clair qu’à la base, ce n’est pas la rencontre qui faisait le plus vibrer sur le papier. Mais quel niveau de jeu, quel match 4 avec ses quatre énormes prolongations, quel match 7, quel CJ McCollum, bref quelle espèce de putain de demi-finale de conférence ! Portland est allé chercher son ticket pour la finale grâce à un match 7 de mammouth. Pourtant menés de 17 points, les Blazzers ont renversé la tendance grâce au phénomène CJ Mc Collum pour finalement s’imposer de quatre petits points 100 – 96 chez la meilleure équipe à domicile de la Ligue. Chapeau bas.

En face, les Golden State Warriors avaient fort à faire face aux Rockets de Houston. On a facilement considéré cette rencontre comme une finale avant l’heure. Finalement, je ne vous cache pas que j’ai été un peu décu des Rockets. Certes, ils ont été mené 2-0 et n’ont jamais été loin d’en accrocher un à l’extérieur mais le match 6 qui aurait pu nous offrir un somptueux match 7 a été raté par les rouges et blancs ou plutôt admirablement bien géré par des Warriors pourtant privés de Kevin Durant blessé au mollet et indisponible normalement pour les sept matchs (maximum) de cette finale. En attendant, bravo à eux parce qu’aller chercher un match 6 à Houston sans KD, ce n’était pas gagné d’avance et les Warriors ont prouvé qu’ils montaient en puissance au fil des matchs.

Pour cette confrontation, je donne quand même un sacré avantage aux Warriors qui auront en plus de l’avantage du terrain, quelques jours de récupération en plus. Au maximum, je pense que Portland peut en prendre 2 mais je vois mal Golden State faire autant de cadeaux que lors du premier tour de conférence face aux Clippers. Même sans Kevin Durant, Golden State a prouvé que cette équipe pouvait faire sans lui. Portland a puisé dans ses ressources pour se qualifier, Hood s’est blessé, pour moi c’est la goutte d’eau qui va faire vaciller les Blazzers. Victoire de Golden State 4-1.

Conférence Est : Milwaukee Bucks (1) – Toronto Raptors (2)

Si ça c’est pas une rencontre qui vaut son pesant de cacahuète… les deux meilleures équipes de l’Est qui se rencontrent dans une finale de conférence, il y a de quoi se lécher les babines. D’un côté, on a les Bucks qui n’ont finalement pas fait dans le détail face à des Celtics beaucoup trop maladroits. On a pourtant cru, lorsque Boston est allé chercher le premier match à l’extérieur, que la bande à Giannis aurait du mal à contrecarrer les plans du trèfle vert. Résultat final : 4-1 avec un sweap pour conclure (4 victoires consécutives). Les Bucks sont au repos depuis quasiment une semaine et vont arriver avec et l’avantage du terrain et une faim de loup. De quoi faire mal aux Raptors encore sous le choc de ce dernier shoot monumental de Leonard.

Et oui quelle belle transition je viens d’envoyer. En face, il y aura donc les Raptors qui sont venus à bout d’une valeureuse, peut-être trop jeune, équipe de Philadelphie. Au terme d’un match 7 d’anthologie où les deux équipes ne se sont pas quittées d’une semelle, Kawhi Leonard est sorti de sa boite pour nous sortir un game winner au buzzer venu des campagnes qui a rebondi trois fois sur l’arceau avant de tomber dans le panier. Autant dire qu’au Canada, les dixièmes de seconde où le ballon était encore en l’air ont du paraitre une éternité. Résultat final : 92 – 90 et les Raptors sont en finale de conférence pour la première fois depuis 2016. Sur cette rencontre, j’avais misé une victoire des Raptors au septième match. Visionnaire le type, comme la marque de vêtements de Big Flo & Oli.

Pour cette rencontre, je vois quand même un petit avantage aux Bucks qui ont gagné trois fois en saison régulière (pour une) face à leur adversaire. Les Bucks sont en vacances depuis une semaine, ils sont bien reposés, ils ont envie de battre le fer et ont l’avantage du terrain. Côté Raptors, il serait normal de voir une équipe fatiguée, après une telle dépense d’énergie lors de ce septième et néanmoins fabuleux dernier match. Je vois une victoire des Bucks 4-2.