Début de la deuxième semaine à l’Open d’Australie avec les huitièmes de finale qui se sont joués dans la nuit de samedi à dimanche puis celle de dimanche à lundi. Du coup, comme on a plus envie de vous barber avec des résultats que vous connaissez déjà puisque vous êtes fans de tennis, on vous donne, en plus, nos pronostiques pour les prochains matchs qui vont se jouer au stade des quarts de finale. Le Vestiaire du Sport, premier sur Betclic, Bwin et Parions Sport.

Rafael Nadal – Marin Cilic

L’espagnol Rafael Nadal démarrait sa deuxième semaine face à l’argentin Diego Schwartzman, tête de série numéro 24. Et nous avons assisté à un énorme match entre deux hommes qui adorent jouer huit mètres derrière leur ligne de fond. On se serait cru à Roland Garros tant les échanges étaient longs. Finalement, l’espagnol s’est imposé en quatre manches (premier set perdu pour Nadal dans le tournoi) et file en quart de finale (6-3, 6-7, 6-3, 6-3). Dans la même partie de tableau, Marin Cilic défiait un autre espagnol, Carreno Busta. Un match qui s’est joué sur quelques détails dans les tie-breaks, et c’est finalement la tête de série numéro 6 qui a pris le meilleur sur la tête de série numéro 10 avec en prime une roue de bicyclette dans le tie-break de la troisième manche (6-7, 6-3, 7-6, 7-6).

Dans les confrontations directes entre les deux hommes, Rafael Nadal mène 5-1. La seule victoire du croate, c’était en 2009 à Pékin sur dur. En 2011, les deux hommes s’étaient déjà rencontrés à l’Open d’Australie au stade des huitièmes de finale et Rafael Nadal avait fait la loi sur le terrain en s’imposant en trois sets. Même si Marin Cilic est un adversaire à prendre très au sérieux pour l’espagnol, nous voyons tous les deux le taureau de Manacor passer.

Alex : Victoire de Nadal en cinq sets, Paul : Victoire de Nadal en trois manches

Grigor Dimitrov – Kyle Edmund

La tête de série numéro 3, Grigor Dimitrov était aux prises avec Nick Kyrgios, l’australien  lors de la night session du dimanche matin. Et cette affiche a tenue toutes ses promesses avec un niveau de jeu énorme entre les deux hommes. Encore une fois, ce match s’est joué sur des tie-breaks ultra intenses et c’est le bulgare qui a réussi à sortir son épingle du jeu en remportant les trois tie-breaks disputés. Une victoire en 4 manches (7-6, 7-6, 4-6, 7-6) permet à Dimitrov de rallier les quarts de finale du tournoi. Dans la même partie de tableau, Kyle Edmund, le britannique s’est imposé face à l’italien Andreas Seppi en quatre manches. Après la perte du premier set au jeu décisif, Edmund s’est bien repris pour attraper les trois manches suivantes (6-7, 7-5, 6-2, 6-3).

Dans les confrontations directes entre les deux hommes, le bulgare mène 2-0 sur le britannique. Les deux hommes se sont déjà rencontrés en début d’année à Brisbane et Dimitrov s’était difficilement imposé en trois sets (6-3, 6-7, 6-4). Dimitrov fait face à un adversaire qui est en pleine bourre et devrait avoir du mal à s’imposer mais son expérience au plus haut niveau devrait lui permettre de lever les bras en l’air à la fin du match

Alex : Victoire de Dimitrov en quatre sets, Paul : Victoire de Dimitrov en cinq manches

Hyeon Chung – Tennys Sandgren

Énorme surprise sur le court central où le coréen Chung s’est offert le scalpe de Novak Djokovic, tête de série numéro 14 du tournoi. Le coréen a été impressionnant de maitrise, alors qu’il n’est que 58ème mondial, il s’impose en trois sets (7-6, 7-5, 7-6) et file en quart de finale . Le serbe, qui faisait son retour à la compétition pendant ce tournoi de rentrée, n’a rien pu faire face à la fougue du jeune coréen et s’arrête en huitièmes de finale. Chung se positionne comme potentiellement l’un des meilleurs joueurs de la next-gen mais il faudra, pour lui, confirmer sur la longueur d’une saison tennistique éprouvante.
Dans la même partie de tableau, on a assisté à la deuxième surprise de la journée. Dominic Thiem, tête de série numéro 5 a réussi à se faire sortir par l’américain, 97ème joueur mondial, Tennys Sandgren. En même temps, avec un prénom pareil, le mec était fait pour ce sport. Au terme d’un match énorme, en cinq sets, Sandgren, qui n’avait gagné que deux matchs sur le circuit ATP dont 0 en Grand Chelem avant le tournoi, se qualifie pour les quarts de finale (6-2, 4-6, 7-6, 6-7, 6-3). Après sa victoire sur Stan Wawrinka, le joueur continue son American Dream.

Dans les confrontations directes entre les deux hommes, le coréen mène 1-0. Cette seule victoire remonte à seulement quelques jours, le 9 Janvier 2018, lors du tournoi d’Auckland. Chung s’était imposé en trois sets (6-3, 5-7, 6-3). Même si Tennys Sandgren est totalement en chaleur depuis le début du tournoi, on pense que son rêve va s’arrêter brutalement lors de ce quart de finale.

Alex : Victoire de Chung en trois sets, Paul : Victoire de Chung en quatre manches

Roger Federer – Tomas Berdych

Le suisse, Roger Federer, vainqueur du tournoi l’an passé, était programmé pour la première fois en pleine après-midi dans ce tournoi. L’horloger n’a pas déçu dans ce match qu’il a parfaitement maitrisé face à la surprise hongroise, Fucsovics, 80ème mondial. Une victoire en trois sets (6-4, 7-6, 6-2) permet au suisse de rallier les quarts de finale pour la 54ème fois de sa carrière. Le premier quart de finale du suisse, c’était en 2001, à Roland Garros, face à Alex Corretja. Dans la même partie de tableau, Tomas Berdych, tête de série numéro 19, n’a pas fait dans le détail, comme lors de son tour précédent face à Del Potro, en se débarrassant facilement de l’italien Fabio Fognini en trois sets secs (6-1, 6-4, 6-4).

Dans les confrontations directes entre les deux hommes, Roger Federer mène 19-6. De plus, il reste sur huit victoires consécutives face au tchèque. C’est la cinquième fois que les deux hommes se retrouvent en face à face à l’Open d’Australie et Roger Federer s’est toujours imposé. Même si Berdych parait dans une forme resplendissante, on voit mal comment il pourrait mettre à mal la tactique ultra offensive du suisse. Surtout quand on se souvient du troisième tour de l’année dernière où Federer avait littéralement atomisé son adversaire.

Alex : Victoire de Federer en quatre sets, Paul : Victoire de Federer en trois manches