Cette nuit, les Cavs défiaient les Pacers sur le parquet d’Indiana pour la deuxième confrontation de la saison entre les deux équipes. 1-0 Pacers. Pourtant, Indiana est une équipe qui réussit bien à LeBron James qui est le deuxième meilleur marqueur de l’histoire -derrière MJ- face à cette franchise. Forts d’une série de 13 victoires consécutives et du deuxième meilleur bilan à l’Est, les Cavaliers se déplaçaient confiants comme jaja au Bankers Life Fieldhouse. 

Après un début de match un peu brouillon, c’est Cleveland qui prend les commandes avec un duo LeBron-Love extrêmement efficace lors des 12 premières minutes. Mais Indiana garde le contact grâce à une excellente adresse. Le 2ème quart-temps mené en partie par la Second Unit des Cavs permet à Cleveland de prendre 6 points d’avance à la mi-temps. Wade en patron du banc rentre des bons shoots et les Pacers sont maintenus à distance.

Mais voilà, devant leur public et emmenés par un Victor Oladipo des grands soirs, les Pacers se sont fait violence et sont passés devant lors du 3ème acte. L’ancien coéquipier du Marsu à OKC a enfilé les paniers comme des perles durant ces 12 minutes. Cleveland, de son côté, manque d’adresse et se fait clairement bouffer dans le défi physique. Et le dernier quart-temps a été une caricature côté Cleveland. Ultra dépendants de Kyle Korver et de sa capacité à rentrer des tirs de chez le voisin dans le « money time », les Cavaliers ont déchanté lorsque le sosie d’Ashton Kutcher a loupé ses 4 tentatives du quart-temps, ne permettant pas aux soldats de LeBron de profiter de leurs bonnes actions défensives. Résultat des courses, Oladipo, Sabonis et Mister Trashtalk Stephenson en ont profité pour ne jamais perdre la tête. Et Victor nous sort un 3 points coup de couteau dans le dos à quelques secondes de la fin qui a enterré les derniers espoirs des Cavs. Malgré un dernier 3 points miraculeux de J.R Smith, Cleveland doit s’incliner et la série de 13 victoires consécutives -record de franchise égalé- doit prendre fin en Indiana. Et ce malgré le nouveau très bon match du King à 29 points, 10 rebonds, 8 passes. Les Cavs restent 2èmes à l’Est avec 18 victoires pour 8 défaites. Indiana est 5ème avec 15 victoires. Il faudra compter sur eux cette saison. Comme si le départ de Paul George avait galvanisé certains mecs et notamment ce fou furieux d’Oladipo bien plus libéré depuis sa coupure de cordon avec le MVP en titre.