4/9 la semaine dernière, on vous avait prévenu ! On est vraiment très chauds en pronostics. Du coup, on remet ça cette semaine en espérant aller chercher le 0/10. Juste pour vous rappeler qui sont les patrons. Le Vestiaire du Sport, c’est pas K.James Pronos.

Nancy – Marseille, Vendredi 20h45

Deux équipes qui vont, à peu de choses près, remplir leurs objectifs de début de saison. Pour Nancy, la descente en Ligue 2 est en approche, ce qui était clairement le but de Pablo en début de saison. Rien à dire, il y va tout droit. Pour Marseille, il faudra bonifier le bon match contre les Stéphanois. On ne s’est toujours pas remis du doublé de Florian Thauvin d’ailleurs. Une victoire à Marcel Picot rapprocherait les Olympiens d’une place qualificative en Europa League. Comme on veut pas les voir en Europe, on va parier et espérer une victoire de Nancy 1-0 grâce à un but contre son camp de Grégory Sertic.

Paris Saint Germain – Montpellier, Samedi 17h

C’est rarement une heure où Paris régale. Les Samedis 17h, les Parisiens ont souvent encore la tête au VIP Room de la veille. Surtout qu’ils ont du fêter comme il se doit leur superbe victoire, arrachée à la dernière minute, contre Metz en milieu de semaine. Et oui, pendant qu’il y en a qui se qualifient pour les demis finales de Ligue des Champions, d’autres s’emmerdent à aller jouer à Saint Symphorien. Montpellier s’est bien réveillé contre Lorient la semaine dernière mais le retour de Jean Louis Gasset dans son ancien club n’y changera rien. Victoire de Paris 2-0 avec un but de Xavier Pas Tord.

Dijon – Angers, Samedi 20h

La moutarde a failli créer l’exploit la semaine dernière à Monaco mais il y avait Falcao. Cette semaine, ils ne pourront pas se cacher derrière Diedhiou. Les Dijonnais ont besoin de points et se doivent de gagner pour espérer se maintenir en Ligue 1. À Angers, on joue en roue libre depuis un bon paquet de temps. La demi finale contre Guingamp en demi finale de Coupe de France programmée quatre jours après, ne devrait pas arranger leur motivation. Victoire de Dijon 1-0 et but de Tonton Ced pour fêter sa prolongation.

Lorient – Metz, Samedi 20h

Gros match au Moustoir pour deux équipes qui se doivent de glaner des points dans l’optique du maintien. Metz, qui a connu un scénario cruel en milieu de semaine contre le PSG devance de 5 points son adversaire du soir. Une victoire des poissons leur permettrait de s’extirper des filets de la zone de relégation. Victoire lorientaise 2-0 parce que Metz a une défense calamiteuse. 

Lille – Guingamp, Samedi 20h

Une défaite des Lillois mettrait dans une situation délicate leur entraineur, Franck Passi (pas face à la mer mais face au mur) qui pompe son crédit à mesure que les journées défilent. Guingamp risque de ne pas être très concerné par ce match car il se profile, le mardi suivant, une demi finale de Coupe de France contre Angers. Le Kanak a fait preuve d’un manque de sang froid en s’en prenant à notre Pascal national lors de la journée précédente. Il est temps pour lui que la saison se termine pour qu’il puisse recharger les batteries sur son île. Victoire de Lille 2-0.

Bordeaux – Bastia, Samedi 20h

Après une victoire dans une des plus belles purges de la saison à Nantes, Bordeaux se doit de confirmer son excellente phase retour en atomisant des Bastiais quasiment condamnés à la Ligue 2. À la faveur d’une victoire, les Girondins pourraient mettre la pression sur Lyon qui ne jouera que dimanche en leur passant devant, le temps d’un soir, à la quatrième place. En Corse, mis à part le beau temps, quoi dire ? Après les évènements de la semaine passée, on a même plus envie de parler d’eux. Les mecs militent pour leur indépendance mais sont pas capables de se contrôler dans un stade de football. C’est énorme. Victoire 4-0 des Girondins, pour le goût.

Caen – Nantes, Samedi 20h

Ah, le voilà notre bon vieux nul des familles du Samedi soir. Caen, 16ème, est loin d’être assuré de se maintenir parmi l’élite même s’il faut bien avouer qu’il y a vraiment plus nuls qu’eux cette année. À Nantes, le revers dans le derby de l’Atlantique contre Bordeaux a amenuisé les chances, qui étaient déjà maigres, de qualification en Europa League. Match pas très intéressant. De toute façon, on a apéro. Nul sur toute la ligne 0-0.

Toulouse – Nice, Dimanche 15h

23 degrés prévus sur la Ville Rose dimanche après-midi. Autant vous dire qu’il ne va pas y avoir foule au stade. Même l’appel de Pascal pour mobiliser son public n’y fera rien. En même temps, l’affiche est déséquilibrée. D’un côté, t’as Nice qui est assurée de terminer sur le podium, qui joue maintenant pour aller chercher une qualification directe en LDC et de l’autre, t’as Toulouse qui fait plus rien depuis des années et qui végète dans le ventre mou. Victoire de Nice 1-0.

Saint-Etienne – Rennes, Dimanche 17h

L’affluence la plus ridicule de cette journée de Ligue 1. Normal, tout le monde sera en train de faire la queue dans son bureau de vote pour essayer de sauver Francis. Mais Francis, il est déjà mort depuis un bail, un peu comme les espoirs de Rennes d’accrocher une qualification en Europe. Saint Étienne a pris une valise la semaine dernière et doit se rattraper pour laver l’affront. Victoire des Stéphanois 1-0.

Lyon – Monaco, Dimanche 21h15

Le gros match du dimanche soir que Benoit Hamon pourra regarder tranquillement avec ses potes, Nicolas, Nathalie, Jean, Jacques, François A et Philippe. À eux sept, ils vont faire environ 12%, 12 c’est à peu près la part d’audience que fera Canal + ce soir là. Tout le monde sera le cul vissé sur son canapé à écouter religieusement BFM TV qui passera en boucle les mêmes informations depuis 20h. Macron il va prendre combien ? 21% ? Allez on se base sur la fourchette haute. Victoire de Monaco 2-1.