Hier la conférence Ouest, j’allais pas oublier la conférence Est aujourd’hui. Bon, on va pas se mentir, j’aime pas ça, elle est moins fun que l’ouest. Mais bon, on va sortir de 8 ans de règne de tonton LeBron et ça va donner la possibilité à certaines franchises de vraiment sortir du lot. Quand le chat s’en va à l’ouest, les souris font tout pour aller chercher la finale NBA. Mais quelles souris ? Quels objectifs ? Laisse toi faire, le Vestiaire du Sport t’emmène à l’Est pour sa mise à jour. 

LES FAVORIS 

1- Boston Celtics -> Projection : 60v – 22d 

Oui, évidemment, les Celtics. Qui d’autre qu’eux pour prendre la relève de LeBron ? Malheureux finalistes de conférence l’année dernière, les hommes de Brad Stevens veulent prendre le trône laissé vide. Et pour y arriver, ils vont ENFIN pouvoir compter sur Gordon Hayward, lui qui avait succombé à une terrible blessure après 5 petites minutes de jeu la saison dernière. On a tellement hâte. Kyrie va revenir aussi, lui qui avait dû laisser ses coéquipiers gérer les playoffs seuls. Tu rajoutes Jayson Tatum, exceptionnel en post-season et dans la discussion pour le titre de Rookie of The Year, Jaylen Brown et Al Horford et t’as un sacré bon cocktail pour bien jouer au ballon. Ils sont clairement les favoris pour aller rejouer une finale NBA, une première depuis 2010.

2- Philadelphie Sixers -> Projection : 56v – 26d 

Et oui nos Sixers sont devenus des « patrons » à droite de la carte. Construite grâce aux dernières drafts – « Trust the Process » – cette franchise a enfin regoûté aux play-offs il y a quelques mois. Avec une petite touche d’amertume dans la bouche suite à la défaite cinglante face aux Verts. Embiid-Simmons on connaît, c’est l’avenir de cette ligue, on ne sait pas réellement jusqu’où ces deux spécimens peuvent aller. Et puis, on va enfin avoir la chance de pouvoir voir Fultz évoluer librement, si Dieu le veut, sans blessure, et libre dans son corps. Cette team peut conquérir l’Est. Mais de là à la voir comme une vraie concurrence pour les Warriors de l’autre côté, il y a un pas que je ne franchirai pas.

3- Toronto Raptors -> Projection : 55v – 27d 

Et évidemment, en troisième favori, les Raptors. N’oublions pas que les Dinos ont quand même terminé en tête à l’Est la saison dernière en montrant de très très belles choses. Mais les play-offs sont passés par là. Enfin, tonton LeBron est passé par là et a tout nettoyé sur son passage. Dans un premier, c’est Dwane Casey qui a payé les pots cassés quelques jours avant d’avoir été élu Coach of The Year. Un coach de l’année au chômage, ça fait toujours sourire. Et ensuite, il fallait vraiment changer quelque chose au sein de l’effectif. Et ça a été chose faite en se séparant de DeMar DeRozan pour récupérer Kawhi Leonard. Trade qui a le mérite de bousculer cette team et tu te donnes la chance de récupérer un gars qui, s’il retrouve son niveau, est clairement d’une dimension supérieure à tonton DeRozan qui n’a jamais rien prouvé en post-season. En plus, tu récupères Danny Green dans l’affaire. Bravo. Les Raptors sont clairement un vrai concurrent sérieux pour enfin aller chercher une finale NBA.

LES ÉQUIPES À SUIVRE

-Indiana Pacers -> Projection : 48v – 34d 

Les Pacers sont gonflés à bloc après leur plus que valeureuse défaite au premier tour de conf’ la saison dernière au Game 7 face à LeBron. Cette équipe a rebondi de manière admirable suite au départ de son guide Paul George. Et on dit merci qui ? Merci Victor Oladipo. Le tout récent MIP/All-Star a fait une vraie break-out season et s’il continue comme ça, sky is the limit.

-Milwaukee Bucks -> Projection : 44v – 38d

Jabari Parker parti, cette équipe s’affaiblit légèrement. Mais bon, quand t’as Giannis dans ta team, tu ne sais jamais jusqu’où tu peux aller. Le Greek Freak est un jour exceptionnel et hors-norme qui dominera cette Ligue à un moment ou un autre. Après de là à concurrencer les tous meilleurs en restant chez les Bucks, certainement pas…

-Washington Wizards -> Projection : 44v – 38d

Et oui, les Wizards sont excitants à l’approche de cette nouvelle saison. Jean Mur va tout faire pour prouver qu’il peut être un Top 3 meneur à l’Est et retrouver son statut quelque peu perdu la saison dernière. Et je veux souligner une arrivée qui peut faire la différence, celle de Dwight Howard. L’ancien pivot des Lakers et coéquipier de Kobe, même s’il est balancé de franchise en franchise lors des dernières saisons, est un joueur vraiment particulier et qui apporte ce petit truc d’excitation qui peut te faire basculer l’équipe du bon… ou du mauvais côté. A voir comment la connexion avec le staff et ses coéquipiers se fera.

-Miami Heat -> Projection : 42v – 40d

La continuité. Un beau collectif bien huilé par Monsieur Spoelstra. Une dernière danse pour Dwyane Wade. Le Heat est toujours chaud. Pat Riley aura bien essayé d’aller récupérer Jimmy Butler. Mais il a été gonflé par l’ultra-agressivité du management des Wolves. Riley s’est rétracté et c’est peut-être pour le mieux.

L’ÉQUIPE COUP DUR

-Cleveland Cavaliers -> Projection : 31v – 51d 

Bah oui les Cavs évidemment. Comme en 2010 après The Decision, la franchise de l’Ohio va expérimenter une nouvelle vie sans son King. Et on l’a vu durant les 4 années de tonton LeBron à Miami Beach, ce qui attend les Cavs est loin d’être glorieux. Bon ok, tu gardes Kevin Love, tu lui confies les clefs du camion en lui faisant signer un bon gros contrat juteux. Mais derrière c’est clairement pas la folie et Keke en franchise player, on a connu ça du côté de Minneapolis, ça casse pas non plus 3 pattes à un canard. Les play-offs et les finales NBA, ils peuvent les oublier les soldats de Ty Lue. Après, c’est normal, quand tu fais l’intégralité de tes choix de recrutement en fonction d’un seul gars, quand ce gars se barre, tu finis par les payer. Heureusement que le trade réalisé en cours de saison dernière a rajeuni un peu la team mais bon, l’avenir qui se profile ne me remplit pas d’espoir.