En attendant que soit bouclé le dossier Mbappé (qui, en toute vraisemblance, devrait rejoindre le PSG pour un montant avoisinant les 180-200 millions d’euros) et en plein feuilleton Dembélé, (le Barça aurait fait une nouvelle offre selon les informations de ce matin) retour sur ce mercato estival édition 2017 qui aura battu tous les records. Voici le top 10 des plus gros transferts de l’été. A retenir en bref : trois français y figurent, City et les clubs anglais sont les plus gros acheteurs, Monaco le plus gros vendeur et la palme d’or revient évidemment au PSG avec le plus gros transfert de l’histoire. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

1 – Neymar (Barcelone -> PSG : 222 millions d’euros)

C’était le feuilleton de l’été. Partira ? Partira pas ? Montages financiers toujours plus rocambolesques les uns que les autres. Mais finalement, le PSG a réussi. La clause libératoire du brésilien a pu être payée et Neymar est un joueur parisien. Officiellement ambassadeur du Mondial 2022 au Qatar, Neymar a reçu un chèque de 300 millions d’euros, somme qui lui a permis de payer lui-même sa clause libératoire et ainsi de devenir un joueur libre. Montage qui a permis au PSG de contourner les règles du fair-play financier. Un investissement lourd, mais un investissement sûr. Et ce n’est certainement pas le nombre de maillots vendus à son nom ni les deux premières sorties de la star en Ligue 1 qui vont nous faire mentir. Ainsi, la palme d’or revient au PSG pour cette acquisition. Mais le club de la capitale risque de ne pas s’arrêter là. Mbappé est proche, très proche. Rien que d’imaginer le trident Mbappé-Neymar-Cavani évoluer ensemble, ça fout la chair de poule.

2 – Lukaku (Everton -> Manchester United : 85 millions d’euros)

Il était l’une des priorités de José Mourinho. L’attaquant belge de 24 ans reste en Premier League mais monte en gamme en rejoignant le club mythique de Manchester. La Ligue des Champions et le titre en Premier League en ligne de mire. 85 millions d’euros, cela parait énorme pour un joueur qui ne fait toujours pas partie du top 5 des meilleurs attaquants mondiaux, mais au vu du contexte actuel, c’est le prix à payer. Pas moins. Rooney fait, lui, le chemin inverse pour rejoindre son club de coeur.

3 – Morata (Real Madrid -> Chelsea : 80 millions d’euros)

Personnellement, c’est ce transfert qui nous le plus penser que les clubs sont en train de péter un câble. 80 millions d’euros pour un mec qui était remplaçant au Real, ça parait complètement dingue. Ce transfert est complètement hallucinant mais peut se comprendre au vu du contexte à Chelsea. Les Blues veulent à tout prix se séparer de leur attaquant, Diego Costa. Il leur fallait quelqu’un très rapidement pour le remplacer. Or, les top attaquants sont soit solidement installés dans leur club (Agüero, Lewandowski, Cavani) soit avaient déjà été pris (Neymar, Lukaku), soit sont la cible d’autres clubs (Mbappé, Dembélé). Donc, Roman Abramovitch a dégainé les valises de cash et Morata a pris le premier avion pour Londres.

4 – Oscar (Chelsea -> Shangaï SIPG : 70 millions d’euros)

On le mentionne par souci d’exactitude et de bonne information, mais ce transfert est à part. Les chinois balancent des sommes complètement bargeots mais les stades restent vides. On ne voit pas comment ce modèle peut durer dans le temps.

5 – Lacazette (Lyon -> Arsenal : 60 millions d’euros)

Plus gros transfert de l’histoire d’Arsenal, c’est la classe Alex. Il fallait bien qu’il quitte Lyon pour de nouveaux horizons. C’est juste un peu con d’aller dans un club qui jouera pas la Ligue des Champions. Mais bon voilà, Arsenal c’est l’Angleterre, c’est l’Emirates, un plus gros salaire. On peut comprendre. Est-ce qu’il oubliera à faire oublier Thierry Henry ? La réponse est évidemment négative, mais il peut faire un bon petit bout de chemin à Londres. Et une éventuelle association avec Giroud peut être pas mal en vue de la Coupe du Monde l’été prochain. Parce que pour le moment, c’est pas avec Mbappé et Dembélé qu’on va faire quoi que ce soit. Or, on sait que les choses sérieuses commencent dans quelques jours avec un match importantissime contre les Pays-Bas dans le cadre des qualifications à ce fameux Mondial.

6 – Mendy (Monaco -> Manchester City : 57,5 millions d’euros)

C’est maintenant que commence la razzia des Citizens. Ils ont mis le paquet pour faire venir le latéral gauche monégasque qui devient du fait de ce transfert le défenseur le plus cher de l’histoire. Le français va avoir beaucoup de pression sur les épaules, mais on lui fait confiance pour faire un boulot de dingue et donner une entière satisfaction à Pep Guardiola.

7 – Walker (Tottenham -> Manchester City : 57 millions d’euros)

Juste Walker. Pas Texas Ranger. Le latéral droit a été pendant quelques jours le défenseur le plus cher de l’histoire avant que Mendy lui passe devant pour quelques milliers d’euros. C’est la faute à pas de chance. Avec ce transfert, tu sens que City avait bien ciblé ses lacunes. En plus du transfert de Danilo récupéré de Madrid pour 30 millions d’euros, Pep Guardiola s’est fait offrir des ailes en or massif. En espérant qu’il ne les brûle pas.

8 – Bernardo Silva (Monaco -> Manchester City : 50 millions d’euros)

Montant qui peut atteindre 70 millions avec les bonus. Avec ce transfert, la Ligue 1 perd un de ses plus beaux virtuoses. C’est une grande perte pour Monaco qui a essayé de la compenser en partie avec l’arrivée de Youri Tielemans. City crée donc la doublette Silva : Bernardo et David. Il faudra pas venir pleurer quand il y aura 65 petits ponts par match.

9 – Sigurdsonn (Swansea -> Everton : 49,4 millions d’euros)

Tu sens qu’Everton en a un peu marre d’être toujours à la place du con et a donc décidé de se renforcer. Rooney, Sigurdsonn, pourquoi pas ! On y croit.

10 – Matic (Chelsea -> Manchester United : 45 millions d’euros)

Les Blues perdent un autre milieu de terrain avec le départ de Matic. Bon coup pour les Red Devils.

10 bis – Bakayoko (Monaco -> Chelsea : 45 millions d’euros)

Bah voilà, on compense direct avec notre dernier français du classement, Tiémoué. Un Matic de perdu, un Bakayoko de retrouvé. Et pour le même prix. Très honnêtement, très bonne opération réalisée par Antonio Conte sur ce coup.