Tradition oblige, chaque année, on a droit à une nuit interminable de basket pour célébrer la date d’anniversaire de Martin Luther King. C’est le MLK Day annuel. Avec la classique affiche entre les deux finalistes en titre. Matchs de 18h30 à 7h du matin. Autant vous dire qu’on en a piqué des têtes. Mais le Vestiaire du Sport a survécu, toujours là pour servir. 

Detroit 107 – 118 Charlotte

Bon, très honnêtement, on s’en tapait le cul par terre de cette affiche. Si on commençait à dépenser de l’influx sur ce match, on allait pas tenir jusqu’à minuit. L’idée, c’est que les Hornets se sont appuyés sur un très bon Dwight Howard à 21 points et 17 rebonds. Charlotte est à 5 matchs de la 8ème place à l’Est. Les Pistons restent 8èmes et sont donc toujours playoffables.

Philadelphie 117 – 111 Toronto

Ah, là c’est beaucoup mieux. Les Sixers, qui peuvent envoyer des grosses performances, contre de très solides Raptors, deuxièmes à l’Est. Philly a mené tout le match et, pour une fois, a réussi à être constant durant 4 quart-temps. Et contrairement au London Game, les Sixers se sont finalement imposés. 34 points et 11 rebonds pour Jojo Embiid qui a une nouvelle fois, dominé le match de A à Z. Kyle Lowry, qui faisait son retour, nous a gratifiés d’un immonde 3/16. A oublier. D’autant plus qu’il s’est fait expulser à la fin du match avec son nouvel ennemi Ben Simmons. Ca sentait la castagne.

Washington 95 – 104 Milwaukee

Pas mal aussi cette affiche à DC. C’était bien serré jusqu’à ce que les Bucks et Giannis accélèrent et fassent un meilleur finish. 27 points – 20 rebonds pour le Greek Freak. Pas dégueu. Jean Mur a bien essayé de limiter la casse avec 27 unités lui aussi mais avec un horrible 7 sur 22 au shoot. C’était Jean Brique hier soir. Statu quo au classement. Les Bucks sont 7èmes, les Wizards 5èmes.

Atlanta 102 – 99 San Antonio

Ce qui aurait dû être une promenade de santé pour les hommes de Pop’ s’est transformé en un véritable cauchemar. Qu’ils ont réussi à perdre. Résultat des courses : Atlanta n’est plus dernier à l’Est mais avant-dernier. Wouah !! En revanche, les Spurs perdent leur 3ème place à l’Ouest au profit des Timberwolves, bien plus réguliers ces derniers temps.

Brooklyn 104 – 119 New York

Petit derby new-yorkais des familles. Et la bonne surprise du chef nous vient de petit Frank qui a été exquis hier soir. En effet, petit double double poché pour le frenchy. 10 points, 10 passes, 7 rebonds. Ntilikina a été au four, au moulin et sur le parquet. Tu nous mets un Porzingis bien solide en accompagnement (26 points – 9 rebonds) et ça fait une victoire tranquille à +15 pour les Knicks qui sont 10èmes à l’Est à 3 matchs des playoffs.

Chicago 119 – 111 Miami

Miami était chaud avec 7 victoires d’affilée. Les Bulls vont mieux et sont devenus une vraie équipe de basket. Ca pouvait être un match vraiment sympa. Et on n’a pas été déçus. Et Chicago a été bien costaud pour péter la série de victoires des floridiens au plus petit des calmes. 6 joueurs à plus de 10 petits points, un LaVine qui joue 20 minutes et un rookie qui s’affirme de plus en plus. Le Heat a refroidi un peu mais est toujours 4ème à l’Est. Cleveland est dans le viseur.

Memphis 123 – 114 Lakers

Celui-là il nous a pétés la soirée. Il faut le dire avec honnêteté. Caler un match comme ça un peu moisi vers minuit, ça te détruit le moral et ton énergie. Bonne répartition du scoring chez les Grizz avec 8 mecs à plus de 10 points. En face c’est KCP qui a tout fait, en l’absence de Lonzo et Brandon Ingram. Mais pas suffisant. La bonne série des angelinos prend fin. Ils sont 12èmes à l’Ouest.

OKC 95 – 88 Sacramento

57 pions du Big Three. Un Marsu en presque triple-double. Les Kings n’ont pas vraiment pu rivaliser avec leur trop limitée force offensive. Le Thunder devient de plus en plus régulier et est 5ème à l’Ouest. Pour les Kings, c’est la dernière place. Ca va être la croix et la bannière pour finir la saison.

Cleveland 108 – 118 Golden State

ENFIN ! Voilà l’affiche qui nous intéressait vraiment entre les triples finalistes en titre. Mais putain que c’était bizarre comme match. Cleveland menait tout le temps mais n’arrivait jamais à faire un vrai écart. Golden State ne mettait pas trop dedans mais dès qu’il s’agissait de ne pas prendre plus de 7 points de retard, il y avait toujours une bombe de chez le voisin qui venait calmer les esprits. Et au final, les Warriors ont un peu accéléré dans le dernier quart-temps et les Cavs ont explosé en plein vol. Le résumé d’une équipe qui est juste beaucoup plus forte que l’autre. 32 points pour les deux leaders KD et LeBron. Isaiah en a encore foutu partout avec moins de 40% de réussite au shoot.

Utah 94 – 109 Indiana

Oladipo a dominé le match. Niveau All-Star cette année pour l’ancien coéquipier du Marsu. Le Jazz n’a pas vraiment existé. Les Pacers sont solides 6èmes à l’Est. Pour Utah, les playoffs ne sont déjà plus qu’un rêve inaccessible.

Clippers 113 – 102 Houston

Petit retour de Chris Paul au Staples Center. Deux équipes qui ne peuvent pas s’encadrer. De vieilles rancoeurs entre CP3 justement, Austin Rivers et Blake Griffin. Et ça donne une partie électrique avec une fin de match qui part en sucette. Chris Paul, accompagné de James Harden et Trevor Arizo, ont voulu aller taper Austin Rivers en passant par une porte secrète reliant les deux vestiaires. La sécurité a pu intervenir avant mais la boîte à calottes va sortir de la part d’Adam Silver. Les flics ont même été appelés. L’hallu. Côté jeu, les Clippers ont été plus costauds avec 60 points du duo Griffin-Lou Will. Pas très Martin Luther King tout ça.