Depuis dimanche se joue le dernier tournoi de la saison tennistique à Londres et comme chaque année, les huit meilleurs joueurs de la saison se retrouvent à l’O2 Arena pour en découdre et devenir le maitre incontesté. Entre les blessures de Djokovic, Wawrinka et Murray et la méforme de Rafael Nadal, pourtant numéro un mondial, le tournoi s’annonçait ouvert et le Vestiaire du Sport n’a pas été déçu des premières balles échangées. 

Groupe Boris Becker

Le tirage au sort n’a pas été clément avec Roger Federer, grandissime favori du tournoi, puisqu’il se retrouve dans sa poule avec le jeune allemand Alexander Zverev, le croate Marin Cilic et l’américain Jack Sock qui a réussi à obtenir son billet en coiffant tout le monde dans la dernière ligne droite en remportant le Masters 1000 de Paris. Clairement, la poule de la mort quand on sait que Zverev a déjà battu deux fois Federer cette année (Montréal & Hopman Cup) et que Marin Cilic, sur un match, peut envoyer cartouche sur cartouche en coup droit pour te mettre à dix mètres de la balle pendant une heure et demie.

Roger Federer (2) – Jack Sock (8)

Pour ouvrir le tournoi, Roger Federer est opposé à l’américain Jack Sock qui dispute pour la première fois le tournoi des maîtres. À l’expérience et surtout grâce à un break d’entrée de jeu, Roger Federer démarre mieux et gère la première manche tranquillement pour s’imposer 6/4. La deuxième manche est beaucoup plus serrée et même si Federer aurait pu tuer le match en convertissant l’une de ses nombreuses balles de break, l’américain tient le choc et va chercher un jeu décisif. Malheureusement pour lui, le Suisse sert le jeu au bon moment et s’impose finalement 6/4 7/6. À noter que Federer dans la deuxième manche n’a concédé que 3 points sur son service. Fabuleux.

Alexander Zverev (3) – Marin Cilic (5)

C’était le match le plus ouvert de cette première journée entre la jeunesse et la fougue de l’allemand et la puissance du croate. Dans le premier set, l’allemand démarre mieux et break d’entrée son adversaire pour garder son avance et remporter la première manche 6/4. Mais le croate n’a pas dit son dernier mot, bien au contraire et break lui aussi d’entrée son adversaire dans la deuxième manche et mène rapidement 3-0 puis remporte facilement le deuxième set 6/3. Dans la dernière manche, le croate continue sur sa lancée en breakant rapidement Zverev mais se fait reprendre puis réalise le jeu le plus dégueulasse qui existe au monde à 5-4 contre lui et s’incline 6/4 3/6 6/4.

Groupe Pete Sampras

Cette poule semble beaucoup plus favorable pour Rafael Nadal qui se retrouve avec l’autrichien Dominic Thiem, le bulgare Grigor Dimitrov et le belge David Goffin qui n’en aura pas terminé avec sa saison puisqu’il disputera la semaine prochaine la finale de Coupe Davis face à la France. Si cela semblait une formalité sur le papier pour l’espagnol, il faut prendre en considération le fait que le majorcain arrive diminué à Londres avec une blessure au genou qui l’handicape grandement.

Dominic Thiem (4) – Grigor Dimitrov (6)

Pour ouvrir la journée de lundi, le programme nous propose un match ouvert entre deux joueurs qui ont réalisé une excellente année 2017. Même si Thiem a connu un passage à vide mémorable pendant l’été, son début de saison a été excellent comme le Bulgare qui a réussi à garder un niveau de jeu constant toute la saison. Dans la première manche, les deux joueurs font jeu égal mais c’est Dimitrov qui break le premier et s’envole 5/2 puis 6/3. La deuxième manche est beaucoup plus équilibrée mais Dimitrov a l’occasion de tuer le match plusieurs fois sans pouvoir le faire. Finalement, l’autrichien trouve des ressources incroyables, break à 5/5 et s’adjuge la deuxième manche 7/5. Dans l’ultime manche, c’est encore Dimitrov qui break le premier et sert pour le match à 5/4 mais une nouvelle fois, son mental lui fait complètement défaut et il s’écroule. Thiem débreak au meilleur moment et tout laisse à penser qu’il va s’imposer mais c’est à son tour de faiblir au service. Dimitrov rebreake immédiatement et sur sa deuxième possibilité de conclure, il ne se fait pas prier et remporte son premier match pour son premier Masters à Londres 6/3 5/7 7/5.

Rafael Nadal (1) – David Goffin (7)

On s’attendait à une boucherie, une vraie déculottée digne de ce nom tant le niveau de Rafael Nadal a été stratosphérique cette saison. Malheureusement, l’espagnol a tout tenté pour soigner ses maux mais la douleur à son genou était trop forte pour qu’il puisse être à 100%. Match il y a eu donc entre une bête blessée et une autre sur-motivée à l’idée de jouer ce match de gala. Rien à perdre pour le belge qui breake très rapidement et joue un tennis de qualité. En face, Nadal a du mal à se déplacer et aligne les fautes directes. Finalement l’espagnol parviendra à revenir avant de se faire breaker à nouveau au pire moment à 5-5. Mais le belge ne conclut pas sur ce break et Nadal revient de nouveau. Dans le jeu décisif, c’est le belge qui s’en sort le mieux et s’adjuge la première manche. Bis repetita dans la deuxième manche où le belge s’offre le premier break et sert pour le match à 5/3. Evidemment, c’est le moment que choisi Rafa pour serrer le jeu et il recolle à 5-5 en effaçant par ailleurs une première balle de match. À 6/5 Goffin, Nadal se retrouve à devoir sauver trois nouvelles balles de match et s’en sort pour finalement remporter le jeu décisif. Dans la troisième manche, il n’y a clairement plus match. Nadal semble vraiment diminué et Goffin mène rapidement 4/1. En champion, l’espagnol effacera un break mais s’incline finalement 7/6 6/7 6/4 sur un dernier ace du belge. En conférence de presse, Nadal annoncera son forfait pour la suite du tournoi, un tournoi qui lui tenait particulièrement à coeur puisqu’il ne l’a jamais gagné mais qui encore une fois est entaché par une blessure qui le prive de l’ensemble de ses capacités. Ce forfait fait le bonheur de son compatriote Pablo Carreno Busta qui le remplace au pied levé.

À venir

Mardi 14 Novembre

Marin Cilic (5) – Jack Sock (8)

Roger Federer (2) – Alexander Zverev (3)

Mercredi 15 Novembre 

Grigor Dimitrov (6) – David Goffin (8)

Carreno Busta (9) – Dominic Thiem (4)