Ce fut un week-end marathon. Entre la défaite des Bleus en Ecosse après avoir mené tout le match et la breloque en or de Perrine Laffont en ski de bosses, la Ligue 1 a continué son petit bonhomme de chemin avec cette 25ème journée. Du coup, le Vestiaire du Sport ne vous a pas oublié et pense à vous tous les matins en se levant. Encore plus ce matin, parce que ce matin, c’est lundi et le lundi c’est lé débrief.

Saint Etienne 2 – 2 Marseille

Normalement cette affiche, elle fait saliver tout le monde le dimanche soir avec un bon Mcdo en lendemain de biture mais comme les stéphanois mettent pas un pied devant l’autre depuis le début de la saison, elle est recalée au vendredi soir. Il fallait arriver à l’heure pour ce match qui est parti sur les chapeaux de roues avec l’ouverture du score de Florian Thauvin (son 14ème but de la saison) dès la 4ème minute de jeu. On aurait pu penser que les stéphanois allaient prendre un coup de bambou sur la tête mais pas du tout puisque Kevin Monnet Paquet a égalisé 5 minutes plus tard. Au bout de 20 minutes, on était déjà à 2-1 puisque Morgan Sanson y allait de son petit but sur un centre de Sarr. Puis plus rien, jusqu’à la 75ème minute et l’égalisation de Beric avant que Kostas Mitroglou ne rate l’immanquable 3 mètres des buts avec une reprise au dessus des cages du policier Ruffier. Les hommes de Rudy Garcia repartent avec seulement un point du Chaudron alors qu’ils auraient dû en prendre trois. Au classement, les marseillais dégringolent de leur deuxième place et se retrouvent troisièmes du classement à un point de Monaco et 13 de Paris. Saint Etienne est 14ème avec 30 points et reste sur trois matchs sans défaite.

Toulouse 0 – 1 Paris Saint Germain

C’était le dernier match des parisiens avant le choc face au Real Madrid (qui a d’ailleurs atomisé la Real Sociedad 5-2 avec un triplé de CR7) mercredi, soir de Saint Valentin et on peut dire que les hommes de Unay Emery ont bien préparé ce match grâce à une victoire pleine de maitrise au Stadium de Toulouse. Grâce à l’inévitable Neymar (qui a marqué son 19ème but de la saison et qui sera si précieux mercredi), Paris continue d’avancer sur l’autoroute du titre en Ligue 1. Les toulousains n’ont pas démérité mais repartent à la maison bredouille. Au classement, les parisiens sont toujours en tête avec 65 points, 12 et 13 de plus que Monaco et Marseille. Fin de série pour Toulouse qui restait sur deux victoires consécutives et se reste 15ème avec 26 points.

Metz 0 – 1 Montpellier

Mais qu’est ce qu’il se passe dans la tête des montpelliérains en ce moment ? Non mais sans déconner ? Tu te lèves dimanche matin et tu vois les hommes de Der Zakarian, 5ème de Ligue 1. Tu te touches les yeux pour voir si t’as pas oublié tes lunettes et puis non c’est vraiment ça. Grâce à une victoire sur le plus petit des écarts (but de Sio) contre la lanterne rouge, le FC Metz, Montpellier enchaine une troisième victoire en cinq match et continue d’impressionner tout le monde. Pour les messins, qui espéraient encore se maintenir en élite, c’est une cartouche de consommer. Après le set de tennis au Vélodrome, les hommes de Frédéric Hantz n’ont pas réussi à relever la tête. Au classement, Montpellier est 6ème avec 37 points tandis que Metz est toujours bon dernier avec 18 points.

Guingamp 0 – 0 Caen

Et la voilà, la purge de notre journée de Ligue 1 ! Ca faisait longtemps qu’on avait pas eu un bon vieux 0-0 des familles. Ceux qui ont loupé le match, détendez vous, vous avez rien loupé. Preuve en est avec cette statistique où les deux équipes n’ont cadré que trois tirs sur l’ensemble du match. Pas grand chose à dire donc sur ce match. Guingamp enchaine un deuxième match sans défaite et pointe encore et toujours à la neuvième place du classement avec 33 points. De son côté, Caen est 11ème à deux points de son adversaire du soir.

Dijon 3 – 2 Nice

C’est pas la première fois que Dijon nous fait le coup. Contre Bordeaux déjà, les dijonnais étaient menés 2-1 avant de l’emporter en fin de match. Et ce scénario a été le même samedi soir. Les Niçois, qui avaient bien réagi à l’ouverture du score de Tavares en inscrivant deux buts en deux minutes par l’ancien dijonnais Lees-Melou et Plea, se sont faits punir en fin de match, d’abord par un doublé de Tavares puis par un but de l’inévitable Kwon, son sixième de la saison, qui offre trois points inespérés à son équipe. Dijon enchaine une deuxième victoire consécutive et se replace à la 12ème position avec 31 points. Pour Nice, c’est une troisième défaite consécutive et les joueurs de Lucien Favre glissent à la 8ème place avec 34 points.

Angers 0 – 4 Monaco 

Avec le nul de Marseille la veille, les joueurs du charpentier Jardim se devaient de ramener les trois points pour reprendre leur place de dauphin au classement. Et on peut dire que les monégasques n’ont pas fait dans le détail puisqu’ils en ont passé quatre à Angers, sur leur terrain avec leur toute nouvelle tribune flambant neuve. Grâce à un doublé de Jovetic et un but de l’italien Raggi, les monégasques se sont facilités la tâche pour s’imposer tranquillement. Au classement, Monaco est donc deuxième à 12 points de Paris tandis qu’Angers glisse à la 18ème place avec 25 points et enchaine une deuxième défaite consécutive, la troisième en cinq matchs.

Bordeaux 3 – 2 Amiens 

On n’arrête plus les Girondins qui enchainent une quatrième victoire consécutive en Ligue 1. Après Nantes, Lyon et Strasbourg, les hommes de Gustavo Poyet sont venus à bout de valeureux amiénois qui auraient dû ouvrir le score si Fofana n’avait pas vendangé une action toute faite. Sur le renvoi, les bordelais inscrivaient le premier but grâce au jeune et prometteur Koundé. Avant la pause, le danois Lerager inscrivait un deuxième but. En deuxième période, François Kamano permettait à Bordeaux de mener 3-0 avant une crise de narcolepsie qui a permis à Amiens de revenir dans le match grâce à Mendoza et Kakuta. Insuffisant quand même pour Amiens qui reste engluer dans les bas fonds du classement, à la 16ème place avec 25 points et enchaine une troisième défaite consécutive. De son côté, Bordeaux en en grande forme et se replace dans la course à la qualification pour la Ligue Europa, à la septième place avec 35 points. Les prochaines échéances contre Marseille, Nice et Monaco permettront aux bordelais de se jauger pour connaitre leurs objectifs de la fin de saison.

Strasbourg 2 – 1 Troyes

En ce dimanche après midi, on avait droit à une affiche pas très alléchante mais qui a finalement débouché sur un match assez plaisant. Après deux défaites consécutives, les strasbourgeois se sont remis à l’endroit en s’imposant face à de bons troyens. La situation s’est débloquée après l’heure de jeu avec des buts coup sur coup de Aholou et Blayac. Les troyens ont eu le mérite de sauver l’honneur en fin de match grâce à Niane mais les hommes du sergent Garcia n’avancent plus et enregistrent une quatrième défaite en cinq matchs qui les placent à la 19ème place avec 24 points et un match en moins. Strasbourg, de son côté, grimpe et se retrouve à la 13ème place avec 30 points.

Nantes 2 – 2 Lille

Ça n’avance plus du côté des canaris qui enregistrent un quatrième match sans victoire en cinq confrontations. Pourtant les hommes de Ranieri s’étaient mis sur le droit chemin avec un but du raton argentin Sala au quart d’heure de jeu. Mais Mothiba pour Lille a égalisé après l’heure de jeu avant que Sala, de nouveau, ne remette Nantes sur l’autoroute du succès. Malheureusement, Ranieri avait oublié de payer le péage et Nicolas Pépé égalisait avant la fin du match. Au classement, Nantes conserve sa cinquième place avec 38 points et Lille sort de la zone de barragiste pour se retrouver 16ème avec 26 points. Les hommes de Galtier s’en contenteront malgré un quatrième match sans victoire, comme son adversaire, lors de ses cinq dernières confrontations.

Lyon 0 – 2 Rennes

Celle là, on s’y attendait presque pas ! Mais vu le boulot que réalise Sabri Lamouchi à la tête de son équipe bretonne, c’est une demie surprise cette victoire du Stade Rennais sur la pelouse du Groupama Stadium bien clairsemé suite à la fermeture d’une tribune. On a failli assister au fameux but en clair sur Canal Plus mais Khazri a mis un peu trop de temps à planter (5ème minute). Les lyonnais ont tout tenté pour revenir dans le match après une première période complètement ratée mais sur un dernier contre assassin, c’est le jeune et non moins prometteur Léa-Siliki qui est venu doucher l’ensemble des supporters qui n’avaient plus qu’à reprendre leurs voitures, se taper 30 minutes de bouchons pour aller dormir dans trois heures. Au classement, Lyon est en chute libre et enchaine une troisième défaite consécutive qui conforte sa quatrième place au classement, à défaut de faire mieux. Rennes met fin à deux revers consécutifs et vient se placer juste derrière Bordeaux, à la 8ème place avec 34 points.