Ca y est, la machine de la Ligue 1 est lancée et rien ni personne ne pourra l’arrêter. Une deuxième journée riche en émotions et en désarroi vient de s’achever et vient nous apporter son lot d’enseignements dont le premier semble évident : le PSG sera champion et ne luttera pas une seule seconde. En attendant, viens plonger avec le Vestiaire du Sport dans les méandres du plus beau championnat du monde. 

Reims 1-0 Lyon

Après avoir battu Nice lors de la première journée, Reims a confirmé en venant à bout d’une minuscule équipe lyonnaise à Auguste Delaune. Les hommes de David Guion se sont battus et ont mérité leur succès et leur place parmi les 4 équipes de tête. De leurs côtés, les attaquants lyonnais, et Depay en premier lieu, ont traversé le match comme des fantômes. Jean-Mimi a gueulé, attention les oreilles.

Guingamp 1-3 PSG

Les bretons y ont cru pendant une grosse mi-temps. En tête après le premier acte, ils pensaient tenir leur exploit. Mais c’était sans compter la rentrée de Kylian « La Flèche » Mbappé qui a complètement changé le cours du match. Après un penalty de son compère Neymar, Kyky a inscrit deux buts en moins de 10 minutes en toute fin de match pour venir enterrer les derniers espoirs guingampais. Cruel et froid comme Kyky dira-t-on. Le PSG est déjà en tête avec 6 buts marqués. Les dés semblent déjà jetés…

Monaco 0-0 Lille

Franchement, on s’attendait à une belle affiche entre deux équipes ambitieuses qui avaient réussi leur rentrée. Mais on a eu droit à une espèce de bouse. Inqualifiable. Définitivement, l’une des purges de notre week-end Ligue 1. Tu peux être sûr que si t’étais installé sur ton convertible tout droit sorti de chez Conforama, tu piquais du nez. Aucun doute là-dessus. Plus soporifique qu’un France Danemark le bordel. Falcao a même réussi à rater un péno dans l’histoire. A oublier. Vite.

Dijon 2-0 Nantes

Destins opposés pour dijonnais et nantais. Les canaris ont eu la moutarde au nez et n’ont pas cadré la moindre frappe. Donc à partir de là, ça devient compliqué de marquer un but sans l’intervention divine de Jean-Michel CSC. Dijon a su rester solidaire, compact et réaliste avec un doublé de Tavares et signe son deuxième succès en 2 matchs. Encourageant.

Rennes 1-0 Angers 

Purge #2. Wouah quel match de merde au Roazhon Park devant 19000 spectateurs déconfits. Les bretons s’en sortent à l’arrache en fin de match par Sarr. Pas King Bouna, mais l’autre. Premier succès pour Rennes. Après sa défaite rocambolesque face à Nîmes lors de la 1ère journée, Angers pointe toujours à 0 point. On va pas être alarmiste mais ça pue la grosse saison moisie.

Amiens 1-2 Montpellier

Pas la folie non plus cette affiche. On va peut-être pas la qualifier de purge parce qu’on a une once de tolérance mais c’était vraiment pas le match de l’année. Les héraultais ont pris l’avantage en deuxième période en menant par deux buts d’avance avant la réduction du score de Konaté sur pénalty en fin de match. Amiens est 19ème, ça va être complicado les gars. Manu, ton équipe elle est rincée.

Caen 1-1 Nice 

Après sa fessée reçue par le PSG dimanche dernier, Caen retrouvait son public à Michel d’Ornano. Pas folichon non plus. Caen aurait même pu l’emporter mais les niçois se sont battus pour accrocher leur premier point de la saison.

Strasbourg 1-1 Saint-Etienne

Ce match là aussi on l’attendait. Il pouvait donner quelque chose de pas mal. Et au niveau du scénario c’était pas trop mal. Les Verts ont extrêmement mal démarré en se mangeant un carton rouge dès le quart d’heure de jeu. Pas gégé comme entame les gars. Une infériorité numérique payée cash en début de deuxième mi-temps avec l’ouverture du score strasbourgeoise. Mais Sainté a du coeur et du mental et a arraché le match nul à la 88ème minute grâce à Gueye. Bon point pour les Verts.

Toulouse 2-1 Bordeaux 

Derby de la Garonne sur fond de mise à pied. Toulouse voulait réagir après s’être fait exploser la tronche par l’OM lors de la première journée. Les Gigis, après 4 succès européens mais une défaite inaugurale en Ligue 1 et la mise à pied de Poyet, vivent un début de saison plutôt chelou. Et cette défaite à Toulouse ne va pas arranger les choses. Bordeaux est premier relégable. Vite, recherche entraîneur urgemment. Des grands noms circulent, à voir ce qu’il va se passer.

Nîmes 3-1 OM 

NIMES EST MAGIQUE ! Après sa magnifique victoire au mental face à Angers, Nîmes a fait exploser l’OM à la maison dans une ambiance exceptionnelle. Marseille perd déjà la tête, au détriment du PSG. On a vraiment envie d’y croire avec ces crocos.