Désolé pour le retard mais on cherchait des excuses à sortir à nos nanas respectives pour pouvoir regarder le prochain huitième de finale de Ligue des Champions entre le PSG et le Réal Madrid qui se jouera le 14 Février, jour maudit pour les hommes, adoré pour les femmes. En attendant, on a pas oublié de passer notre week-end bien calé dans le canapé à regarder notre bonne vieille Ligue 1. Et il y a des choses à dire, quelques équipes vont prendre la foudre du Vestiaire du Sport pour leurs superbes prestations. C’est parti !

Bordeaux 0 – 3 Strasbourg

Et on démarre par une pilule au Matmut Atlantique pour des Girondins fantomatiques face à de vaillants strasbourgeois qui continuent sur leur lancée, après leur exploit contre le PSG la semaine dernière. Tout va bien en Gironde finalement, on est sur une bonne grosse dynamique de défaites, on coule au classement et les supporters se barrent à la mi-temps, normal. Après une première période très bien gérée par des bordelais qui ont pris un pion au bout de deux minutes et un coup franc catapulté en pleine lucarne, ils ont réussi à laisser un mec faire 60 mètres balle au pied sans jamais pouvoir récupérer le ballon. Au classement, Bordeaux rétrograde derrière Strasbourg, derrière beaucoup d’autres équipes d’ailleurs et c’est fabuleux, on continue les gars !

PSG 3 – 1 Lille

Paris a remis les pendules à l’heure au Parc des Princes en disposant de lillois qui n’avaient pas les armes. Di Maria et Pastore ont marqué des points en inscrivant chacun un but et en étant décisifs dans la dernière passe. Kylian Mbappé, 7ème du dernier Ballon d’or France Football y est allé aussi de son petit pion. Au classement, les parisiens comptent 9 points d’avance sur Lyon, son dauphin. Lille est toujours barragiste et va passer une sale saison dans les bas fonds du classement.

Angers 1 – 1 Montpellier

Ca n’avance pas un gramme sur l’autoroute d’Angers qui enchaine avec un 9ème match nul cette saison. C’est bouché, bouché, bouché, ça n’avance pas et ça mange des Pringles dans la voiture en attendant que ça redémarre. 19ème place au classement pour des Angevins qui filent tout droit vers la Ligue 2. Esperons que Radio Trafic nous annonce de meilleures nouvelles dans les prochaines semaines. Montpellier est 7ème et n’a plus perdu depuis longtemps. À tout moment, on va se les taper en Ligue Europa et on pense déjà à l’énorme ambiance qu’il va y avoir à la Mosson quand les hommes de Nicollin recevront le Cluj roumain.

Guingamp 4 – 0 Dijon

Et la deuxième pilule de cette journée est pour les bretons qui ont mis à terre la Côte d’Or. En même temps, au bout de 10 minutes, les dijonnais avaient déjà grillé une cartouche en étant réduits à 10 après l’exclusion de Haddadi. Derrière, ce fut la tempête. Briand, Coco, Kerbrat et Salibur sont les buteurs guingampais qui remontent à la dixième place du classement. Les soldats de Kombouaré enchainent une deuxième victoire consécutive qui fait du bien. Dijon est treizième, à trois points de la zone de relégation mais à voir comment jouent les autres équipes moins bien classées, on se fait pas énormément de soucis pour Dijon.

Toulouse 2 – 0 Caen

Grosse ambiance au Stadium où Pascal Dupraz avait une petite revanche à prendre sur des supporters qui voulaient sa tête. On oublie vite que Pascal, c’est un héros. Sans lui, vous seriez 18ème de Ligue 2, alors faites profil bas. Une première mi temps sans intérêt additionnée à une deuxième de qualité donnent un match moyen mais grâce à un but contre son camp et un pénalty de Gradel, Toulouse peut souffler un peu mais n’a qu’un point d’avance sur le barragiste. Deuxième défaite pour Caen qui marque un gros coup d’arrêt et dégringole à la 9ème place.

Metz 1 – 1 Rennes

On y a cru, on a vibré même mais non c’est encore raté pour Metz qui se fait rejoindre dans les dernières secondes d’un match qui lui tendait les bras. Rennes enchaine un quatrième match sans défaite et se place à la 6ème place du classement. On aurait tellement aimé voir Frederic Hantz arriver en conférence de presse avec la banane mais malheureusement ça sera pour une prochaine fois. Il va finir par nous déprimer à vie si ça continue comme ça.

Monaco 3 – 2 Troyes

Match de fou au Stade Louis II  où les 18 supporters se sont régalés en voyant la remontada de leur équipe préférée. Menés 2-0 jusqu’à la 70ème minute de jeu, les hommes du charpentier Jardim ont réussi à inverser la tendance par deux buts de Carillo et un CSC de Delaplagne. On pensait pas qu’ils étaient capables de faire ça franchement, après leur caméra cachée qu’ils nous ont offert en Ligue des Champions mercredi face à Porto mais c’est peut être aussi pour ça qu’on l’aime notre Ligue 1, des équipes capables de prendre des pilules et trois jours après, de se re-mobiliser comme jamais pour s’offrir une victoire de prestige face au promu troyen. Troyes est 17ème, à égalité de points avec Lille, barragiste. À l’inverse, Monaco est troisième à égalité de points avec Lyon deuxième.

Amiens 1 – 2 Lyon

Au bout du bout du temps additionnel, Lyon a réussi à s’imposer face à Amiens dans un match qui était pourtant mal embarqué avec l’ouverture du score précoce de Gakpé. Mais dans les dix dernières minutes, les hommes de Bruno Genesio ont réussi à inverser la situation grâce à un doublé du jeune Aouar qui semble très prometteur. Lyon est deuxième, à neuf points du PSG tandis qu’Amiens est 11ème et enchaine une deuxième défaite consécutive.

Nantes 1 – 2 Nice

Deux équipes qui vont vraiment pas dans le même sens. Du côté de Nantes, c’est trois défaites en cinq matchs alors que Nice enchaine une troisième victoire consécutive. Du coup, au classement, ça se resserre entre les deux équipes. Nantes est cinquième avec 27 points tandis que Nice est huitième avec 23 points. Exactement le même scénario que le match précédent avec des Nantais qui ont rapidement ouvert le score. Mais Balotelli et Plea ont offert une victoire importante à Nice qui se replace.

Marseille 3 – 0 Saint Etienne

Et la troisième pilule du week-end s’est déroulée au Stade Orange Vélodrome où Marseille a pris le meilleur sur une bien pâle équipe stéphanoise. Germain a marqué ses deux premiers buts en Ligue 1, qui devraient le mettre en confiance pour les prochaines échéances. Ocampos est le troisième buteur olympien. Marseille est 4ème à égalité avec Lyon et Monaco et n’a plus perdu depuis 14 matchs. Saint Etienne coule à la quinzième place à deux points du barragiste lillois. 3 défaites et deux nuls sur les cinq derniers matchs, c’est pas comme ça que Julien Sablé et Jean Louis Gasset vont sortir la tête d’un trou qui ne cesse de se creuser.