Deux semaines qu’on avait plus entendu parler de notre bonne vieille Ligue 1 Conforama mais pas de panique, elle est de retour et on peut vous rassurer, elle ne connaitra plus de pause aussi longue avant Noël. Mieux, on va même se taper des matchs en semaine. Entre la fin des poules de Ligue des Champions et d’Europa League, les huitièmes de finale de Coupe de la Ligue et une journée de Ligue 1 sur un mardi-mercredi, le Vestiaire du Sport est chaud comme la braise, remonté comme une pendule pour vous faire vibrer au rythme des dribbles en tout genre et ballons envoyés en pleine lucarne. 

Lille 3 – 1 Saint Etienne

On arrête plus le Lille de Marcelo Bielsa qui enchaine une deuxième victoire consécutive après celle d’il y a deux semaines à Metz (3-0). Du coup, dans le Nord, même si il fait froid, on est sorti toute la nuit fêter cette série qui n’était plus arrivée depuis un bail. Lille sort la tête de l’eau mais reste toujours engluer dans la zone de relégation.
Semaine agitée pour Saint Etienne qui a dit adieu à son entraineur Oscar Garcia, qui en même temps d’avoir le mal du pays, n’a pas supporté la débâcle du derby et le fait qu’aucun des joueurs qu’il avait coché lors du mercato estival n’ait pu poser ses valises dans le Forez. Du coup, les joueurs du néo-entraineur Julien Sablé se sont pris les pieds dans la serviette de plage à Pierre Mauroy.

Amiens 1 – 1 Monaco

Décidément, Monaco est capable du meilleur comme du pire cette année. Après le set de tennis infligé à Guingamp lors de la dernière journée, les joueurs du charpentier Jardim n’ont pas pu faire mieux qu’un pauvre match nul à la Licorne. Et quand tu regardes la feuille de match et que tu vois que c’est ton ex (Serge Gakpé) qui a planté, il y a de quoi avoir encore plus les boules côté monégasque. Les amiénois se font du bien tandis que Monaco ne se rassure pas avant d’affronter coup sur coup Leipzig en Ligue des Champions mardi soir puis Paris en championnat dimanche prochain en match de gala à 21h.

Paris SG 4 – 1 Nantes

Le mode autoroute vers le titre est déjà enclenché du côté de Paris. Et c’est pas les deux bus mis en place par Ranieri qui auront créés des bouchons. Paris s’impose largement grâce à un doublé d’El Matador Cavani qui pointe à 15 buts en championnat, meilleur buteur européen s’il vous plait. Autre satisfaction pour Emery, les buts de Di Maria et Pastore qui étaient relégués sur le banc depuis le début de la saison. Nantes sauve l’honneur en marquant un but, comme d’habitude. De toute manière, mettre plus d’un but pour les Nantais relève du rêve. Au classement, Paris a déjà six points d’avance sur Monaco et cet écart pourrait s’agrandir si ils venaient à faire un résultat positif la semaine prochaine sur le Rocher.

Strasbourg 2 – 1 Rennes

Il avait certainement espéré un tout autre scénario notre Sabri Lamouchi quand il a posé ses fesses sur le banc rennais à Strasbourg avant le coup d’envoi. Pas aidés par l’exclusion d’Amalfitano à l’heure de jeu, les joueurs rennais ne ramènent aucun point de la Meinau. Du coup, Strasbourg revient à deux points de Rennes, pointe à la 17ème place du classement et sort de la zone rouge. Une belle soirée finalement.

Dijon 3 – 1 Troyes

Rapidement menés par des Troyens qui pratiquaient un beau football, les Dijonnais s’en sont remis à un doublé de Tavares pour s’imposer, prendre une belle douzième place au classement. Troyes dégringole juste derrière la moutarde.

Toulouse 0 – 0 Metz

Allo ? Pascal ? Ca va ? T’en as pas marre que chaque week-end, on te remette la palme de la plus grosse purge de la journée de Ligue 1. Face à des messins réduits à 10 dès la 23ème minute de jeu, les toulousains ont été incapables de régler la mire pour marquer ce but qui aurait soulagé tout le Stadium. Belle performance pour Metz qui a fait preuve d’un énorme courage pour ramener un très bon point de la ville rose. Mention spéciale au gardien Didillon qui a été l’auteur de plusieurs parades déterminantes.

Guingamp 1 – 1 Angers

Guingamp et Angers se séparent bons amis après un match qui a clairement manqué d’intensité. On s’est fait chier au Roudourou, qu’on se le dise et c’est pas l’exclusion de Deaux à l’heure de jeu qui a élevé la qualité du spectacle. Les Bretons ont pris l’avantage en début de rencontre grâce à Camara. Le Sco a égalisé sur un coup de chance d’Andreu mais les Angevins ont été incapables de porter le coup de grâce pour s’imposer en Bretagne.

Caen 1 – 1 Nice

À quelques secondes près, c’était 3 points dans la besace pour les Niçois. Malheureusement pour eux, ce diable de Ronny (pas celui du PSG, ça se saurait) Rodelin y est allé de son but égalisateur à la 90ème+2. On pense à tous ces supporters caennais qui ont décollé du stade à la 87ème pour s’éviter les bouchons en sortant du stade, qui ont cru à la défaite et qui y croient encore car ils n’ont pas allumé la télé depuis qu’ils ont franchi le pallier de la porte. Caen est 6ème, inespéré. Nice, 16ème, inespéré aussi mais pas dans le bon sens du terme.

Lyon 0 – 0 Montpellier

Un Nabil vous manque et tout est dépeuplé. Et oui, sans Fékir suspendu, les lyonnais ont été incapables de faire trembler les filets face à une courageuse équipe de Montpellier qui ramène un très bon point. Les Gones restent troisièmes mais ne profitent pas du faux pas de Monaco à Amiens pour se rapprocher au classement. Montpellier est huitième, certainement la meilleure place qu’elle pourra avoir cette saison. Profitez, supporters de la paillade, c’est pas tous les jours que votre équipe est si haut classée.

Bordeaux 1 – 1 Marseille

38,39,40,41 ! Et oui, la série continue en Gironde où les Marseillais ont encore été incapables de s’imposer. « 41 ans que Marseille vient sur les bords de la Garonne et ne gagne pas ». On prépare déjà le match de l’an prochain. Malgré une possession de balle ultra à l’avantage des phocéens, c’est De Préville qui a choisi son match pour inscrire son premier but dès la 3ème minute de jeu. Bordeaux aurait du tuer le match par Sankharé (deux fois) mais les Girondins ont craqué à la dernière seconde (90+4) et une frappe limpide de Véronique. Bordeaux n’avance pas et reste englué à une bien triste 9ème place. Marseille est 4ème, toujours pas au niveau du OM Champions Project.