Ah qu’on aime se réveiller un vendredi. Pour certains, c’est le début d’un long week-end en famille, des débats interminables pour savoir vers qui notre petit papier blanc va s’orienter dimanche prochain. Pour d’autres, c’est le cul vissé sur le canapé, Red Bull entre les doigts pour ne rien louper d’un week-end qui s’annonce passionnant à tout point de vue. En attendant, faut retourner au turbin une dernière fois. Et nous, on vous lâchera jamais. Qu’est ce que j’entends ? Le débrief qui débarque ? Allez tiens, c’est pour toi, régale toi !

Europa League : Folle soirée à Lyon, Manchester United peut avoir des regrets

Décidément, après Mardi et les explosions survenues sur le car de Dortmund puis hier avec les agissements des supporters turcs, les deux compétitions européennes auront été entachées de comportements inadmissibles. Peu avant le coup d’envoi, les supporters lyonnais ont été obligés d’envahir la pelouse pour se protéger de pétards lancés quelques mètres plus haut par les supporters du Besiktas. Plus de peur que de mal, le match a pu démarrer avec 45 minutes de retard. 45 minutes, c’est aussi le temps pendant lequel l’Olympique Lyonnais a pataugé dans un premier acte complètement raté. Dès la quinzième minute de jeu, la tour de Babel est venu remporter son duel avec Lopes et ouvrir le score. La première mi temps a été immonde en terme de jeu pour les Gones. Jean Michel Aulas, qui a assisté au match en tribune Sud n’a du guère apprécier la prestation des ses petits protégés. Au retour des vestiaires, les Lyonnais auraient du obtenir un pénalty pour une faute de Marcelo sur Fékir à la 66ème minute de jeu. Quatre minutes plus tard, Lacazette ne trouvait pas le cadre après avoir éliminé le gardien turc. À la 78ème minute, Tolisso trouve le poteau sur un corner de Cornet. Puis la folie. Ce même Tolisso égalise à la 82ème minute sur un coup franc de Valbuena. Puis trente secondes après le renvoi, Morel presse le gardien turc, qui se prend les pieds dans un jet d’eau imaginaire, et n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Victoire 2-1 inespérée pour les hommes de Genesio qui remporte la première des deux manches. La prochaine promet d’être électrique dans une semaine.

Dans les autres matchs, Anderlecht a arraché un nul inespéré sur sa pelouse face à l’ogre mancunien, qui partait pourtant favori. Les joueurs de José Mourinho ont ouvert le score par l’intermédiaire de Mkhitaryan après la demi heure de jeu avant de se faire rejoindre en toute fin de match par les mauves (86ème) grâce à un but de l’inévitable Dendoncker. L’Ajax Amsterdam prend une belle option en s’imposant 2-0 à la maison contre Schalke 04 grâce à un doublé de Klaassen. Enfin, le Celta Vigo, de l’ancien lyonnais Claudio Beauvue, s’impose à domicile 3-2 conte le Racing Genk.

Djibril Cissé mis en examen

On pensait notre Djibril national, retraité depuis le 6 Février 2017, tranquillement en train de se la couler douce depuis plus d’un mois, à passer sa petite vie à briser les vitres de sa maison en mettant le son trop fort, carrière de disk-jockey oblige, et finalement on s’est bien fait avoir. La victime d’une double fracture aux jambes n’est finalement pas si victime qu’il en a l’air. On vient d’apprendre qu’il était, depuis le 24 Février, mis en examen dans l’affaire de la sextape entre Karim la famille et Matthieu le nain. Selon son avocat, cette mise en examen est tout à fait normale et va servir à démontrer la bienveillance de DC9 envers MV28. On y croit pas du tout. Djibril, il est bien trop fêtard et bien trop fourbe pour ne pas avoir participé de quelque manière que ce soit à cette petite vidéo. Alors, oui on lui laisse ce qu’on laisse à Fillon, la présomption d’innocence. Il devait certainement penser que Matthieu tournait un documentaire animalier et par maladresse il a aidé son pote Karim à diffuser ce reportage auprès de la WWF. Affaire à suivre.

Tennis : Qui paire gagne !

Au tournoi de Marrakech, tout va bien pour Benoit Paire qui aime décidément beaucoup la terre battue et le soleil. Victoire en deux sets contre le moldave Radu Albot 6-2 6-2. Emballé c’est pesé. Au prochain tour, il affrontera Tommy Robredo qui a créé la surprise en dominant la tête de série numéro 1, Grigor Dimitrov.
Dans l’autre match qui nous intéressait, Jérémy Chardy a manqué une belle occasion de se refaire la cerise en s’inclinant contre Kohlschreiber en trois sets. Après avoir encaissé une bulle pour démarrer, le palois (non, pas Nicolas, le policier des Girondins de Bordeaux) s’est repris en remportant la deuxième manche 6-2 mais a craqué dans le sprint final 6-3.

Handball : Paris a son destin en main

C’était le choc de cette 21ème journée. Paris, leader, se déplaçait à l’Arena de Montpellier, troisième à égalité de point avec Saint-Raphael. Choc qui a tenu toutes ses promesses puisque les Parisiens s’imposent sur le fil 34-33 et ont donc leur destin entre leurs mains pour s’adjuger le titre de champion de France. Le gardien montpelliérain a longtemps mis en échec les parisiens mais a du céder. Paris compte trois points d’avance sur Nantes, deuxième. Si le PSG remporte l’ensemble des rencontres qui lui reste, le titre ne pourra pas leur échapper puisqu’ils recevront ces mêmes Nantais lors de la dernière journée.

À suivre demain sur les antennes du Vestiaire du Sport !

On suivra avec attention le déplacement du PSG sur la pelouse du stade Raymond Koppa contre Angers à 20h45, pour lancer la 33ème journée de Ligue 1. Un déplacement délicat pour les Parisiens qui pourraient en cas de contre performance dire adieu au titre. On suivra d’un peu plus loin les matchs de Ligue 2 avec un très alléchant Bourg-en-Bresse – Valenciennes. À suivre aussi, les quarts de finale du tournoi de Marrakech pour les vrai(e)s passionné(e)s de tennis. Nous on sera plutôt en train de boire des bières en terrasse à ce moment là.