Cette nuit avait lieu le Game 4 des finales NBA. Menés 3-0, les Cavs devaient absolument gagner pour éviter l’humiliation d’un sweep et faire en sorte que Draymond Green n’asperge pas leur vestiaire de champagne. 

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

On tient à vous prévenir. Le match a été MON-STRU-EUX. Le plus beau et le plus physique de tous ces playoffs. Il n’y a pas eu le moindre round d’observation. Le premier quart-temps a été tout simplement hallucinant. 49-33 pour Cleveland après 12 minutes de jeu. C’est un score après 3 quarts-temps en pro A. Une réussite insolente, des joueurs en mission. Même la meilleure équipe de la ligue invaincue cette saison en playoffs n’y pouvait rien. On se disait qu’ils allaient se calmer. Mais pas du tout. A la mi-temps, les Cavs mènent de 18 points, 86-68. Fin de match en Euroligue. Cette nuit, c’était à la mi-temps. 154, c’est d’ailleurs le record de points inscrits dans une mi-temps de finale NBA. Petit Kiri était déjà à 28 points. Oncle Drew avait des choses à se faire pardonner.

En deuxième mi-temps, les Cavs ont su maintenir leur avantage et ont continué à arroser depuis chez le voisin. 24 sur 45 à 3 points. Encore un record. Plus grand nombre de 3 points inscrits par une équipe dans un match de finale NBA. En manque de réussite dans ce secteur lors des 3 premiers matchs, les soldats de LeBron ont bien su régler la mire. 7/12 pour Kyrie. 6/8 pour Kevin Amour. Et 5/9 pour Jean René Smith. Propre messieurs. Malgré quelques frictions, les Cavs ont su rester sereins pour accrocher leur première victoire des ces finales. 137-116. Une bonne branlée et on repart à Oakland en conquérants.

Bilan : 40 points pour Irving (à 15/27 au shoot), un 9ème triple-double en finales NBA pour LeBron à 31 points (qui en a profité pour dépasser Magic à la 1ère place). Les 35 points de KD « Matuidi » Durant n’auront pas suffi. Il y aura un Game 5 en Californie. Rendez-vous dans la nuit de lundi à mardi.

Pour finir, on vous laisse avec l’action de la nuit. Dans le troisième quart-temps, le King s’ennuyait un peu. Du coup, il a décidé de se faire un alley-oop pour lui-même à l’aide de la planche et d’aller humilier KD. Un régal pour les yeux. On vous pose la vidéo ici pour que vous passiez un magnifique week-end.