Pas de miracle au Juventus Stadium pour Monaco. En même temps vu la fessée que les joueurs monégasques ont pris au match aller, on n’attendait pas beaucoup mieux au match retour. Plus d’équipe française en Ligue des Champions et bientôt plus aucune équipe tout court en coupe européenne. Il faut pas se leurrer, si Monaco ne l’a pas fait, Lyon ne le fera pas. Retour sur un match mené de main de maître par des Turinois qui verront la finale pour la deuxième fois en trois ans.

La Juventus va disputer sa neuvième finale de C1. Seules trois équipes, le Real Madrid (14), l’AC Milan et le Bayern Munich (11) ont fait mieux. Les 3 éliminations de Monaco en demi-finale de la compétition sont intervenues face à une équipe italienne : face à l’AC Milan en 1994 et face à la Juventus en 1998 et cette année. Ces trois phrases résument à elles seules la marche trop difficile à surmonter pour des monégasques dépassés à l’aller comme au retour. Après la sortie prématurée de Khedira sur blessure dès le quart d’heure de jeu, on aurait pu croire qu’il y avait des signes dans la vie d’un footballer qui ne trompaient pas. Pourtant c’est la Juventus qui se procure la première occasion à la 22ème minute de jeu. Après un échange avec Paulo Dybala, Gonzalo Higuain s’essaie à une frappe piquée du droit sur la droite de la surface. Le gardien monégasque Subasic est lobé, mais Glik écarte en catastrophe. Première alerte sur la cage du Rocher. Aux 25ème et 28ème minutes, ni Mandzukic, ni Pjanic n’arriva à tromper le gardien de l’ASM. Mais à la 33ème minute, c’en était trop pour des monégasques asphyxiés dans leur propre moitié de terrain. Après un relais d’Alex Sandro, le jeu passe à droite. Daniel Alves trouve Mario Mandzukic, qui bute de la tête sur Subasic, avant de finir du pied gauche malgré l’angle fermé (1-0). On se dit dès lors que c’est très mal embarqué. L’AS Monaco doit marquer 4 buts pour pouvoir se qualifier. Une mission quasi impossible. Kylian Mbappé tentera bien de secouer ses troupes à la 43ème et 44ème minute de jeu mais c’est ce diable de Dani Alves qui inscrira juste avant la pause le but qui mettra fin définitivement aux derniers espoirs monégasques. Sur un corner frappé côté gauche par Miralem Pjanic, Danijel Subasic sort et repousse avec les poings. A l’extérieur de la surface, côté droit, Alves ose la volée du pied droit et trompe le gardien (2-0). Monaco sauvera bien l’honneur en deuxième période grâce à son prometteur attaquant, Kylian Mbappé. Moutinho accélère dans la surface, côté fermé, malgré Marchisio et centre à ras de terre au premier poteau. Mbappé termine de près du pied droit (2-1). Supérieure, la Juventus élimine logiquement Monaco et se qualifie pour la finale 2017, le 3 juin à Cardiff où elle rencontrera le Réal ou l’Atlético. Ce qui est sur, c’est que cette équipe viendra de Madrid et vu la qualité de jeu proposée par les Turinois, elle a de quoi s’inquiéter de son déplacement au pays du dragon.