La Ligue 2 hier soir, ça ressemblait un peu à une grille de Loto. Personne ne pouvait deviner qui allait monter ou rester sur le carreau. En tout cas, on en connait dans le Nord qui sourient et d’autres qui sont encore en train de sécher leurs larmes. Retour sur une soirée folle !

C’était vraiment pas un Vendredi soir comme les autres. 38 pions inscrits pour une journée de Ligue 2, c’est quasiment du jamais vu et en plus le scénario était dingue, un scénario à la Gold, le dernier film où joue ce bon vieux Matthew McConaughey qui passe par tous les états. La victime de la soirée, c’est quand même le RC Lens qui après avoir ouvert le score chez eux, était virtuellement Champion de France de Ligue 2 puis Strasbourg a marqué alors les Lensois sont passés deuxième puis troisième pour finir à la place du con, la médaille en chocolat quoi, que tu croques en ayant envie de gerber, malgré une victoire 3-1 sur Niort.

Si miracle il n’y a pas eu à Lens, ce n’est pas le cas à Reims où Amiens est allé chercher une place sur le podium après avoir arraché une victoire ultra importante, la plus importante de leur vie, en Champagne. Les Amiénois verront pour la première fois de leur histoire la Ligue 1 grâce à un but à la 95ème minute de jeu (1-2) qui leur ouvrent les portes de l’Elite.

Enfin, Troyes a renversé une situation ultra délicate à Sochaux. Menés 2-0 à la mi temps, les Troyens se sont réveillés à l’heure de jeu et ont empilé 3 pions (2-3) pour s’imposer et jouer une équipe de Ligue 1 en perdition en barrage.

En bas de tableau, on savait que c’était déjà cuit pour Laval, on sait maintenant que le Red Star sort à point de Ligue 2 pour filer en National alors qu’Orléans disputera un barrage contre le 3ème de National.