Hier soir avait lieu la cérémonie des trophées UNFP au Studio Gabriel à Paris. Costards, cravates, coupes fraicheurs et bijoux qu’on ne voit jamais sur les terrains étaient de sortie. Monaco a quasiment tout raflé alors que Paris s’en sort plutôt bien. Retour sur une soirée dont le thème était rouge et blanc. C’est clairement pas un thème qu’on choisira pour nos prochains anniversaires mais on a fait avec. 

Meilleur espoir de la Ligue 1 : Kylian Mbappé 

Quelle surprise de voir ce joueur, qui a tout simplement explosé au grand jour un soir de Février lorsqu’il a été titularisé en quart de finale aller de Champions League contre Manchester City, remporter le trophée. Avec 14 buts et 8 passes décisives, il était incontestablement favori dans cette catégorie. Emmanuel Macron appréciera.

Meilleur entraineur de Ligue 1 : Leonardo Jardim 

Le charpentier portugais ne sait pas que poser des dalles sur du ciment et couler du béton. Il a réussi son pari d’emmener son équipe en demi finale de Ligue des Champions et remporter le titre de Champion de France. Voila quelqu’un qui n’a pas besoin de parler pour se faire comprendre. Bravo à toi Léo, tu portes le même diminutif que notre numéro 10 préféré du Barca. Emery rit encore jaune.

Meilleur gardien de Ligue 1 : Danijel Subasic 

C’est complètement mérité pour ce gardien qui n’aura encaissé que 29 buts cette saison. Si Monaco est deuxième meilleure défense de notre championnat, c’est en grande partie grâce à lui. Ce qui est un peu moins mérité, c’est de voir Cédric Carrasso non sélectionné dans la liste des nominés. Le mec s’envoie une blessure, perd sa place de numéro 1, revient et empile les arrêts comme tu manges un Mcdo et tout le monde s’en branle. Même la direction ne veut pas le prolonger. Dur.

Meilleur joueur français de l’étranger : N’Golo Kanté 

N’Golo a été élu meilleur joueur de France, d’Espagne, d’Italie, d’Inde… d’Egypte, de Roumanie… d’Irlande, du Congo dans la même soirée. Ce surhomme a survolé sa saison avec les blues de Chelsea qui a remporté le titre cette année. La légende dira qu’il est déjà arrivé à Londres avec son trophée après avoir remonté la Seine et s’être envoyé 100km à la nage. À l’heure où l’on parle, il est 21h.

Meilleur joueur de Ligue 2 : John Bostock 

Bravo à toi Johnny ! En même temps, au vu de l’énorme saison qu’est en train de réaliser le Rc Lens, c’est pas étonnant. On espère te voir jouer l’an prochain en Ligue 1. Tu le mérites. Même si il y a fort à parier que t’ailles croupir sur un banc à Newcastle, on croit encore que les joueurs de foot ne sont pas tous des cons. Bises.

Meilleur gardien de Ligue 2 : Nicolas Douchez 

Nico, il passe de Rennes à Paris puis il décide d’aller faire un petit tour en Ligue 2 voir si il est encore en canne et il repart avec le trophée. Quadruple champion de France avec Paris, le CV était plutôt bon en arrivant à Lens. Il a répondu de la plus belle des façons à ses détracteurs qui annonçaient avant le début de la saison qu’il ne mettrait pas un pied devant l’autre.

Meilleur arbitre de Ligue 1 : Clément Turp.. euh Ruddy Buquet 

Le doublé pour Ruddy. Deux trophées en deux saisons. Chapeau bas l’artiste. Comme quoi, on a pas le même maillot mais on a la même passion. Oui, nous aussi, on aime mettre des rouges à nos stagiaires quand ils nous emmerdent. Jean Michel Aulas est arrivé trop tard avec sa valise remplie de billets pour changer d’enveloppe et mettre Turpin à la place. Too busy.

Plus beau but de la saison : Memphis Depay

Ok le but est beau, il se retourne, il envoie un avion téléguidé en phase montante puis descendante à 200 km/h sous la barre mais n’importe qui peut le mettre celui ci si t’as un piquet en guise de gardien en face. Quand tu vois que Thauvin finit deuxième alors que des frappes comme ça, on en voit tous les quatre matins dans les JT sport en Angleterre, c’est sacrément culotté. Vive Rolan.

Meilleur joueur de Ligue 1 : Edinson Cavani

El Matador a empilé les buts comme des perles cette saison. 35 buts en 35 matchs, 1 but par match c’est quand même fort. Le mec se levait tous les dimanches matins en se disant « teh ce soir je vais planter mon petit but, faire ma petite célébration du flingue et repartir gambader sur le pré ». Fort.

Équipe type de Ligue 1 : Monaco rafle quasiment tous les postes

Pas de surprise dans cette équipe qui pourrait aller taper tout le monde. Subasic garde les cages devant Mendy, Sidibé, Silva et Glik. Un milieu de terrain à trois avec Verratti, Silva et Serri. Devant, ça pue le but et les pénaltys avec Lacazette, Mbappé et Cavani.