Le divin chauve Infantino l’a dit : l’arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Une avancée très importante dans le monde du football. Comme promis, voici un deuxième épisode de notre saga « Et si la vidéo ». On va s’intéresser à 3 matchs plus historiques qui auraient pu être complètement bouleversés si la vidéo avait existé. 

1986 – Quart de finale de la Coupe du Monde – Argentine vs Angleterre 

Nous sommes le 22 juin 1986 au Stade Aztèque à Mexico. Un stade mythique pour un match qui l’est peut-être encore plus. On joue la 51ème minute du match. Le grand Maradona est au duel dans les airs avec le portier anglais Peter Shilton. Maradona remporte son duel et met le but au fond des filets. L’Argentine mène 1-0 puis 2-0 grâce à un doublé de Diego sur un raid solitaire absolument magique. L’Angleterre finira par s’incliner 2-1. Les argentins soulèveront le trophée quelques jours plus tard. Maradona est un dieu. Mais ce que l’arbitre n’a pas vu, c’est que Maradona a marqué le premier but de la main. « Un poco la cabeza de Maradona y Potro poco con la mano de Dios » déclara l’argentin à la fin du match. Le surnom mythique de ce but est né : la main de Dieu.

Mais si l’arbitrage vidéo avait été en vigueur, l’arbitre aurait évidemment annulé le but. Le score aurait toujours été de 0-0. Et on peut se demander si l’Angleterre n’aurait pas pu arracher la victoire dans les derniers instants grâce à l’inévitable Gary Lineker. L’Angleterre remporte ce match et gagne sa deuxième Coupe du monde cette année-là. Maradona passe à côté de son rêve et ne remportera jamais le Graal ultime. Peut-être que moins de pression aurait été par la suite mise sur Messi et qu’il aurait joué plus libéré sa finale de 2014 contre l’Allemagne et aurait remporté cette Coupe du monde que Maradona avait échoué à ramener dans son pays.

2002 – Huitième de finale de la Coupe du Monde – Corée du Sud vs Italie 

Il y a 15 ans, la Coupe du Monde se jouait en Corée du Sud et au Japon. Un mauvais souvenir pour nos bleus éliminés dès les poules. Mais un triste souvenir également pour les italiens qui ont été volés en 1/8ème de finale contre l’un des deux pays hôtes, la Corée du Sud. Les deux équipes se neutralisent (1-1) lors des 90 minutes de jeu réglementaires. Une prolongation avec système du but en or doit être joué. Totti est d’abord expulsé injustement par l’arbitre de la rencontre Byron Moreno. Puis un but est refusé à l’Italie pour un hors-jeu totalement imaginaire. La Corée du Sud finit par l’emporter en marquant à la 117ème minute. Les coréens perdront finalement en demi-finale contre l’Allemagne après un match également scandaleux contre l’Espagne en quarts de finale.

Si la vidéo avait existé, l’Italie aurait remporté ce match en prolongations et la Corée du Sud n’aurait jamais du dépasser les 1/8ème de finale de sa Coupe du monde. L’Italie aurait battu l’Espagne, l’Allemagne puis finalement le Brésil en finale pour accrocher une 4ème étoile sur son maillot. En 2006, lors de la Coupe du monde en Allemagne, ils se seraient présentés dans la peau du tenant du titre et n’auraient pas résisté à la pression et la France aurait gagné sa 2ème Coupe du monde. On s’enflamme complètement, ok. Mais rien que l’idée laisse songeur.

2009 – Demi-finale retour de la Ligue des Champions – Chelsea vs Barcelone 

Au match aller, les Blues ont réussi l’exploit de ne pas prendre de but au Camp Nou et ainsi de ramener un 0-0 inespéré. Ils arrivent ainsi pleins de confiance à Stamford Bridge pour aller chercher une seconde finale consécutive. A la 9ème minute de jeu, Essien marque un but absolument fabuleux et qualifie provisoirement Chelsea. Les Blues maitrisent leur sujet pendant 92 minutes jusqu’à une inspiration géniale d’Iniesta qui propulse les Blaugrana en finale contre Manchester United. Son missile fait exploser en lambeaux les espoirs londoniens. Stamford Bridge est assommé. Didier Drogba, remplacé plus tôt dans le match, rentre sur le terrain et pète un câble contre l’arbitre du match M. Ovrebo. Il a notamment lâché cette phrase mythique : « That’s a fucking disgrace ». Traduction pour ceux qui sont fâchés avec leur prof d’anglais : « C’est une putain de honte ».

En effet, énormément de situations litigieuses ont eu lieu dans la surface barcelonaise ce soir-là. Au moins 2 pénaltys auraient du être sifflés en faveur de Chelsea. Ainsi, s’il y avait eu la vidéo, on peut très clairement imaginer qu’au moins un des pénaltys eut été transformé et qu’on aurait assisté à un remake de la finale de 2008 United – Chelsea. Selon certains, c’est l’UEFA qui en aurait décidé autrement. Toujours est-il que Manchester United aurait pu gagner sa deuxième coupe aux grandes oreilles d’affilée et ainsi conserver son bien (la dernière fois que cela a été fait c’était en 89-90 par le Milan AC). Cristiano Ronaldo aurait encore marqué en finale et aurait gagné son deuxième ballon d’or d’affilée en lieu et place de Lionel Messi.