#30 : Alisson Becker

#29 : Mario Mandzukic

#28 : Jan Oblak

#27 : Diego Godin

#26 : Edinson Cavani

#25 : Gareth Bale

#24 : Thibaut Courtois

#23 : Luis Suarez

#22 : Sadio Mané

#21 : Karim Benzema

#20 : Sergio Agüero

#19 : Roberto Firmino

#18 : Hugo Lloris

#17 : Marcelo

#16 : Ivan Rakitic

#15 : Neymar

#14 : Isco

#13 : Sergio Ramos

#12 : Harry Kane

#11 : Kevin De Bruyne

#10 : Paul Pogba

#9 : N’Golo Kanté

#8 : Eden Hazard

Intro

Et un 4ème champion du monde. Oui mesdames et messieurs, un 4ème. Peut-être trouverez-vous ça injuste pour Raphou Love que je ne le mette pas plus haut. Mais je n’ai jamais été de ceux privilégiant démesurément –et je dis bien démesurésement– le palmarès à ce que je vois sur le terrain et dans les chiffres. Bref, on y reviendra au moment du contrôle technique. 

Débuts

On commence par une première affirmation. Bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle, je ne sais pas, tout dépend du point de vue. Raphaël Varane est né à Lille. Ça pourrait être le début d’un reportage de Crimes sur NRJ12. Mais que nenni, c’est un conte de fées que je m’apprête à vous narrer. 

Raphaël est extrêmement attaché au nord de la France. Il fait quasiment tout son parcours junior au RC Lens, les Sang et Or et y commencera sa carrière professionnelle en 2010 alors qu’il n’a que 17 ans. Il montre de sacrées belles choses le bonhomme. Mais problème, Lens descend en Ligue 2. Il ne peut pas rester, même à la demande de Rihanna (I want you to stayyyyyyyyy). 

Madrid

Zizou, alors conseiller du président Florentino Perez au Real, fait le forcing et arrive à convaincre Raphaël juste avant l’été 2011. Quelques semaines avant son bac. Je m’en souviens, je l’ai passé cette année-là aussi. Mais moi, j’avais pas eu d’offre du Real Madrid. Même sur FIFA. Varane, en bon élève qu’il est, passe son bac ES, et file ensuite à Madrid. Il a plus le temps pour tes conneries le mec. 

Varanito à Madrid, ce n’est pas un long fleuve tranquille. La concurrence a été compliquée avec Ramos et Pepe. Mais c’est quand même 245 matchs depuis 2011. Pas dégueu quand même. Et puis aujourd’hui, Rapha c’est un patron. Enfin jusqu’à la saison dernière. On va éviter de parler de ce qu’il se passe depuis que CR7 s’est barré. Parce que ça sent très mauvais. 

Contrôle technique

Cette saison, Raphaël s’est envoyé une 4ème Champions League et la Coupe du Monde. C’est lui a le plus beau palmarès du football mondial dans cette liste. Zéro doute. Il a réalisé une Coupe du Monde tellement solide. Avec en prime un petit but familial en quart de finale. Mais voilà, il est défenseur et n’a pas eu le même impact sur son club qu’un Modric ou un Cristiano. 7ème c’est quand même fabuleux mon pote.

Pour la version vidéo, c’est par ici :