Débuts

Il est né à Novo Hamburgo. Non, ce n’est pas le nom du burger au foie gras du restau en bas de chez toi mais une cité brésilienne de 250.000 habitants située non loin de Porto Alegre. Rien à voir avec Patrice Alegre, le tueur en série, le petit Alisson ne ferait pas de mal à une mouche. Un moustique en revanche c’est une autre histoire, Dieu sait à quel point ils sont féroces au Brésil. 

Rome

Formé au pays, Becker, bien plus raisonné que son pote Boris, file à Rome à 24 ans, alors que le Spritz n’était encore qu’un fragment d’idée. 

Son aventure romaine prend de l’épaisseur lorsqu’il se mange 4 pions dans la tronche contre le Barça en quart de finale aller de la Champions League il y a quelques mois. Heureusement pour lui, la bravoure de ses coéquipiers combinée à la faiblesse défensive des catalans ont permis à son équipe de rejoindre le dernier carré. 

Ce fameux dernier carré. Alisson a vu rouge contre les Reds. Alisson au pays de Salah. Salah régale, Salah se régale, Alisson en prend 5 à Anfield. Et ne venez pas me parler de boulettes, elles sont restées dans le couscous ce soir-là. La Roma laisse Liverpool se faire écrabouiller en finale quelques semaines plus tard.

Russie

Mais la saison est loin d’être finie. Direction la toundra de Poutine. Il y a une Coupe du Monde à aller gagner. Pardon, ne racontons pas la fin avant que le film ne commence. J’ai une sainte horreur du spoil. Au fait, Gossip Girl c’est Dan, et Voldemort meurt à la fin d’Harry Potter. Je m’égare. Reprenons le train du mondial russe. 

On ne va pas se mentir. Le grand Becker de 193cm a surtout fait parler de lui en explosant un gros ballon rouge. Images reprises par ces petits comiques de TF1. Sinon, niveau football, Alisson n’a rien su faire, il s’est fait carjacké en quarts de finale par la meilleure équipe du mondial qui méritait très largement de gagner mais qui a autant d’étoiles sur le maillot qu’Hazard et Courtois auront de ballon d’or, la Belgique. 

Liverpool

Le périple russe prenant brusquement fin, il fallait penser à l’après. Hors de question de rester chez ces loosers d’italiens. Donc, à la manière d’un Kevin Durant, Alisson rejoint son bourreau Liverpool et devient le gardien le plus cher du monde. On parle quand même de 75 millions d’euros. Pour un mec qui porte des gants. Heureusement que ton jardinier n’est pas aussi gourmand. Enfin quelque chose pour laquelle on va retenir avec gloire Alisson Becker : gardien le plus cher du monde. Mais trois semaine plus tard, Chelsea pète une pile et balance 80 patates de Roman sur un basque, Kepa Arrizabalaga. Ça ressemble à une demande de rançon de l’ETA mais il n’en est rien. 

En ce début de saison, Alisson cartonne. 5 buts encaissés en 11 matchs de championnats. Pourvu que ça dure. En attendant, je suis confus, mais je ne peux pas te mettre plus haut qu’à cette 30ème place. Tu n’as rien gagné. Mais persévère, et peut-être que tu seras 26ème l’année prochaine.

Pour voir la version audio, c’est juste en dessous. N’hésitez pas à balancer du pouce bleu si ça vous plait.