Au fil de la journée, au compte-gouttes a été dévoilée la liste des nominés pour le Ballon d’or 2018. Ils sont 30 à figurer parmi les prétendants. La hiérarchie mondiale est établie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une fois n’est pas coutume, elle fait la part belle aux joueurs offensifs. Le Vestiaire du Sport vous balance les 30 bonhommes sur un plateau avec le pourcentage de chances de chacun de remporter le Graal. Décapsule ta Kro, tout est prêt. 

1- Neymar (12%) : Des stats en baisse mais néanmoins un acteur majeur de la Remontada. Plus gros transfert de l’histoire, il évolue à un très très haut niveau au PSG. Mais, il y a encore plus fort…

2- Luka Modric (15%) : Ce mec est un des joueurs les plus talentueux du monde. Un pur génie. Un grand artisan du back to back Champions League du Real. Le foot lui dit merci à chaque match.

3- Paulo Dybala (9%) : Il le gagnera le Ballon d’Or, c’est une évidence. Ce joueur est en pleine émergence. Il a été exceptionnel toute la saison avec la Juve. Paulo c’est l’avenir.

4- Marcelo (10%) : Le meilleur latéral gauche du monde dans le club qui est au sommet du foot européen depuis 2 ans. Indispensable au collectif madrilène. On ne le voit pas ailleurs.

5- N’Golo Kanté (5%) : Le poumon. Après une saison 2015-2016 de grande qualité avec Leicester, le milieu défensif a poursuivi sur sa lancée avec Chelsea pour remporter un 2ème titre de champion d’Angleterre consécutif. Et les Bleus ont besoin de lui.

6- Luis Suarez (6%) : Membre d’un des trios d’attaquants les plus prolifiques de l’histoire, Suarez est plus que jamais indispensable au Barça depuis le départ de Neymar.

7- Sergio Ramos (14%) : Comme on dit en NBA, l’homme clutch. Un des meilleurs défenseurs de l’histoire, pièce maîtresse de la Maison Blanche. Sergio, c’est l’âme de Madrid.

8- Jan Oblak (0,0001%) : Un très bon gardien, rien à dire. Mais les gardiens et le Ballon d’Or, ça fait 12.

9- Philippe Coutinho (2%) : Un des plus grands génies à l’heure actuelle. Mais il est dans une équipe qui ne gagne pas, donc il perd en visibilité. Peut-être qu’un petit tour du côté de la Catalogne lui aurait permis de franchir une étape.

10- Dries Mertens (0,1%) : Bon joueur qui aide beaucoup Naples. Mais bon voilà quoi.

11- Kevin De Bruyne (1%) : Star à Manchester City, joueur vraiment très très solide avec de grosses qualités. Guardiola compte sur lui pour bâtir quelque chose de grand.

12- Robert Lewandowski (5%) : Un des top attaquants mondiaux. Un vrai numéro 9. On le sait, il a des envies de départ. Et au vu de la situation actuelle au Bayern, on le comprend.

13- David De Gea (0,1%) : Top gardien qui permettra peut-être à United de rejouer les têtes d’affiche en Premier League. Mais bon, le Ballon d’or, soyons sérieux.

14- Harry Kane (3%) : Un des grands attaquants en devenir. Le 9 de Tottenham casse absolument tout cette saison. Mais bon, à Tottenham, ça risque d’être compliqué de gagner des titres.

15- Edin Dzeko (0,1%) : L’attaquant bosnien a repris des couleurs depuis qu’il est à l’AS Rome. Mais bon, de là à imaginer pouvoir gagner le Ballon d’or, il y a un monde.

16- Antoine Griezmann (4%) : Depuis l’Euro 2016, c’est un peu moins bien niveau stats et influence dans le jeu de son équipe. Mais il reste un top attaquant qui sera un élément clef de l’EDF pour la Coupe du Monde.

17- Toni Kroos (9%) : 2 Ligues des Champions consécutives, un rôle décisif avec l’équipe d’Allemagne, Toni Kroos pèse. Le roi de la passe laser.

18- Sadio Mané (1%) : Futur immense joueur. Espérons pour les Reds qu’il y reste.

19- Gianluigi Buffon (300000%) : Evidemment on déconne mais la légende italienne mérite sa place sur le podium tant sa campagne de Champions League -jusqu’à la finale- a été exceptionnelle. Et la régularité de la Juve est également dûe à ses performances.

20- Radamel Falcao (7%) : La résurrection. A Monaco, Falcao est redevenu l’immense attaquant qu’il était. Extrêmement efficace en Champions League et artisan du titre en Ligue 1, Falcao est une machine à buts.

21- Lionel Messi (25%) : Niveau stats pures et dures, c’est le meilleur en Europe. Personne ne fait mieux que lui si on prend compte les buts et les passes. Mais malheureusement pour lui, le Barça a subi une grosse déconvenue en quarts de finale de Ligue des Champions face à la Juve. La Liga a été perdue au profit du rival madrilène. Pas de 6ème ballon d’or à l’horizon…

22- Pierre-Emerick Aubameyang (5%) : Aubam’ à Dortmund, c’est une affaire qui roule. Il est bien là-bas malgré les avances annuelles du Real. Encore une marge de progression.

23- Edinson Cavani (5%) : Ca fait plaisir de le voir notre Matador. Un vrai 9 comme on les aime et comme il reste trop peu. Il ne peut pas être en tête de liste à cause de la Remontada et de la perte du titre. Mais attention à l’année prochaine avec ses potos Neymar et Mbappé.

24- Mats Hummels (3%) : Gros gros défenseur du Bayern. Mais bon, quarts de finale en Champions League oblige, on reste sur du 3%.

25- Karim Benzema (5%) : Un des meilleurs attaquants du monde. Aucun doute là-dessus. Et au vu des dernières performances des Bleus, DD aurait tort de s’en priver en vue de la Coupe du Monde russe.

26- Cristiano Ronaldo (99%) : Aucun doute cette année. C’est lui l’immense favori et il remportera un 5ème ballon d’or et va égaliser avec Messi. Liga-Champions League, des matchs exceptionnels à partir des quarts. Il est devenu l’homme clutch européen.

27- Eden Hazard (3%) : Grosse saison à Chelsea pour le belge qui a retrouvé son plus haut niveau. Cette nomination est méritée.

28- Leonardo Bonucci (6%) : Gros gros défenseur qui a porté la Juve jusqu’à la finale de la Champions. Son transfert au Milan a beaucoup fait parler, à lui de confirmer.

29- Isco (7%) : Quel joueur. Un autre de la liste des génies. Il est littéralement en train d’exploser et Zizou a enfin compris son rôle et son importance. Il a clairement le potentiel pour remporter ce trophée plus tard.

30- Kylian Mbappé (9%) : Ca peut paraître beaucoup vu le nombre de matchs joués. Mais il a été déterminant contre City et Dortmund et son arrivée au PSG a confirmé l’immense talent qu’est le sien. Il va tout casser dans la capitale et il remportera le Ballon d’or. Et plutôt deux fois qu’une.