D’André Pierre Gignac, on se souviendra surtout de son action vendangée en finale de l’Euro 2016 contre le Portugal. Cette frappe, venue s’écraser sur le poteau, aurait pu lui valoir la légion d’honneur si celle ci avait fait trembler les filets. Malheureusement, on connait tous la suite de cette histoire et elle nous fait encore mal au coeur. Dédé, si tu nous lis, sache que nous ne te pardonnerons jamais. On vit avec depuis plus d’un an mais on n’oubliera pas. En attendant, c’est ton anniversaire et comme tu as le même âge que Lebron James, tu mérites ta place sur notre site. Mais calme toi, le Vestiaire du Sport ne t’élèvera jamais au rang de King, tu resteras à jamais un petit tigre inoffensif qui ne fait pas de mal à une mouche.

05/12/1985

C’est le moment que tu choisis pour sortir du ventre de ta mère. Un beau bébé pas forcément prédestiné à faire une carrière dans le football vu ta corpulence mais bon, il parait que les bébés moches à la naissance deviennent de beaux garçons au fil du temps. L’auteur de cet article cherche encore quel est le con qui a pu dire ça, lui qui a un début de calvitie et un corps de poulpe mort à même pas 24 ans.

1,85 – 84

Sachant que la taille moyenne d’un homme est de 1, 756m, on peut considérer que tu te situes dans la fourchette haute. Pas forcément un avantage quand on sait le nombre de buts que tu as inscrit de la tête. Au niveau du poids, on est quand même sur une sacrée bête. T’as souvent été raillé pour ton surpoids et après un calcul savant pour connaitre ton IMC, on peut t’annoncer qu’il est de 25. C’est limite, limite avec le surpoids (à partir de 26) mais tu restes de corpulence normale apparemment. C’est bien mon Dédé.

5

C’est le nombre de clubs que tu as connu dans ta vie. Cinq clubs donc forcément cinq McDonald’s : celui de Lorient entre 2004 et 2007 avec un stop à Pau entre 2005 et 2006, puis celui de Toulouse entre 2007 et 2010, celui de Marseille entre 2010 et 2015 et depuis deux ans, tu saignes celui de Monterrey au Mexique. D’ailleurs tu trouves que le Mcdo français a meilleur goût que le mexicain. C’est pourquoi tu demandes toujours à ton père Christian, de glisser dans les colis qu’il t’envoie, un petit cheeseburger bien de chez nous.

464 – 194

Le premier nombre correspond au nombre de matchs que tu as joué en professionnel, le deuxième le nombre de buts que tu as marqué. L’inverse aurait été préférable, mais tu aurais déjà gagné huit ballons d’or et si c’était le cas, crois moi qu’on aurait été au courant et que tu serais en photo de couverture et de profil de notre page Facebook. On aime bien les mathématiques du coup on a encore fait un calcul savant et on peut t’annoncer que tu as marqué 0,41 buts par match, ce qui fait quasiment un demi but par match. C’est franchement pas dégueulasse et rien que pour cette statistique, tu as le droit de manger une frite, tiens c’est cadeau. 41 buts à Toulouse, 77 à Marseille et 59 depuis que tu es parti au Mexique, t’es sur que c’est pas toi Messi ? Parce qu’en vrai nous on trouve que tu lui ressembles un peu. D’ailleurs, tu ressembles aussi à Alessandrini, mais ça on sait pas si c’était vraiment utile de te le dire, désolé.

36 – 7

Non c’est pas les prochains numéros du Loto Dédé et de toute manière vu ton salaire t’en as pas franchement besoin. 36 matchs en Equipe de France et 7 buts, ça c’est faible tu le reconnais ? À la limite on s’en fou un peu mais tu sais autant que nous, qu’avec un huitième but en finale de l’Euro 2016, tout le monde en aurait eu rien à foutre de tes statistiques de défenseur central. Tu fais chier, voilà, on se déchaine mais bordel, t’es payé à quoi foutre sur un terrain si t’es pas capable de planter un but qui aurait mis tout le monde en RTT le lendemain ? Pourtant ça partait bien. Premier match en Lituanie, tu rentres, tu délivres ta passe pour Ribéry. En 2010, t’es appelé pour la Coupe du Monde mais comme tous tes potes, tu descends pas du bus. Trois ans plus tard, tu reviens puis tu repars mais à la surprise générale t’es appelé pour participer à l’Euro et tu nous plombes.

24

C’est le nombre de pions que tu as réussi à planter en une saison en championnat avec le Toulouse Football Club. D’ailleurs si tu veux y refaire un petit tour, t’es le bienvenu, parce que tout le monde a gaulé qu’Andy Delort, c’était une contre façon de ton sosie. Cette même saison (2008-2009) t’es élu étoile d’or par France Football et t’es dans l’équipe type de Ligue 1.

28

Mais t’as fait mieux au Mexique mon gros cochon. 28 pions en 39 matchs avec les Tigres de Monterrey. T’as vraiment fait le bon choix en te cassant de notre Ligue 1. De toute manière t’aurais troué tous les canapés d’angle Conforama avec ton cul si pointu. T’es même élu meilleur joueur du championnat mexicain la même année (2015-2016). Chapeau l’artiste, on t’offre un sombréro.

2,2 VS 1

Franchement t’es pas comme les autres Dédé, soit t’as le coeur sur la main et t’as sacrifié beaucoup d’argent pour te casser au Mexique, soit t’es vraiment le roi des cons. Mais comme on a pas envie de te juger, on va dire que c’est pas toi qui a signé ton contrat. Mec, tu touchais 2,2 millions par an à Marseille et t’as quitté un pont d’or pour toucher 83 333€ par mois soit 1 million d’euros par an au Mexique. Mais pourquoi t’as fais ça ? On va finir par croire que t’as privilégié ta carrière et que t’es quelqu’un de bien, c’est chiant. APG c’est pas Air France, c’est Easy Jet, un mec low cost.

4

C’est le nombre de gamins que tu as eu. Dans la famille des noms complètement pourris, on demande Léonard, Grâce et Eden. Mais le meilleur reste à venir, t’as carrément appelé un de tes fils André Pierre Junior. Tu t’es pris pour qui ? Que le père de Neymar appelle son fils comme ça, normal mais toi ?

Bon allez on arrête les bêtises, cet article est évidemment à prendre au second degrés. On l’aime André Pierre et ce qui nous manque particulièrement en Ligue 1, c’est la finesse de ces frappes enroulées dont il avait le secret. Après ce qu’on vient de t’infliger, on est obligé de te pardonner pour ton manque de réalisme le 10 Juillet 2016. Tu n’es pas un héros mais tu n’es pas non plus personne. Tu es Dédé, le tigre mexicain qui fait peur à toutes les défenses d’Amérique centrale. Happy Birthday !