Hier soir avait lieu le gros choc de ce début de saison entre les deux meilleures équipes de la Ligue : Warriors vs Celtics. Les number 1 de l’Ouest vs les number 1 de l’Est. Ca promettait au TD Garden. 

Les Celtics accueillaient les Warriors après 13 victoires consécutives. Depuis leur 2 défaites inaugurales et la blessure effroyable de Gordon Hayward, Boston est sur quelque chose de plutôt pas mal. La meilleure défense de la Ligue, un collectif bien huilé, une vraie âme et un nouveau leader en la personne de Kyrie Irving. En face, les Warriors restaient sur une belle série eux aussi et arrivaient bien confiants au TD Garden.

Concernant le match, Golden State a clairement dominé la première mi-temps. Efficacité, mouvements, réussite, tout y était. En face, les C’s n’étaient que l’ombre d’eux-mêmes avec pas mal de pertes de balles et d’échecs au shoot. Mais lors du 3ème quart-temps, suite à une série de turnovers et de shoots ratés complètement dégueulasse des Warriors, Boston s’est rapproché et est même passé devant avant le début du 4ème quart-temps.

Lors du dernier acte, on a assisté à un mano a mano assez haletant. Mais les californiens ont été trop indisciplinés et ont envoyé les Verts sur la ligne beaucoup trop souvent. Et finalement, Boston a eu le dernier mot malgré une faible réussite au shoot (moins de 40%) mais grâce à une meilleure répartition des mots. Score final : 92-88.

Les immondes performances de Curry et Thompson (8 sur 32 au shoot) expliquent en partie ce scoring très inhabituel pour les Warriors. Mais il faut aussi donner beaucoup de crédit à la défense de Boston qui a été très agressive et efficace. Ca fait maintenant 14 victoires de rang.

Enfin, mention spéciale du Vestiaire du Sport pour Jaylen Brown, qui, malgré la perte de son meilleur ami la nuit précédente, a terminé meilleur marqueur de son équipe avec 22 points. Chapeau bonhomme !