Vous allez me prendre pour un fou mais qui ne rêve pas d’un retour sacré sur terre battue pour l’homme le plus titré au monde encore en activité ? Personne. Même les fans de Djokovic et Nadal signeraient pour un sacre du Roi Federer, non pas parce qu’ils le souhaitent mais uniquement parce que pour l’histoire, ça serait tout simplement fabuleux. Je vous donne 10 raisons de croire que Federer peut le faire. Roland Garros est dans un mois, on peut tout écrire on s’en fou complètement. Je ne m’amuserais pas à écrire un article « 3 raisons pour lesquelles Lucas Pouille peut passer le premier tour à Roland Garros » puisqu’il n’y en a pas une. C’est parti.

1. Parce que Roger Federer reste Roger Federer

C’est bête à dire mais qu’on le veuille ou non, Roger Federer est imprévisible. On ne va pas retracer son palmarès parce que vous trouverez 300 articles sur ce sujet-là mais si on s’attarde uniquement sur son début d’année, c’est globalement très satisfaisant. Vainqueur de la Hopman Cup, il est tombé sur meilleur que lui à l’Open d’Australie. Puis vainqueur à Dubaï, finaliste à Indian Wells et vainqueur à Miami, le voilà avec deux titres dans la valise, une finale et un quart de finale. Pas mal pour un mec qui a le double de l’âge de Félix Auger-Aliassime (ils sont nés le même jour). On sait que Federer attache une importance particulière aux grands rendez-vous, celui-ci, qu’on le croit ou non, en est un. Alors oui, on va me dire que « la terre c’est pas son truc » mais en même temps quand tu regardes Monte Carlo et Barcelone, tu te dis que pas grand monde met un pied devant l’autre à l’heure actuelle alors pourquoi n’aurait-il pas une chance, petite soit-elle, d’aller gratter un nouveau tournoi du Grand Chelem.

2. Parce qu’il n’est jamais aussi fort que quand il revient sur le circuit

Roger Federer sait se faire désirer. Son dernier match à Roland Garros date de 2015 contre Stan Wawrinka, son frère d’arme où il avait été rousté en trois petits sets. Soit. Mais si l’on regarde les dernières fois où Roger Federer eut fait une grande pause dans ses saisons, on constate quoi ? Il se blesse dans sa baignoire en 2017, il ne joue pas pendant 8 mois, que fait-il en revenant ? Il enquille l’Open d’Australie et le Super Sunshine. Idem au printemps quand il décide de faire l’impasse sur la terre battue pour mieux remporter Wimbledon quelques mois plus tard. Federer est un homme de défi, celui-ci en est, peut être est-il insurmontable, mais l’histoire nous prouve en tout cas le contraire.

3. Parce que Nadal, Djokovic et Zverev déçoivent

Lorsqu’il voit les derniers résultats de ses principaux concurrents, Roger Federer doit bien rigoler. Nadal, le meilleur joueur de tous les temps sur ocre qui ne passe ni les demies à Monte Carlo, ni à Barcelone. Alexander Zverev qui passe seulement un tour à Monte Carlo puis perd pour son premier match à Barcelone. Novak Djokovic qui perd en quarts de finale à Monte Carlo et qui semble bien moins fringuant que lors de la fin de saison dernière. Bref autant de joueurs qui ne sont pour l’instant pas au niveau. Je ne doute pas qu’ils le seront, surtout Rafa qui va beaucoup travailler physiquement pour avoir assez de bagage pour ne pas perdre au meilleur des cinq sets mais je dis juste que pour le moment et après seulement deux tournois, on ne peut pas dire que la concurrence montre à Federer que son retour risque d’être plus compliqué que prévu. Madrid et Rome permettront de mieux jauger la forme actuelle de tout le monde même si Federer ne s’est inscrit qu’en Espagne.

4. Parce que Dominic Thiem n’a pas encore la carrure pour remporter un Grand Chelem

Ça me fait quand même beaucoup rire de lire des articles sur Dominic Thiem. Depuis son sacre à Barcelone, tout le monde s’accorde à dire qu’il est capable de gagner Roland Garros. Je dis doucement les ami(e)s. Certes, il a battu Rafa en deux sets et a vraiment été bon mais ce tournoi est un ATP 500, pas forcément un objectif pour tout le monde et celui-ci se jouait en deux sets gagnants. Est-ce que Dominic Thiem est capable au meilleur des cinq manches de battre un Rafa ou un Djoko, je ne suis pas sûr. Rappelez-vous quand même l’an dernier. En finale, il s’était fait croquer 4,3, et 2 par Rafa. Tout le monde a peut-être envie de trouver un nouveau roi à Roland Garros mais soyons réalistes, un Nadal-Thiem en cinq manches à Roland Garros, je peux vous assurer que l’espagnol ne reproduira certainement pas la même prestation qu’à Barcelone. Finalement pour Federer, il faudrait éviter les deux hommes pour aller le plus loin possible et prendre confiance en son tennis.

5. Parce qu’il n’a absolument aucun point à défendre

C’est bête à dire mais Roger Federer pourrait venir en marcel, chaussettes, tongs que ça choquerait personne. Le mec vient, va se tester à Madrid et derrière va jouer un tournoi qu’il a quand même coché dans son calendrier sans aucun point à défendre. Déjà, Roger ne s’inscrit pas à un tournoi s’il sait qu’il ne sera pas à 100%. Selon moi, il ne viendra pas faire de la figuration. Deuxièmement, Roger va venir libérer. Je ne dis pas qu’il apporte une importance cruciale aux points mais il a prouvé il n’y a pas si longtemps que ça, que des points restent importants surtout quand il s’agit de récupérer la première place mondiale à Rotterdam en plein mois de Février. Le fait qu’il n’ait aucun point à défendre va lui permettre de jouer encore plus libéré. On sait que Federer n’est jamais aussi bon que lorsqu’il joue relâché. Il n’a aucune pression, vraiment aucune alors attention au suisse qui dort.

6. Parce qu’il fêtera les dix ans de son sacre

Tout un symbole. Roger Federer revient 10 ans après son seul et unique sacre parisien. Comme l’Equipe de France de football a glané sa deuxième étoile 20 ans après, comme les Girondins de Bordeaux ont glané un deuxième titre de champion de France en 2009, 10 ans après leur titre de 1999. Et des comme ça, j’en ai à la pelle. Roger Federer est un joueur qui écrit l’histoire et l’histoire est faite de petits symboles comme ceux évoqués au-dessus alors pourquoi pas. Je suis peut-être fou mais l’histoire serait quand même sacrément belle. 10 ans après, Federer qui remporte à nouveau RG, ça serait fort de café, c’est presque plus bandant qu’un gang bang sur Pornhub.

7. Parce qu’il est encore très affuté

Saison après saison, Federer continue d’impressionner par son physique de mammouth. Le poids des âges ne se fait pas ressentir sur son corps malgré une bedaine de plus en plus présente au niveau du bourrelet 2 et 3 eux-mêmes au niveau des abdominaux 5 et 6 qui sont de moins en moins apparents. En vérité, je le vois quand même mal tenir 5 sets sur terre battue contre un spécialiste de la surface mais étant donné qu’il est capable de mettre trois mikados même aux meilleurs et qu’il sait si bien raccourcir les échanges, il est quand même capable de mettre à mal tout le monde. On l’a vu sur ces dernières photos et vidéos Instagram, Federer sait encore réaliser quelques glissades et amorties dont lui seul a le secret.

8. Parce qu’il va remplir à lui tout seul le Phlippe Chatrier 7 fois d’affilée

Roland Garros a tout intérêt à voir Federer aller loin dans le tournoi. Lui seul est capable de faire exploser la billetterie en dix secondes. Les serveurs de Bercy s’en souviennent encore quand il a annoncé sa venue au Masters 1000 en octobre dernier. Le support informatique a été viré depuis. Federer est un joueur qui fait rêver, rassemble beaucoup de monde et l’atmosphère est totalement différente entre le moment où il joue et ne joue pas. Avoir Federer dans un tableau, c’est une garantie de voir un stade quasi neuf tout acquis à la cause du Suisse. Tout le monde veut voir Federer aller loin, moi le premier, peut être juste derrière le trésorier du tournoi.       Une finale Federer-Nadal à Roland avec une victoire du Suisse et vous faîtes exploser Paris en deux. Les mecs sont capables de demander derrière de renommer la Tour Eiffel en Tour Federer.

9. Parce que Gulbis, Tsonga, Soderling et Wawrinka ne pourront pas créer une deuxième surprise

Au moins, on est rassuré. Depuis 2010, Federer a perdu contre Soderling (2010), Nadal (2011), Djokovic (2012), Tsonga (2013), Gulbis (2014) et Wawrinka en 2015. Quid de ces joueurs qui ont martyrisé Federer sur l’ocre parisien. Soderling n’est plus là, le mec a complétement été pris en flagrant délit de dopage passé sous silence par une mononucléose infectieuse. Bien sûr. Gulbis avec son coup droit de faucon n’est plus là non plus. Wawrinka et Tsonga n’arrivent toujours pas à retrouver un semblant de niveau de jeu. Il reste qui ? Rafa et Djokovic, pas les plus nuls cela dit mais on en a déjà éliminé quelque uns c’est déjà pas mal.

10. Parce que je suis complètement cintré

Pour résumer, j’ai adoré écrire cet article mais finalement, outre le fait que je suis un inconditionnel fan de ce joueur, les chances de le voir remporter ce tournoi sont au même niveau que la possibilité de voir Lucas Pouille passer un tour lors de ce même tournoi. J’y crois parce que j’ai envie de rêver et je sais que bon nombre rêve de voir le Roi Federer tout en haut de l’affiche, mais en étant un minimum réaliste, un huitième de finale serait déjà très bien. En tout cas, une chose est sûre, si jamais quelqu’un se fout de votre gueule quand vous direz que Federer va gagner Roland Garros, vous avez en votre possession 9 raisons de lui faire fermer sa gueule et ça, ça n’a pas de prix.

Amicalement,

Paul Chevrier